Test Our World is ended, trop hard pour une première expérience ?

En voilà un titre énigmatique, et pour cause il s’agit d’un visual novel sorti en 2017 mais uniquement au Japon… PQube aime nous importer ces titres à nous, petits occidentaux décérébrés afin que nous élevions enfin notre esprit. Plus sérieusement ce jeu est à l’instar de Punch Line est un type très particulier dont les japonais raffolent mais qui peine à trouver son public dans nos contrées. Comme j’aime bien les nouvelles expériences je me suis dit pourquoi pas tester un visual novel des plus classiques et je ne m’attendais pas du tout à cela…

Our World Is Ended_20190314220914Our World Is Ended_20190314220636

Un jeu sans être un jeu

Le scénario, même s’il est très « JAPON!!! » reste pas mal foutu, pour celui qui aura le courage de le suivre jusqu’au bout…  Le jeu raconte l’histoire de Judgment 7, une jeune équipe de développeurs basée à Tokyo, et qui développe une sorte de casque basé sur l’esprit. Sauf que… Lors d’une phase de test, vous apercevez un paysage dévasté et certains de vos amis en très mauvaise posture. Le problème est que cette séquences n’est aucunement codée par vous et donc ne devrait pas se trouver là. Il va donc s’en suivre une enquête et la poursuite des expérimentations et petit à petit l’univers virtuel et l’univers réel se rencontrent et l’on comprend vite que votre vision est en fait l’avenir… Le scénario est réellement intéressant et en cherchant un peu, on apprend qu’il est écrit par Naoki Morita, scénariste également des Sakura Wars. Et je dois vous avouer que je ne connais ni l’un ni l’autre pour la simple et bonne raison que ces éléments de la culture japonaise arrivent rarement à nous ou sont peu accessibles sauf pour les aficionados.

Our World Is Ended_20190314221552Our World Is Ended_20190314221327Our World Is Ended_20190314222551

Mais passons le scénario et intéressons nous au genre qu’est le visual novel ou roman visuel mais au sens le plus strict du terme. Une nouvelle fois réelle découverte pour moi et comme je n’aime pas parler ou écrire en fonction de la situation, je me suis renseigné. Wiki étant mon ami, j’ai donc pu apprendre que ce genre est très populaire au Japon mais que l’on voit très peu chez nous. Cela met dans l’ambiance… Et en fait il s’agit plus d’un livre animé que d’un jeu puisque la majeure partie du temps vous n’avez qu’à lire le texte qui s’offre à vous en spammant la bouton adéquat… Vous suivez donc une histoire avec en fond les voix des personnages et des animations. Comme vous n’avez pas qu’à suivre bêtement le scénario, sinon préférez une liseuse, de temps en temps vous avez à faire des choix qui vont influencer sur les événements et les dialogues qui suivent. Bon niveau gameplay on a vu mieux… Je suis désolé mais faut quand même être un petit peu barré ou japonais pour n’aimer que ce genre de jeu… Mais je ne vais pas être catégorique car, par exemple, Punch Line est un visual novel que j’avais, somme toute, apprécié non pas par son scénario complètement déjanté mais parce qu’il intégrait quelques mécaniques de gameplay qui faisaient intervenir le joueur et lui demandaient un peu d’implication. Le problème est que Our world is ended se révèle hardcore dans son genre…

Our World Is Ended_20190314221734Our World Is Ended_20190314222750Our World Is Ended_20190314222150

Une réalisation minimaliste

 Je vais reprendre l’exemple que j’ai eu le temps de tester : Punch Line. Il était rempli d’animations, de mini cinématiques et d’interactions avec le joueur. Avec Our wolrd is ended c’est tout autre… On a seulement droit à des scènes fixes et encore scène et un bien grand mot puisqu’en fait c’est seulement un décor sans vie et d’une tristesse sans nom. Ce n’est pas une question de réalisation car le dessin est très propre, le problème est qu’il n’y a aucun personnage… Votre lecture va être ponctuée par l’apparition à de très rares moments des personnages en question et notamment votre interlocuteur… C’est vraiment très maigre ! Quelques passages animés sont de la partie mais ils se comptent sur les doigts d’une main… C’est dommage car le scénario est bien plus intéressant que celui de Punch Line (selon moi) mais j’aurai préféré la réalisation du dernier et au final je préfère le dernier.

Our World Is Ended_20190314223823Our World Is Ended_20190314222534

 

Autre aspect négatif en terme de réalisation c’est l’adaptation au niveau langues. Alors je vais paraître difficile, car il est rare que ce type de jeu et donc d’animé arrive jusqu’à chez nous mais se limiter à la VO au niveau son et à l’anglais ou au japonais au niveau texte, cela fait trop peu selon moi. Oui l’anglais c’est essentiel c’est génial tout ça tout ça mais bref. Vous allez passer 90% de votre temps à lire un scénario assez complexe, ce n’est pas pour en plus buter sur un mot surtout que vous ne pourrez pas miser sur la voix des personnages uniquement en japonais et donc hystérique… Dans un jeu qui ne demande pas non plus des folies en terme de réalisation, j’avais envie de voir plus de deux langues différentes à ma disposition.

Our World Is Ended_20190314223923Our World Is Ended_20190314223225

Pour le reste le jeu vous propose d’intervenir à de très rares moments pour influer sur les événements. Deux mécaniques vont alors apparaître. Une première qui vous oblige à faire un choix rapidement notamment dans les situations de stress. La seconde est beaucoup plus cool puisque à l’instar des RPG d’il y a 20 ans vous avez une question à choix multiple avec l’éternité comme limite pour déterminer votre réponse… J’aurai aimé que ces interactions interviennent plus souvent. Sans exagérer puisque j’ai pris le temps de mesurer le temps. Il faut régulièrement lire l’histoire durant 30 minutes avant d’avoir enfin un pauvre choix à faire… C’est trop peu selon moi en terme de gameplay et même d’interactions…

Our World Is Ended_20190314223206Our World Is Ended_20190314222929

Conclusion

Our World is ended est un jeu de genre à part souvent réservé au Japon et qui arrive très peu jusqu’à chez nous. Le scénario est original et peut se révéler prenant mais le nombre très réduit d’interactions et la réalisation plus que minimaliste peuvent rebuter les joueurs qui voudrait découvrir un tel genre…  Au final on a plus l’impression d’être devant un livre comportant quelques animations que devant un jeu…

Positif

  • Un bon scénario
  • Une culture / un genre à tester

Négatif 

  • Réalisation réduite
  • Manque de langues

Satisfaction du Piwi 50 %

 

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Sony ni PQube !) ICI.

Informations générales :

  • Date de sortie : 18 avril 2019
  • Editeur : PQube
  • Développeur :Red Entertainement
  • Catégorie : Narratif
  • Prix : 44,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :