Test CONTRA : ROGUE CORPS, le cap de la 3D reste trop élevé…

Il y a pas mal de licences qui ont du mal à passer de la 2D à la 3D : Sonic, Earthworm Jim, Bomberman, Castelvania (mon dieu l’opus sur N64…). La raison était généralement due à un gameplay qui n’a pas su être réinventé à l’instar d’un Mario 64. La licence Contra, ou plutôt Probotector pour nous européens, fait assurément partie de cette catégorie de jeux pour lesquels la 3D a sonné le glas. A l’origine il s’agissait d’un run and gun qui petit à petit s’est tourné vers le shoot’em up pour au final se perdre en chemin en passant sur la PS1. Cela a donc été une surprise lors de l’E3 2019 de voir Konami annoncer le retour de cette licence. Pour le meilleur ou pour le pire ? La réponse en fin de ce test ! 

vlcsnap-2019-09-28-17h52m00s199
Et c’est parti pour le show !

Bouge toi papy !!!

Donc pour les plus jeunes, il faut savoir que Contra est un run and gun à l’origine tout comme Metal Slug. On est tous d’accord pour dire que l’on voit mal un Metal Slug en 3D (les développeurs ont certainement une bonne raison de ne pas le faire !) donc comment imaginez un Contra en 3D ? Simple on oublie totalement le mode run and gun pour passer à un shoot’em up qui se veut ultra nerveux ! On va en fait suivre notre personnage dans une série de couloirs et de pièces en légère vue du dessus ou par dessus l’épaule avec pour seule originalité une caméra qui offre des angles de vue plus ou moins différents (mais aussi plus ou moins intéressants). En effet si certains angles sont réussis et donnent un côté pêchu à l’action d’autres masquent littéralement une partie de l’action et donc des ennemis.

vlcsnap-2019-09-28-17h57m34s069
Les angles de vue sont dans l’ensemble plutôt adaptés
vlcsnap-2019-09-28-17h50m37s803
Et variés !

Bref passons et lançons nous pour défourailler tous les aliens qui se présentent à nous. Dès les premières minutes on déchante très vite… Le shoot’em up qui se disait nerveux et en fait lent et monotone… Votre personnage avance à 2 à l’heure ! Tout comme les ennemis qui ne sont pas forcément réactifs… On se retrouve à spammer le bouton d’esquive qui permet de faire un dash vers l’avant et donc avancer légèrement plus vite… Mais ce n’est pas le seul problème ! Votre personnage dispose de deux armes qui chauffent et surchauffent si on en relâche pas la gâchette. Le problème est que les armes surchauffent très vite et on a l’impression de passer son temps à attendre que son arme refroidisse ce qui casse énormément le rythme du jeu…

vlcsnap-2019-09-28-17h53m16s149
Toujours gérer la barre de chauffe en bas à droite

En fait, c’est tout le jeu qui est lent ! Même la narration qui est censé expliquer une invasion alien qui est contrée grâce à une poignée de mecs ultra badasses est molle ! On a l’impression que les développeurs ont tout fait pour donner un côté bourrin et nerveux à leur jeu mais tout tombe à l’eau à cause de détails qui n’ont pas été pris en considération et qui déséquilibrent considérablement le rythme du jeu.

vlcsnap-2019-09-28-17h57m21s162
Certaines vues ne sont pas évidentes !

Beaucoup d’idées mais peu de réussites

Plus on joue plus effectivement on a l’impression que les dev ont vraiment voulu tout mettre dans leur soft pour proposer un max de contenu. Le problème est que rien n’est jamais vraiment poussé rien n’est assez bien détaillé, on reste à chaque fois dans un ersatz de quelque chose. J’ai déjà écrit juste au dessus sur le rythme ultra lent pour un shoot’em up. En plus de ce côté lent, on a bien évidemment le côté répétitif propre à tout shoot’em up. On se retrouve donc à enchaîner les salles qui ne s’ouvrent qu’après que l’on ait trucidé tous les mobs que la zone nous propose. On retrouve bien sûr une pointe « d’originalité » avec parfois un nombre d’objets à récupérer pour progresser plus en avant dans le niveau.

CONTRA_ ROGUE CORPS 2019-09-27 22-44-33
Des objets à récupérer pour changer…

Enfin le côté répétitif est exacerbé par le fait que les ennemis sont de véritables sacs à PV. Normalement dans un shoot’em up, les ennemis de base lorsque vous commencez le jeu sont du menu fretin et généralement se font one-shot puis on progresse dans le jeu et c’est petit à petit qu’ils ont de plus en plus de PV ou de pouvoirs. Dans Contra, dès le premier niveau les trash mobs ont pas mal de vie et la courbe des PV est exponentielle au regard de votre progression ! Je ne vous parle pas des boss qui ne sont pas des sacs mais de véritables tanks ! Surtout qu’à l’inverse des shoot’em up, l’action n’est pas folle et que ce soit les boss ou les mobs, on n’est jamais assailli de tirs ou autres projectiles. On se retrouve donc face à un gros tas quasi inoffensif et on spamme la touche de tir durant 10 minutes tout en faisant gaffe à ne pas faire surchauffer son arme afin de ne pas se rajouter 2 minutes supplémentaires. Niveau expérience de jeu j’ai connu mieux ou en tout cas plus intéressant. Je ne vous cache pas que j’ai commencé à grincer des dents lorsque j’ai pu voir que les boss devenaient des trash mob dans les niveaux suivants…

vlcsnap-2019-09-28-17h52m22s090
Le boss…
vlcsnap-2019-09-28-17h55m55s207
… Qui devient un trash mob…

Donc pour donner un plus à leur soft, les développeurs se sont dits que ce seraient sympa d’ajouter une certaine dimension J-RPG. Votre personnage monte en niveau mais ses armes aussi. C’est en fait ce qui se fait de manière très classique dans les jeux vidéo, mais le problème c’est que pour améliorer une arme, il vous faut des pièces que vous ramassez dans les niveaux ainsi que de l’or. Or (c’est le cas de le dire), les deux ressources sont vraiment rares et le jeu se montre relativement radin. On va donc se contenter de fixer des modules (jusqu’à cinq) sur son arme histoire de vous donner quelques mini (mais vraiment mini) bonus ou avantage. Oui car les différents équipements sont classés d’ordinaire à légendaire (tient comme dans beaucoup de jeux) sauf que franchement les avantages qu’ils procurent sont vraiment à relativiser ! Idem pour améliorer vos personnages, la présentation est vraiment originale puisque l’on vous propose de greffer différentes parties de corps : cerveau, poumons, squelettes ! Vous avez ensuite le choix entre trois chirurgiens, un gratuit et deux autres payants mais qui peuvent durant l’opération améliorer l’organe ou chier l’opération… Une nouvelle fois, ces parties de corps sont rares à trouver et les bonus qu’elles procurent sont limitées sachant que les meilleurs vous donnent également des malus… Et puis il faut dire que chaque opération vous coûte un bras (arf!) et l’or porte vraiment bien son nom dans Contra au regard de sa rareté. Au final, si l’on progresse dans les niveaux, on a pas du tout l’impression de progresser dans l’évolution de nos personnages et de notre arsenal ce qui donne un côté frustrant au jeu.

CONTRA_ ROGUE CORPS 2019-09-27 22-43-42
Les menus sont complexes…
CONTRA_ ROGUE CORPS 2019-09-27 23-33-43
… Et peu explicites…
CONTRA_ ROGUE CORPS 2019-09-27 23-25-45
… En raison de la multiplicté de bonus possibles !

Un contenu vieux et limité

Niveau réalisation, je suis désolé mais on frôle la catastrophe ! Je comprends que l’on veuille faire évoluer une licence avec le technique mais quand ça ne correspond pas à l’esprit et au gameplay du jeu j’ai envie de crier « pourquoi ???« . La 3D c’est sympa mais il faut aussi reconnaître que l’on fait de très belles choses « à l’ancienne » avec de la bonne vielle 2D ! Les exemples récents sont nombreux et on peut citer Blazing Chrome ou encore Guns Gore et cannoli 2 (mes tests ICI et ICI) et que dire de la série Metal Slug qui n’a pas bougé d’un chouia niveau réalisation graphique mais qui compte des fans toujours plus nombreux ! Contra s’est déjà raté sur PS1 de mémoire en voulant passer à la 3D, avec cet opus la licence persiste et signe… Si les angles de caméra amène une certaines originalité, le jeu ne nous prendra pas pour des jambons très longtemps et on remarque très vite que les niveaux se ressemblent tous en terme de level design, des couloirs entrecoupés de salles et autres zones un poil plus verticale et puis c’est tout ! Les graphismes sont vraiment pas jojo et relativement vides avec des éléments repris dans plusieurs niveaux, les textures baveuses, les ennemis flous pour la plupart. Au final seul votre personnage tient la route avec une modélisation correcte. Les effets de lumière sont dignes d’une PS2 en fin de vie…

vlcsnap-2019-09-28-17h56m57s485
L’un des moments les plus réussis
vlcsnap-2019-09-28-18h00m45s201
Après cela reste limite.

Pourtant cela commençait bien avec une histoire présentée sous forme de bandes dessinées assez bien finies et avec un humour décalé on se demande même dommage que cela n’est pas été mis sous forme de cinématiques mais derrière on comprend vite pourquoi…

CONTRA_ ROGUE CORPS 2019-09-27 21-55-59
Ça commençait bien…
CONTRA_ ROGUE CORPS 2019-09-27 22-10-17
Vraiment bien !

En plus de ne pas être très joli, le contenu est limité… Niveau missions et mode histoire, le jeu propose trois actes ou plutôt trois niveaux de difficultés ou plutôt trois niveau de sacs à PV… Sachant que lorsque l’on termine l’acte 1 et ses 5 missions on s’aperçoit que l’acte 2 propose 7 missions dont 5 qui sont identiques à l’acte 1 « what ???« . Donc on recycle le level design, on recycle les graphismes quoi d’autre ? Les ennemis bien sûr ! Les boss deviennent des trash mobs et de toutes façon les mobs de base sont les mêmes du début à la fin… Déjà qu’un shoot’em up est répétitif par son fond si en plus on y ajoute la forme on a l’impression de revivre un jour sans fin…

vlcsnap-2019-09-28-18h00m25s187
L’impression de passer dans les mêmes environnements…

Je ne vais pas être malhonnête et je vais vous parler du contenu supplémentaire online proposé par le jeu. On peut refaire les missions en mode coopération et au delà, le jeu propose un mode PVP / PVE assez particulier puisque mélangeant un peu toutes les règles de différents modes de jeu. L’initiative est sympa mais encore faut-il trouver des joueurs ce qui n’est pas évident et ensuite on retombe sur le problème du gameplay hyper lent et hyper lourd qui donne un rythme aux parties digne d’un EHPAD !

vlcsnap-2019-09-28-17h54m05s468
Heureusement que certains boss sont originaux

Conclusion

Vous l’aurez compris Contra Rogue Corps est une énorme déception pour moi ! J’étais surpris et content à l’annonce du retour de cette licence et j’en attendais beaucoup. Malheureusement, les développeurs persistent à utiliser une 3D qui n’est vraiment pas adaptée pour le genre. Si on ajoute à cela un gameplay lourd et lent en raison de la vitesse de déplacement de votre personnage et de la surchauffe des armes on pète très vite un plomb ! Même la réalisation ne sauve pas le titre en raison de graphismes ultra datés. C’est vraiment dommage et Contra reste une licence du passé.

Positif

  • L’humour et le ton décalé
  • Un bon défouloir
  • C’est cool de jouer un gros panda…

Négatif 

  • Répétitif et lent
  • Graphiquement très daté
  • Manque d’équilibre dans le gameplay

Satisfaction du Piwi 41 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Sony ni Microsoft ni Konami !ICI ou ICI.

apps.14750.13836953247157651.836ee57d-465e-4f3f-aff4-c8a70ab39d26

  • Date de sortie : 25 septembre 2019
  • Editeur : Konami
  • Développeur : Konami
  • Catégorie : Football / Simulation
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

 

 

Le test a été réalisé avec une version numérique offerte par Reset Public Relation (Merci Audrey à qui je fais finir par payer des droits ^^ !).

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :