Temps de lecture : 3 minutes

Pour son retour en 2022, la Paris Games Week s’annonce comme la vitrine du jeu vidéo français sous toutes ses formes. De nombreux jeux conçus en France, sortis récemment ou attendus pour les prochains mois, seront présentés aux visiteurs, qui pourront les tester manette en main. Symbole du rayonnement de la France dans l’industrie du jeu vidéo, le salon accueillera aussi de grands éditeurs internationaux, venus présenter leurs titres aux joueurs français.

Les Français sont attachés au jeu vidéo : 7 Français sur 10 jouent au moins occasionnellement, et 53 % de Français jouent régulièrement. Mais la France du jeu vidéo, ce ne sont pas seulement les joueurs : la Paris Games Week illustrera, cette année encore, le talent des éditeurs et studios de jeu vidéo français, ainsi que leurs créations.

Sur une surface de 600 m2, le pavillon Jeux Made in France de la PGW opéré par Capital Games sera l’espace privilégié pour célébrer les créations vidéoludiques françaises, avec 33 titres présentés au public, issus de studios indépendants de la France entière. Parmi les jeux présentés : Wartales (Shiro Games), A Plague Tale: Requiem (Asobo Studio), mais aussi To Hell With The Ugly (La poule noire), Ragnarock (Wanadev), Sandwalkers (Goblinz Studio) ou encore Danghost (Umeshu Lovers).

En plus de pouvoir tester ces jeux de conception française, les visiteurs de l’espace Jeux Made in France pourront également participer à diverses activités : jeux concours, tournois et expositions leur permettront de découvrir toute l’étendue du jeu vidéo français.

Alors que 43 % des Français de 18-24 ans ont déjà envisagé de faire carrière dans le jeu vidéo(1), le pavillon Jeux Made in France proposera également des conférences de professionnels et d’experts sur l’emploi et les formations du jeu vidéo. Notamment, l’espace accueillera une promotion d’élèves d’Avenir en Jeu, une formation gratuite au métier de QA Testeur·euse.

LES CRÉATIONS FRANÇAISES À L’HONNEUR

Avec la Paris Games Week, c’est la France du jeu vidéo dans son ensemble qui s’illustre. L’éditeur français Ubisoft proposera notamment le jeu Mario + The Lapins Crétins: Sparks of Hope, jouable sur 26 bornes Nintendo Switch, dont 2 adaptées aux personnes à mobilité réduite. En exclusivité sur la PGW, l’éditeur présentera également Just Dance 2023 Edition. Les deux titres sont co-développés par le studio Ubisoft Paris, qui célèbre ses 30 ans en 2022.

Sur son espace, Xbox mettra notamment à l’honneur les jeux « made in France » présents dans son offre d’abonnement Xbox Game Pass, à l’instar de A Plague Tale: Requiem, ou Microsoft Flight Simulator d’Asobo Studio. Le samedi 5 novembre à partir de 16 h, l’éditeur animera également le talk-show « Xbox Wire », dans lequel interviendront plusieurs invités emblématiques du jeu vidéo français, notamment issus d’Arkane Studios (Deathloop), Asobo Studio (la série A Plague Tale) et d’autres studios français.

EVA (Esports Virtual Arena), startup française fondée en 2018, présentera les dernières innovations de sa technologie d’esport en réalité virtuelle, permettant aux joueurs de s’affronter dans une arène de 500 m2 à l’aide d’un casque VR et d’une arme factice connectée.

Création française, le jeu vidéo éducatif PowerZ s’illustrera également à la PGW. Entièrement gratuit, PowerZ est un jeu vidéo disponible sur PC, Mac, tablettes et smartphones, permettant aux enfants dès 6 ans d’apprendre en s’amusant, dans des disciplines telles que les mathématiques, le vocabulaire, mais aussi la botanique ou l’astronomie. Une intelligence artificielle s’adapte au niveau de l’enfant, pour l’aider à progresser à son rythme.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :