Preview : Le Piwi a essayé la démo de Kingdom Hearts Melody of Memory !

Je ne suis pas forcément un grand fan de la licence Kingdom Hearts mais il faut dire que le dernier opus m’a laissé sur cul ! Bon je dois quand même reconnaître avoir été un petit peu déçu par les derniers opus édité / développé par le studio japonais à savoir FF VII Remake et Marvel’s Avengers pour lesquels le studio entre dans les rangs en proposant des jeux standardisés. Les jeux restent toujours très bien réalisés mais il manque ce petit plus qui faisait des jeux Square Enix de grands jeux ! Du coup à l’annonce de Kingdom Hearts Melody of Memory, j’ai été quand même assez hyppé puisqu’affectionnant les jeux de rythme et quand le studio a annoncé qu’une démo sortait, je me suis senti obligé de m’y atteler et de vous proposer une petite preview histoire de savoir à quoi s’attendre…

Si tu veux retrouver mon test de Kingdom Hearts III c’est ICI.

Pour les fans de Cloud le test de FF VII Remake c’est ICI.

Et ceux qui voient la vie en vert avec Hulk, le test de Marvel’s Avengers c’est ICI.

Et c’est parti !

De l’Aventure au rythme

Les jeux Square Enix et particulièrement les licences Final Fantasy et Kingdom Hearts brillent par leur narration et leur mise en scène, c’est le point fort du studio. C’est aussi tout le problème avec un jeu de rythme, c’est qu’il est difficile de construire un scénario autour du gameplay. On n’a pas beaucoup d’info là-dessus et la démo ne nous apprend rien mais je pense que nous pouvons oublier tout espoir sur ce point… Square Enix va donc devoir se passer d’une de ses compétences phares mais il reste quand même la réalisation et la mise en scène et sur ce point, j’ai été extrêmement déçu ! Les niveaux se déroulent sur une partition de musique qui traverse des environnements issus de la licence. Pour un jeu estampillé Square Enix, je le dis, ça craint ! Les environnements autour sont peu remplis et ce qui est présent n’est pas digne d’une console en fin de vie. Lorsque l’on arrive à ce stade avec une console, les développeurs sont censés maîtriser parfaitement la bête et avec Kingdom Hearts Melody of Memory on a le sentiment inverse ! C’est tout juste passable ! Les ennemis que l’on croise sur la partition ne sont pas du plus effet également avec des animations d’apparition digne d’un jeu moyennasse ! Nos trois héros ont bien des animations lorsque l’on appuie sur les inputs au bon moment mais ils n’ont qu’une seule animation de coup excepté pour les sorts et une nouvelle fois, il n’y a pas de quoi sauter au plafond ! C’est donc une sacrée douche froide et on est en droit d’en attendre beaucoup plus au regard du pédigré des développeurs.

Les animations sont simples
La tristesse des décors…
… vides dans l’ensemble
Peu de chose pour relever l’ensemble !

Heureusement que l’aspect sonore est au rendez-vous ! Bon ça reste les musiques de la licence, on est donc en terrain connu et on reste impressionné par la qualité des symphonies. Sauf que si les musiques sont parfaites, elles sont dans leur majorité, très douces et manque de rythme. Les développeurs annoncent 140 chansons donc nul doute que certaines seront bien rythmées d’ailleurs la démo en propose une sur quatre. Le problème c’est que les jeux de rythme sont plus sympas avec des musiques pêchues qui donnent… du rythme justement ! Surtout que plus la musique est rapide plus il y aura des ennemis ce qui donne plus de difficulté et de fun ! Donc oui à la qualité mais elle n’est pas forcément adaptée au support.

Les moments rythmés donnent plus d’ennemis
C’est plus sympa !

Un gameplay pas forcément fluide

Au niveau des sensations de jeu, je reste un peu perplexe. Le gameplay n’est pas compliqué, comme tout jeu de rythme, il faut appuyer au bon moment sur la touche requise pour augmenter votre combo et ainsi multiplier les points. Le jeu propose de suivre trois personnages, dans la démo Sora Donald et Dingo, répartis de gauche à droite sur la partition qui vont croiser des ennemis il faudra donc appuyer sur croix pour Sora, L1 pour le personnage de gauche et R1 pour celui de droite. Pour les obstacles la touche O est associée au saut et celle de triangle pour les sorts. Si plusieurs ennemis apparaissent en même temps il faudra appuyer simultanément sur les touches idoines, rien de compliqué donc. J’ai quand même trouvé l’assignation des touches un peu bizarre excepté pour les gâchettes gérant les personnages de côté. Pour savoir à quel moment appuyer il faut faire gaffe au cercle qui se rétrécit petit à petit et il faut appuyer lorsque celui-ci se superpose au cercle de la cible. Les ennemis apparaissent en fonction des notes qui composent la musique. Les développeurs n’ont donc rien inventé. Le problème est qu’ils ont voulu trop en faire et on perd en lisibilité. Entre l’apparition des ennemis, les animations de coups, les mentions lors de nos inputs, on se perd dans les informations et on perçoit moins bien le curseur de cible, d’autant que l’input ne doit pas se faire forcément lorsque notre personnage arrive sur l’ennemi, il faut anticiper et comprendre la synchronisation, une nouvelle fois, pas forcément intuitive par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir dans les jeux de rythme.

Un gameplay basique
Mais on se perd dnas les infos
Les système est pourtant simple !

Au niveau du contenu, la démo propose 4 chansons et comme annoncé par les développeurs, il y a trois niveaux de difficulté qui influent sur le nombre de touche à réaliser et donc vous permet de faire de bien plus gros score. Il faut savoir qu’à chaque input raté, notre personnage perd de la vie et lorsqu’elle tombe à zéro, il faut recommencer. Oubliez le mode facile qui est destiné aux plus jeunes (ou aux plus vieux), on s’ennuie ferme en raison du peu de touches à réaliser. Le mode difficile est un véritable challenge mais l’overdose d’ennemis nuit à la lisibilité et on a plus tendance à perdre car on perd le fil plutôt que par manque de rythme. On a de quoi s’amuser bien que sur les 4 chansons, deux sont mollassonnes et on a l’impression d’avoir une même base. On va donc vite tourner en rond mais ça reste une démo qui plus est gratuite, comprendre sans avoir à réserver le jeu !

Il faut faire gaffe à sa santé
Le contenu de la démo reste honorable

Conclusion

Je n’attends pas forcément grand-chose de ce Kingdom Hearts Melody of Memory, je suis séduit par la licence et par le genre du jeu mais je dois dire que cette démo me laisse dubitatif… Une réalisation qui n’est pas digne de ce que nous propose Square Enix habituellement, un manque de lisibilité dans le gameplay, des musiques pas forcément pêchues font que j’ai du mal à accrocher. Les développeurs annoncent quand même un sacré contenu avec 140 chansons et 30 personnages différents (je m’interroge sur l’intérêt que présentera un tel choix de personnage si ça ne change rien dans le gameplay) ce qui peut donner un peu d’espoir sur le produit final mais même s’il s’agit d’une démo, je n’espère pas une refonte graphique et pourtant le jeu en aurait besoin…

Satisfaction du Piwi : Mouais…

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Sony ni Microsoft ni Square Enix !) ICI XBOX ONE ou ICI PS4.

  • Date de sortie : 13 novembre 2020
  • Editeur : Square Enix
  • Développeur : Square Enix
  • Catégorie : Rythme / Musique
  • Prix : 59,99 €
  • Classification : PEGI 12


Catégories :Tests

Tags:, , , , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Test Kingdom Hearts Melody of Memory, entre musique et fan service ! – Piwigaming

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :