Test Pat’ Patrouille : La Super Patrouille sauve la Grande Vallée, une initiation en douceur aux jeux vidéos

Si on m’avait dit un jour que j’allais tester un jeu de la Pat Patrouille j’aurai tout de suite répondu : « te fous pas de ma gueule ! ». Et puis vient le temps ou je deviens papa, je découvre Pat Patrouille, je connais le générique du dessin animé par cœur (Rien n’est trop dur les chiots assurent…), jusqu’à savoir que Galinetta est la poule (au sens propre hein !) de Madame Goodway et Maurice, un morse qui est l’animal de compagnie du Capitaine Turbo… Comme quoi on évolue. J’ai du retard avec ce nouvel opus qui est sorti en novembre 2020 mais comme je le dis souvent il n’est jamais trop tard ! On se lance donc au côté de la Super Pat Patrouille pour sauver la Grande Vallée.

Pat Patrouille, Pat Patrouille, ils repartent en vadrouille

Pour les plus petits seulement

Commençons par une lapalissade et précisons que la Pat Patrouille intéresse seulement les plus jeunes à savoir 6-7 ans maximum. Si passé l’âge de 12 ans, tu es encore fan du dessin animé c’est que quelque chose ne s’est pas fait dans ton évolution… Bref tout comme le dessin animé, le jeu ne plaira qu’aux plus jeunes. J’ai laissé mon fils (qui est bien sûr un grand fan de Ruben, Chase et autre Marcus) prendre la manette et je l’ai regardé jouer. Si sur les premières minutes j’ai trouvé le jeu assez bidon, j’ai vite changé d’avis en regardant mon fils ! En fait la Super Pat Patrouille est une véritable initiation aux jeux vidéo pour les plus jeunes. Comprendre si vous voulez que votre enfant ait une première approche au genre, ce jeu est tout bonnement parfait. Tout a été pensé pour que les tout petits puissent s’amuser, progresser dans la pratique du jeu vidéo et le tout sans excès ! Car oui je tiens à l’indiquer dès maintenant, le concept n’est pas de laisser seul son gosse devant un écran surtout lorsque l’on connaît les conséquences de ces derniers sur eux. Les développeurs ont eu la bonne idée de scinder le jeu en missions qui durent entre 5 et 10 minutes ce qui correspond peu ou prou au temps d’attention d’un tout petit et qui évite que le monstre reste trop longtemps devant l’écran.

C’est simple

Niveau gameplay, je me répète mais le jeu n’intéressera que les 6-7 ans max. D’un point de vue adulte, il n’a rien à attendre du jeu qui est simple au possible et qui nous demande seulement d’appuyer sur une touche à certains moments. Vu d’un enfant, le résultat est tout autre. Le jeu propose d’accomplir des missions avec deux chiots. Le jeu se montre très pédagogique et à chaque fois, le bouton sur lequel il faut appuyer est inscrit en gros et la manette est reproduite sur le côté pour aider encore plus l’enfant. Du coup avec un peu de concentration, notre chérubin arrive à faire ce qui lui est demandé et le jeu ne cesse de le féliciter donnant ainsi une gratification que le petit apprécie : il est félicité par Rider tout de même ! A chaque fois c’est très simple mais je me suis aperçu que le soft proposait les mécaniques de base que comprend tout bon jeu. Il faudra apprendre à appuyer sur les boutons en rythme ou savoir synchroniser deux inputs, savoir tourner le stick dans un sens, apprendre le gauche/droite et même spammer un bouton. Bref c’est la base et c’est en cela que je dis que le jeu est une véritable initiation pour les tout-petits. C’est assez bluffant de voir le regard de l’enfant s’illuminer car il a réussi à appuyer sur B au bon moment.

A chaque fois l’objectif change
On ne peut pas être plus clair
Au cas où…

En plus des missions de base, à chaque fois il est possible de collecter des friandises sous forme d’os ainsi que trois badges. Mais une nouvelle fois ce n’est pas la performance qui est mise à l’honneur, il suffit que l’enfant reproduise les actions de base pour progresser au niveau suivant : impossible qu’il reste bloqué ! Il est également possible de jouer avec lui en prenant les commandes du deuxième chiot ce qui lui donne encore plus de fierté : il joue aux jeux de papa (ou maman) et avec papa (ou maman) ! A côté, le soft propose des activités secondaires qui durent maximum deux minutes et qui sont des sortes de mini jeux. On peut ainsi faire du tap-tap boogie (les connaisseurs de l’animé auront la référence) faire du chasse neige avec Everest ou encore un petit tour dans les airs avec Stella (en tout bien tout honneur!), une nouvelle fois c’est simple et le but est de seulement arriver au bout (sachant qu’il est impossible d’échouer). Il y a donc de quoi faire et si vous faites attention au temps de jeu de votre petit (5-10 minutes max) il en a pour un sacré bon moment pour tout faire (bon le mien aime refaire en boucle certaines missions uniquement parce qu’il aime le héros…).

Corde à sauter
Plongée
Prête pour un petit tour dans les airs !

Tout Pat Patrouille… ou presque !

On est face à un jeu officiel, il est donc normal de trouver tout le contenu officiel mais il y a un mais. Si Rider a la voix officielle et en français, il faut savoir que les chiots ne parlent pas. Mais c’est quoi ce bordel ?!?! Les chiots parlent et c’est d’ailleurs ce qui plait aux enfants : ce sont les égaux des humains et échangent avec eux. D’ailleurs mon fils a trouvé ça bizarre puisqu’il m’a demandé à plusieurs reprises pourquoi Ruben ne parle pas… Passé cet écueil, les missions du jeu se présentent de la même manière que les épisodes de l’animé. Les chiots prennent l’ascenseur, se transforment, on a droit au speech de Rider devant le grand écran et les chiots choisis partent en mission. Une nouvelle fois c’est malin pour les petits en termes d’immersion, ils ont l’impression de participer activement à l’épisode qu’ils se contentent de regarder à la télévision. La mission se termine par une transformation en super pat patrouille : comme à la télévision !

Pas exceptionnel niveau technique
Mais tout y est
Les animations sont simplistes
Comme à la télé

La qualité graphique du jeu satisfera les plus jeunes. J’ai, une nouvelle fois, demandé à mon petit s’il trouvait que c’était bien fait, réponse : c’est trop beau… Je me dis alors que les petits ne sont pas difficiles pour certaines choses. Les textures ne sont pas dingues, les environnements manquent d’éléments ce qui permet de ne pas distraire le joueur de son objectif. Les personnages ne sont pas magnifiquement bien faits. On a droit à des regards inexpressifs et un décalage labial lors du speech de Rider mais apparemment cela ne gène pas les plus jeunes pour s’éclater et progresser. Dernier reproche qui n’est pas des moindres : ou est le générique officiel ???

Tire, Tire !!!

Conclusion

Et bien je peux dire que c’est fait : j’ai testé la Pat Patrouille ! J’insiste donc, si vous avez plus de 10 ans passez votre chemin ! En revanche pour que les plus petits débutent dans le jeu vidéo, le jeu est quasiment parfait et fait plus office de didacticiel géant avec beaucoup de pédagogie que de véritable jeu à part entière même s’il est présenté comme tel et que les enfants y croient (c’est le principal). Tout est expliqué en détail et à maintes reprises pour permettre au joueur de ne pas se perdre. Je suis désolé et au risque de choquer, les développeurs ont réussi un quasi sans faute en utilisant les héros de nos enfants pour les attirer vers les jeux vidéo. C’est dommage que la réalisation ne soit pas de meilleure qualité graphique et que l’on n’ait pas droit à toutes les voix. Si le prix peut paraître excessif et on peut se dire que l’on cherche à prendre les parents pour des vaches à lait mais au final, il attire les petits et s’offre une énorme durée de vie si l’on fait attention au temps de jeu.

Positif

  • Excellente initiation
  • L’univers Pat patrouille qui séduira les plus jeunes
  • Beaucoup de contenu avec une bonne durée de vie

Négatif 

  • Les graphismes
  • Il n’y a pas toutes les voix

Satisfaction du Mini-Piwi 92 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Nintendo, Sony, Microsoft ni Outright Games !) ICI SWITCH, ICI PS4 ou ICI XBOX ONE.

  • Date de sortie : 6 novembre 2020
  • Editeur : Outright Games
  • Développeur : Sports Interactive
  • Catégorie : Famille / Enfant
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 3

Le test a été réalisé avec une version presse Switch offerte par Outright Games (Merci Alice !).



Catégories :Tests

Tags:, , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :