Test Cannon Brawl, le jeu d’artillerie revient en force !

La licence que je vais citer ne parlera pas à tout le monde et notamment au plus jeune mais sachez qu’elle a bercé pas mal de générations : Worms !!! Ces petits vers qui se faisaient la pire des guerres dans des décors sur deux tableaux et entièrement destructibles ! Le jeu était un mélange de jeu au tour par tour, de jeu d’artillerie, d’action, de stratégie voir même de puzzle game et c’était un véritable plaisir de défier un pote sur une map au hasard sur une partie pas plus longue que 10 minutes. Temple Gates Games et Blitwork font le pari osé de remettre le style jeu d’artillerie au goût du jour alors qu’il faut admettre que ce genre de jeux se fait rare dès que l’on sort de Worms. Le jeu en vaut il la chandelle ? Je vous dis tout à grands coups de canons !

ça va péter !

151 mots

Une réalisation des plus charmantes

C’est un des points qui m’avait attiré, la réalisation graphique du soft que j’avais trouvé plutôt soignée sur les screens qui m’étaient proposés. Je n’ai pas été déçu par le résultat final. Les unités sont bien modélisées, bien détaillées et reconnaissables au moindre coup d’œil. Les animations sont intéressantes et ne nuisent pas à la lisibilité de l’action qui peut être des plus frénétiques par moment. Les décors manquent un peu de détails et on n’aura droit qu’à trois environnements différents sur les 20 niveaux que propose la campagne mais dans l’ensemble la réalisation du titre est plus qu’honorable pour une petite équipe de 5 personnes ! Le jeu est fluide même sur les derniers niveaux qui requièrent pas mal d’actions à la minute et donc pas mal d’unité en place que ce soit chez vous ou chez l’adversaire. Vraiment pour un petit jeu à moins de 10 balles, on en a pour notre argent !

165 mots

C’est fluide même quand ça tire de partout !
Simple mais très propre !

L’aspect est très peu travaillé avec des musiques type médiévales épiques mais qui restent totalement anecdotiques. Les bruitages, notamment ceux des armes sont assez bien déterminés ce qui permet de comprendre « au son » ce qui se passe d’un côté de l’écran sans avoir à checker par les yeux.

51 mots

On rase tout !
Il cherche à faire son trou…

Des parties brèves mais fun !

Cannon Brawl est une sorte de tower defense teinté de tir d’artillerie. Le principe est simple : détruire le chateau ennemi en préservant le sien. Au début de chaque partie il faut choisir 5 bâtiments que l’on utilisera sur un panel d’une grosse quinzaine (hors bâtiments que l’on débloque via l’expérience). On prendra à chaque fois, la mine car comme dans tout jeu de construction, il y a une monnaie ici l’or ; le ballon qui permet d’étendre son territoire (je vais expliquer le concept) et ensuite trois bâtiments de type attaque ou soutien comme des tourelles générant un bouclier ou des bâtiments pouvant réparer les autres. Pour plus d’originalité, il y a des bâtiments aux capacités spéciales comme la banque mais je ne vois pas l’intérêt au vu de la brièveté des parties… Le but est de se rapprocher du château ennemi pour l’avoir à portée de canon et ainsi le détruire sachant que l’adversaire fait de même. Pour s’approcher, il faut construire des ballons qui créent une bulle dans laquelle vous pouvez construire un bâtiment d’attaque comme un lance missiles, un laser ou encore le lance bombe que j’ai particulièrement apprécié vu que cela permet de passer sous les boucliers. Le principe est simple mais très efficace et il faut savoir agir vite ou avoir des builds de base pour l’emporter rapidement. D’ailleurs en mode campagne des objectifs secondaires vous sont fixés en ce sens comme faire un nombre d’action par minute ou l’emporter en dessous d’un temps donné.

267 mots

Pas mal de choix
Mais il ne fait pas se tromper
Le système de progression est bien fichu
Les objectifs secondaires sont largement faisables

Le concept fonctionne plutôt bien sachant que pour construire un bâtiment il faut prendre son bateau volant aller au château, sélectionner le bâtiment et vite aller le placer à l’endroit voulu. A chaque création il y a un temps de cooldawn ce qui impose une certaine précision dans nos mouvements et de l’intelligence dans nos choix. Les contrôles sont suffisamment précis pour éviter que l’on ne peste sur une erreur de placement quoique… Pour tirer, il faut amarrer son bateau au bâtiment et viser. Le système est basique mais très précis et se fait un peu « à la Worms ». Le décor est entièrement destructible ce qui peut nous donner un avantage de terrain. Les armes ont également un temps mort entre chaque tir et il faut donc passer d’une arme à l’autre et d’un bouclier à l’autre pour les rendre fonctionnels le tout en construisant des bâtiments et en surveillant du coin de l’œil notre or. Les parties sont vraiments speed et il faut compter max 7 minutes pour avoir un gagnant. C’est en tout cas un réel plaisir.

187 mots

Là je suis pas avantagé…
Coulé !
Foutu bouclier !

Cannon Brawl propose un contenu assez intéressant. On a un mode solo qui propose une campagne de 20 niveaux avec plusieurs boss qui sont des véhicules en mouvement et faisant énormément de dégâts ce qui change le gameplay. On a aussi des niveaux type puzzle qui nous demandent de détruire un bâtiment avec un nombre de coup précis et une réserve d’or limitée. Ce mode offre une bonne pause entre les niveaux frénétiques et obligent à un peu plus de réflexion. En tout cas c’est assez prenant même si les niveaux ne sont pas dingues, il suffit d’utiliser les mécaniques secondaires pour parvenir à leur résolution. Le jeu propose enfin un mode multijoueur en ligne ou en local comme ça tout le monde est satisfait. Je ne vous cache pas que comme pour beaucoup de petits jeux, il est difficile de trouver des adversaires en ligne et quand c’est le cas, vous tombez sur de fou furieux qui connaissent le jeu sur le bout des doigts et qui ont des builds de base qui vont démontent en moins de 5 minutes ! Il faut donc les avoir sacrément accrochées !

Les boss sont impressionnants
Il y a de quoi faire
Le jeu reste simple dans l’ensemble !

Conclusion

Cannon Brawl débarque sur Switch sans prétention et force est de reconnaître qu’il a des arguments qui peuvent motiver à le faire : une bonne réalisation graphique et surtout un gameplay simple mais sacrément efficace ! La maniabilité répond assez bien malgré quelques problèmes d’imprécisions pour placer des bâtiments. Cannon Brawl reste vraiment prenant et on est même déçu de parvenir à la fin de la campagne solo vu que le multi est assez désert. Le jeu propose certes un mode nightmare qui permet de refaire la campagne avec une difficulté supérieure mais rien d’étonnant. Je rappelle tout de même que l’on est face à un jeu à 10 balles et à ce prix là ça vaut le détour !

Positif

  • Graphiquement très réussi
  • Un gameplay nerveux malgré le genre !
  • On en veut plus !

Négatif 

  • Un tantinet répétitif
  • Simple

Satisfaction du Piwi 75 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Nintendo ni Blitworks !) ICI SWITCH.

  • Date de sortie : 14 avril 2021
  • Editeur : Blitworks
  • Développeur : Temple Gates Games
  • Catégorie : Action / stratégie
  • Prix : 9,99 €
  • Classification : PEGI 3

Le test a été réalisé avec une version presse Switch offerte par Blitwork (Merci Jesús !).



Catégories :Tests

Tags:, , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :