Temps de lecture : 5 minutes

Une fois n’est pas coutume, je quitte les écrans pour me lancer dans la lecture. Mais la vraie lecture tu sais celle qui sous-entend la présence d’un livre avec de pages de papier sur lesquelles tu peux te couper… Non je déconne mais la lecture se perd de plus en plus… Même pour un avis on préfère une vidéo à un article construit… Oui je prêche ma paroisse. Cette fois, Third Editions nous gratifie d’un ouvrage écrit par Vivien Lejeune et qui traite de l’œuvre du Seigneur des Anneaux. L’auteur a précédemment écrit « Les visions de Dune ». Pour le précédent ouvrage il y avait un sacré travail de recherches et je suis étonné de voir l’auteur s’attaquer à un tel monstre culturel qu’est l’œuvre de Tolkien. Je me suis donc attelé à cette lecture et je vous propose le résumé de ma pensée.

Une construction assez classique

Le Seigneur des Anneaux c’est quoi ? C’est la trilogie originale et originelle de Tolkien sur papier et la trilogie de Peter Jackson sur écran. La boucle est bouclée ! Aux origine du Seigneurs des Anneaux comporte d’ailleurs en sous titre « De Tolkien à Jackson ». L’ouvrage est donc scindé en deux parties, la première est dédiée à l’auteur et la seconde au réalisateur. J’ai trouvé un peu dommage d’utiliser cette dichotomie et j’aurai peut être préférer voir enlacer l’œuvre de Tolkien et l’adaptation faite par Jackson pour mettre en évidence les différences mais cela reste mon envie personnelle.

A chaque fois l’auteur propose une introduction sur la biographie de l’auteur et du réalisateur. J’ai été intéressé par celle de Tolkien assez riche et que je ne connaissais pas mais j’ai été un peu ennuyé par celle de Jackson qui est plus proche de moi. Je ne suis pas un fan du réalisateur même si je reste sur le cul de son travail. Les pages m’ont donc paru longues. J’ai été un poil déçu par le manque d’anecdotes. Après l’auteur reste limité par le support et il est certain que la vie de Jackson a été moins trépidantes que celles de Spielberg ou Lucas. Heureusement que l’on se rattrape sur la narration du tournage et les péripéties qui ont du être surmontées. Passé la biographie, l’ouvrage parle des œuvres et j’en reviens à ma déception de ne pas avoir les deux liées afin de les comparer surtout que l’une est l’adaptation de l’autre. La déception est d’autant plus grande lorsqu’à la lecture je vois que la construction est la même à savoir la reprise de chaque partie : La Communauté de l’Anneau, les Deux Tours et le Retour du Roi.

Aux origines du Seigneur des Anneaux pour les connaisseurs ?

Pour ce qui est du travail sur le contenu des œuvres y’a pas à tortiller du cul pour chier droit, le Vivien a sacrément bossé ! Tellement que sur les premiers chapitres dédiés à Tolkien j’ai failli aller prendre un actifed… Plus sérieusement, je me suis demandé si j’étais réellement le public visé. Je ne suis pas un fan inconditionnel de l’œuvre mais je dois dire que j’ai été marqué par les livres que j’ai lu étant petit et que j’ai pris une claque monumentale avec les films de Jackson. Du coup je ne suis pas incollable sur l’œuvre et encore moins sur tout le lore construit par Tolkien avec ses autres ouvrages. L’entrée en matière est violente car l’auteur ne prend pas le peine de reprendre les bases considérant que le lecteur est repu à l’ouvrage.

Je te rassure la sensation ne dure pas c’est juste les premières pages sur la vie de Tolkien et la création totalement bordélique de ses ouvrages qui rend la lecture et la compréhension difficile mais dès que l’on commence la lecture des parties dédiées aux livres cela devient plus accessible tout en proposant une analyse profonde qui ne déplaira pas aux fins connaisseurs. C’est encore plus simple avec la partie dédiée à Jackson. Comme je l’ai dit, je ne suis pas un fon connaisseur et j’ai donc pu apprendre pas mal de petites anecdotes de tournage ou de production et je suis friand de ces petites histoires.

Conclusion

Aux Origines du Seigneur des Anneaux est un ouvrage plaisant à lire même si l’accroche peut paraître violente. Ceux qui aiment l’œuvre seront ravis d’apprendre des anecdotes que ce soit sur la vie de Tolkien, l’écritures des livres et le tournage des films. Les grands fans resteront peut être sur leur faim au niveau de la partie dédiée à Jackson mais il a quand même pas mal de choses à apprendre sur Tolkien et je doute que la majorité sache tout. C’est donc intéressant à lire et avec les froides soirées d’hiver et les restrictions d’énergie promises, il serait temps de se lancer dans un bouquin non ?

Un petit mot sur l’auteur

Vivien Lejeune commence sa carrière de journaliste dès 1999 en rejoignant l’équipe de Dreams Magazine, intégralement dédié à l’art des bandes originales. Quand ce dernier change de structure et de nom pour devenir CinéFonia en 2003, il se voit proposer le poste de rédacteur en chef et continue ainsi de réaliser de très nombreuses interviews avec les plus grands compositeurs internationaux.

En 2006, il collabore quelques temps avec Les Années Laser puis intègre le comité de rédaction du prestigieux L’Écran Fantastique ; véritable institution au sein de la presse spécialisée dans le « cinéma de genre » depuis plus de 50 ans.En Parallèle, il est également chef de chaîne adjoint à TV5 MONDE et régulièrement sollicité afin de présenter ou d’animer des évènements divers (dont la série de concerts Danny Elfman’s Music from the films of Tim Burton au Grand Rex de Paris en octobre 2015). Tandis que, sur le web, on peut le retrouver sur le site de pop-culture braindamaged.fr et, chaque semaine, en tant que chroniqueur au sein de l’émission La loi des Séries sur VL Média via la « pastille » SérieFonia ; une fois encore consacrée aux partitions de tous les écrans.En 2017, il a co-signé, avec Romain Dasnoy, le Guide des Compositeurs de Musique de Film, directement suivi en 2018 du Guide des Séries de Science-Fiction.

Enfin, en novembre 2020, il se lance en solo et écrit son premier essai, Les visions de Dune : dans les creux et sillions d’Arrakis, pour Third Editions.

Si tu veux acheter l’ouvrage (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Third Editions) c’est ICI !

  • Date de sortie : 25 août 2022
  • Editeur : Third Editions
  • Auteur : Vivien Lejeune
  • Catégorie : Cinéma
  • Prix : 29,90 €

L’avis a pu être fait grâce à un très bel ouvrage papier de Reset PR et Third Editions (merci Alida et la fine équipe !)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :