Test Hellpoint, Dark Soul es-tu là ?

Qui ne connaît pas Dark Soul de From Software ? Le jeu qui a fait souffrir bon nombre de joueurs et qui a même créé un genre à part portant son nom « Dark Soul Like » ! Bon et bien TinyBuild s’associe à Cradle Games (ouais niveau phonétique du nom en français ça sonne moyen) pour nous proposer Hellpoint un Action-RPG qui ne manque aucune référence à son prédécesseur. Vu que Tinybuild propose des jeux aux fortunes diverses c’est un peu avec d’appréhension que je me suis lancé dans Hellpoint d’autant que les visuels du jeu ne m’attiraient pas forcément (autant être honnête) et puis finalement je me suis laissé prendre à ce Dark Soul like…

Hellpoint 2020-07-26 14-17-19

Je suis pas beau…

Une station spatiale terne…

On incarne donc Spawn, un être faible et limité (selon les mots du Créateur) qui arrive en plus après la bataille… Quand je vous dis que l’on incarne un vainqueur… Bref on débarque donc sur Irid Novo une station spatiale qui doit faire 1000 fois la taille de la station spatiale internationale et qui gravite à proximité d’un énorme trou noir qui n’inspire aucun confiance. La station spatiale a subi une attaque et est désormais équipé par des zombies, des monstres fous furieux et des êtres des enfers. C’est à vous que revient la lourde tâche d’explorer cette station, et au passage de la nettoyer, et lever le voile sur le pourquoi du comment. Le scénario mélange plusieurs genres et références,  comme Doom ou bien évidemment Dark Soul, pour au final ne pas trop nous surprendre avec des twists très convenus… Ça reste dommage pour un action RPG de nous proposer si peu surtout au début du jeu où il faut vraiment s’accrocher surtout que la narration n’est pas forcément rapide si on prend le temps d’explorer avec minutie les lieux.

vlcsnap-2020-07-26-19h06m10s491

Des genres différents…

vlcsnap-2020-07-26-19h06m43s388

… mais qui font très mal !

Et c’est en explorant que l’on s’aperçoit que la réalisation laisse à désirer. Je comprends que les développeurs ont souhaité mettre en place une atmosphère très sombre et mystérieuse à leur jeu mais on peut développer une atmosphère sans pour autant éteindre toutes les lumières. En fait ça permet de cacher des textures qui ne sont pas flamboyantes surtout de près ça bave un petit peu. Les animations sont très basiques et le jeu buggue un petit peu avec certains corps ennemis qui une fois morts s’agitent dans tous les sens façon soldat de base dans Goldeneye sur N64. Les effets de lumière en combat relève quand même l’ensemble et on aurait aimé en voir plus. Niveau sonore, vous serez livré à vous même et n’aurez pour seule compagnie que le grognement des ennemis et le bruit des lames qui s’entrechoquent. Les voix sont assez caricaturales surtout celle de votre Créateur.

20200128150115_1

Ok les boss sont propres

Hellpoint_Screen2

Mais les animations…

vlcsnap-2020-07-26-19h05m14s226

…restent floues

Tu spawn et tu re-spawn !

Le jeu de mot est facile mais il faut comprendre que si on y fait pas gaffe, on peut mourir très souvent et la mort est très punitive dans Hellpoint à l’instar de Dark Soul. Côté action, les développeurs ont repris énormément de mécaniques de l’illustre aîné. On a une attaque forte, une faible mais plus rapide, une magie, une esquive et un saut. Le tout doit se gérer avec une jauge de vie, une de magie et surtout une d’endurance, vous voyez les ressemblances, on est presque même dans le jeu des 7 erreurs… L’esquive est une roulade et j’allais oublier la possibilité de vous soigner via un item préalablement équipé dans votre inventaire en utilisant une animation qui rappelle furieusement Dark Soul… On a donc un gameplay très basique mais qui donne des combats également très basiques et qui manquent de punch. Les mobs sont assez simples à gérer même lorsqu’ils sont en groupe et la mort relève alors d’une simple erreur d’inattention. Les boss sont un peu plus difficile quoiqu’il suffit d’apprendre leurs paterns pour ôter toute difficulté au combat. Et il vaut mieux car la mort se relève assez punitive avec des check points ou plutôt des failles à activer très éloignés les uns des autres ce qui nous oblige à nous refaire de longues séquences et surtout on perd nos points d’expériences durement obtenus mais que l’on peut récupérer en partie ce qui fera apparaître un fantôme de nous même derrière nous et qu’il faudra envoyer ad pâtre.

vlcsnap-2020-07-26-19h05m51s356

Les combats reposent sur l’esquive et l’endurance

vlcsnap-2020-07-26-19h06m24s246

Le côté RPG du jeu est également basique. Le jeu nous balance littéralement dans cette station spatiale avec très peu d’indications et il nous appartient de choisir notre chemin en débloquant zone secrète, raccourcis et autres boss optionnels. Une nouvelle fois, le jeu renvoie à Dark Soul et il ne vaut mieux ne pas se planter dans ses choix au risque de bloquer un sacré moment avant de faire machine arrière. Il se démarque cependant avec la possibilité de sauter ce qui nous offre quelques rares phases de plateformes ou le moindre faux pas vous conduit à la mort. On retrouve les mécaniques basiques d’équipement avec une arme ou bouclier dans chaque mains, une armure, un casque, jambières et soins. C’est simple mais ça fonctionne. Je reprocherai quand même un manque numérique d’équipements et une progression assez linéaire pour trouver ou dropper les équipements. Votre personnage évolue avec les points d’expérience récupérés au combat et une nouvelle fois les mécaniques sont vues et revues. On peut augmenter la taille de nos différentes jauges et surtout augmenter les stats qui nous permettent de nous équiper de certaines pièces d’équipement. Il faudra donc choisir si vous privilégiez la force à la l’agilité ou le corps à corps à la dextérité pour user d’arme de jets. Vous pourrez ainsi vous adapter en fonction de votre style de jeu mais une fois j’ai trouvé que cela manquait de pièces différents même si certaines peuvent être développées et améliorées.

Hellpoint_Screen12

Il va falloir chercher

Hellpoint_Screen9

Mais pas ici !

Conclusion

Hellpoint emprunte énormément à Dark Soul que soient les mécaniques où les animations mais du coup il manque d’originalité. C’est du vu et revu mais automatiquement en moins développé et plus basique. Il n’en demeure pas moins que le jeu reste agréable à faire notamment pour ceux qui sont effrayés par la difficulté d’un Sekiro. Hellpoint reste un bon entre-deux, une bonne alternative pour se lancer dans le genre. Dommage que les combats ne soient pas plus développés offrant alors un certain sentiment de répétitivité. 

Positif

  • Graphiquement très réussi
  • La personnalisation du vaisseau très détaillée
  • Gros contenu avec une bonne durée de vie

Négatif 

  • Une certaine lenteur dans le scrolling
  • Répétitif
  • Aspect sonore passé aux oubliettes

Satisfaction du Piwi 70 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Sony ni Microsoft ni TinyBuild !) ICI ou ICI.

apps.40426.14418113900709785.33e0f9b8-367d-41d1-aa86-e0085ae716ab

 

  • Date de sortie : 30 juillet 2020
  • Editeur : tinyBuild
  • Développeur : Cradle Games
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 34,99 €
  • Classification : PEGI 12

 

 

Le test a été réalisé avec une version presse offerte par Tinybuild (Merci Alex !).



Catégories :Tests

Tags:, , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :