Test Outbreak Epidemic, jusqu’au bout de l’horreur…

J’étais complètement passé à côté d’Outbreak Epidemic et puis vient le moment où le jeu arrive et où il faut faire le test. On me vend le jeu comme un hommage à Resident Evil premier du nom, genre on la joue corde sensible, et voilà que je me retrouve à lancer le soft développé et édité par Dead Drop Studios. Après petites recherches, le jeu s’inscrit dans une série et le studio est en fait constitué d’une personne. Bon ça tombe bien j’aime bien les jeux fait par un seul gars donc je me lance dans Outbreak Epidemic et après une double greffe oculaire je suis en mesure de vous donner mon verdict…

vlcsnap-2020-02-05-22h45m15s683
Ça sent le pâté…

Une réalisation horrifique

J’aime bien ménager du suspens pour ensuite annoncer d’un bloc la vérité : la réalisation du jeu est totalement ratée de bout en bout et j’insiste dès les premières secondes on sent que ce n’est pas bon et le sentiment se confirme au fil des minutes qui s’égrènent alors très lentement… A peine le jeu lancé, on est confronté à des menus avec une typologie minuscule et une association de couleurs qui rend l’ensemble en plus difficilement lisible. Mais ce n’est pas grave, j’essuie les deux larmes de sang qui perle sur mes joues et je lance une game.

vlcsnap-2020-02-05-22h44m11s858
Alors ça ne pique pas les yeux ???

Horreur et effroi, je fais les trois premiers pas et le jeu ralenti ?! « What » ???? Rassurez vous ça va en s’empirant… En fait le framerate oscille entre 30 et 2 FPS… Je n’exagère pas du tout dès que plusieurs ennemis sont à l’écran, le jeu commence à souffrir, si un des ennemis est enflammé la xbox chauffe, et si on passe à 5 ennemis à l’écran on a l’impression de jouer à un jeu avec un PC pas du tout optimisé : l’image se fige, le son se décale tout comme vos actions qui sont enregistrées avec un délai de 5 secondes. Certains passages du jeu deviennent injouables non pas à cause de la difficulté mais tout simplement car le jeu ne suit pas et il est impossible de savoir ce que l’on fait vu que on a plus le son ni l’image… Vraiment je me demande si avant de publier le jeu, celui-ci a été testé ! Car ces problèmes apparaissent dès les premières minutes du premier scénario du monde campagne soit la base du jeu ! Je ne vous parle pas du monde vagues infinies dans lequel vous allez mourir car trop d’ennemis à l’écran et le jeu est freeze toute les 10 secondes car mal codé… Je me suis dis que cela était peut être dû à l’effet de pluie que le développeur a absolument voulu mettre mais non, le jeu rame aussi lors de passage en intérieur.

vlcsnap-2020-02-05-22h46m18s033
Mode Bullet time activé

Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là au niveau de la réalisation. Les ennemis sont mal codés avec des comportements totalement ératiques. Tantôt ils vous repèrent à 3 kilomètres tantôt vous les frôlez et rien. Et je ne parle pas des problèmes d’ennemis qui restent bloqués dans le décor et que vous pouvez donc éliminer sans grand mal… J’attaquerai les problèmes de maniabilités plus tard…

vlcsnap-2020-02-05-22h55m11s034
Tu cherches quelque chose ?
vlcsnap-2020-02-05-22h52m10s884
En bas il faut tourner…

Bon mis à part ces « petits » soucis, il faut reconnaître que la réalisation graphique du soft est elle aussi bien chiée… De loin les graphismes tiennent la route vu qu’on ne les voit pas… Votre champ de vision s’arrêtant à 2 mètres même en présence de lumières tout autour de vous… C’est assez chiant dans la mesure ou pour certains passages vous en êtes réduit à tirer et donc gâcher des munitions pour vous éclairer, véridique ! Après tout est vilain, les graphismes sont pas réussis et les textures ramène tout au mieux à l’époque PS2. Les ennemis qui sont un copié collé du bestiaire de RE1 (j’y reviendrai) sont plus moches que Resident Evil Remake sorti sur GameCube en 2002, tout va bien. Les effets de lumière sont totalement ratés que ce soit l’environnement ou les armes. Franchement et au risque d’être dur, je ne vois pas ce qu’il y a à garder…

vlcsnap-2020-02-05-22h52m36s164
Sélection d’endroits éclairés
vlcsnap-2020-02-05-22h53m28s438
Au moins un briquet quoi !
vlcsnap-2020-02-05-22h58m31s343
Même avec les lumières on voit que dalle !
vlcsnap-2020-02-05-22h59m19s205
Ce n’est pas un montage mais un effet de lumière du jeu…

Survivre à la maniabilité et l’ennui

Comme j’aime me faire fouetter en place publique et que lorsque je fais un test je vais jusqu’au bout, je passe outre l’emballage horrible d’Outbreak Epidemic et je m’intéresse à ce qu’il propose. Tout d’abord le jeu est un survival horror et veut rendre hommage donc à Resident Evil premier du nom. Sur ce dernier aspect pas de doute les hommages sont bien présents. Le jeu propose un mode campagne coupé en plusieurs scénarios et un mode vague infinie qui ressemble au mode zombie d’un COD. Très rapidement vous êtes sur une carte avec des items disséminés partout, soins, armes, munitions et tout autour des monstres qui apparaissent. Le but est de survivre le plus longtemps possible ou plutôt jusqu’à le jeu ne rame pas trop… Le mode est sympa mais sans plus. A côté donc le mode campagne qui est scindé en plusieurs scénarios et là je dis pourquoi avoir fait plusieurs scénarios pourquoi ne pas avoir fait le jeu d’une traite comme RE1 justement ??? Bon au moment d’écrire ces lignes je me dis qu’en fait cet aspect est un clin d’œil à Resident Evil Revelation qui fonctionne aussi en épisodes. Avant de lancer le scénario, le jeu propose différents personnages à jouer. Ils différent par leurs aptitudes et compétences, en vrac on a la brute, le survivant, le renégat, l’incendiaire… Comme leurs noms l’indiquent, ils ont des compétences propres comme les dégâts qui augmentent en fonction du type d’arme utilisé, l’inventaires plus ou moins grave ou encore la résistance aux attaques. On va dire que ça donne de la variété…

vlcsnap-2020-02-05-22h46m36s588
Différentes classes mais un même ennui…

Une fois dans la partie et les ralentissements appréhendés, on comprend vite le concept. On part d’un point et le but est d’arriver à l’autre point. Bien sûr ces obstacles se dresseront devant vous nécessitant de trouver une clé, un explosif ou un outil pour progresser et ainsi terminer le scénario. A l’instar de Resident Evil 1, les énigmes ne cassent pas trois pattes à un canard et obligent surtout à beaucoup de back tracking. Sur votre chemin, des monstres qui apparaîtront à chaque aller retour comme tombé du ciel. Sauf que contrairement à Resident Evil, il faudra vous débrouiller pour tout dézinguer malgré le système de visée atroce et peu précis que propose le jeu. Les ennemis ne sont pas évitables car il vous repèrent de trop loin quoi que vous fassiez et ils se déplacent plus vite que vous même le simple zombie de base… Avouez que cela peut être problématique pour un survival horror…

vlcsnap-2020-02-05-22h47m26s178
Classique
vlcsnap-2020-02-05-22h48m23s815
On se demande ce qui est important dans le message…

On retrouve tout le bestiaire de Resident Evil 1, zombie, hunter, tyran et un petit ajout avec les monstruosités de Resident Evil Révélations. L’inventaire est également un copié collé de celui de Resident Evil 1. Le problème est que la maniabilité ne suit pas du tout ! Votre personnage se déplace avec un balai dans le cul et vous effectuez des demis tours avec toute la grâce d’un camion. Le système de visée est simplement horrible avec ce laser qui bouge bien trop vite, ajustez un zombie en mouvement relève de l’exploit ! Mais ce n’est pas tout ! La gestion de l’inventaire est horrible et peu ergonomique avec l’obligation de sortir de l’inventaire pour y rerentrer si on se plante dans l’objet sélectionné… Même Resident Evil 1 sorti sur PsOne était plus ergonomique c’est dire ! Du coup on passe son temps à pester et à répéter toujours et encore les mêmes actions avec les mêmes stratégies safes et qui permettent de pas avoir trop d’ennemis à l’écran sous peine de voir le jeu ramer…

vlcsnap-2020-02-05-22h49m11s989
Zombie à la « Néo dans Matrix »
vlcsnap-2020-02-05-22h50m45s072
Hunter
vlcsnap-2020-02-05-22h55m36s405
Tyran
vlcsnap-2020-02-05-22h56m15s541
Monstruosité

Conclusion

Voilà voilà, on m’a vendu Outbreak Epidemic comme un Resident Evil like sans prise de tête et sympatique et après l’avoir fait j’ai l’impression de sortir d’une consultation chez le proctologue… Tout est à revoir et il n’y a rien à retenir. La réalisation est atroce, les graphismes piquent les yeux et la maniabilité n’est pas du tout optimisée avec des retours incessants dans l’inventaire ! Nous sommes en peine en février mais je crois malheureusement qu’Outbreak Epidemic sera l’un des pires jeux de l’année 2020…

Positif

  • Des hommages à Resident Evil premier du nom…

Négatif 

  • Réalisation horrible
  • Graphiquement daté
  • Maniabilité à revoir
  • Répétitif
  • Trop de mauvais points pour les lister tous…

Satisfaction du Piwi 15 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Dead Drop Studios!ICI.

apps.26861.14392945879811157.69c3c62e-c485-408f-be3b-21c4f89961ac

 

  • Date de sortie : 12 février 2020
  • Editeur : Dead Drop Studios LLC
  • Développeur : Dead Drop Studios LLC
  • Catégorie : Survival / horror
  • Prix : 8,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :