Temps de lecture : 2 minutes

Frontier Foundry en collaboration avec le studio de développement Petroglyph (Command & Conquer : Remastered, Star Wars : Empire at War), a dévoilé hier soir lors du PC Gaming Show, un premier aperçu détaillé du gameplay de The Great War : Western Front. Les joueurs ont pu y découvrir le rôle de Commandant du Théâtre d’opérations et avoir un premier aperçu de la carte de campagne. Aujourd’hui, les joueurs ont une vision plus claire des décisions qu’ils seront amenés à prendre pour diriger leurs forces tout au long de la Première Guerre mondiale, dans un conflit qui les contraindra à se battre pour chaque centimètre carré. A eux de revivre l’histoire ou de la redéfinir.

The Great War : Western Front place les joueurs dans un « double rôle » unique. En tant que Commandant de campagne, ils contrôleront le champ de bataille en temps réel. Mais ils pourront également superviser l’effort de guerre global en tant que Commandant du Théâtre d’opérations. Les joueurs devront gérer le Front de l’Ouest à partir d’une carte de haute stratégie, développer de nouvelles technologies et renforcer les capacités offensives ou défensives des régions clés afin de renverser le cours de la guerre.

Lors de chaque tour, les joueurs peuvent coordonner leurs forces et se préparer aux batailles à venir. Ils devront également évaluer le nombre de ressources engagées dans chaque conflit, en considérant soigneusement le coût que représente une victoire importante ou un enlisement. En tant que Commandant du Théâtre d’opérations, leurs décisions influenceront directement les chances de succès tandis qu’ils contrôleront le champ de bataille. C’est en allouant de précieux moyens, tels que du ravitaillement supplémentaire, de l’artillerie ou des innovations technologiques, qu’il s’agisse d’avions ou de chars d’assaut, que les joueurs auront la possibilité de dominer l’ennemi.

Dans The Great War : Western Front, les victoires et les défaites affectent la volonté nationale de chaque faction. Celle-ci déterminera l’issue du conflit si elle est réduite à zéro. Les commandants peuvent également tenter de changer l’issue de la guerre en repoussant les forces ennemies et en s’emparant de leurs quartiers généraux. Il s’agit de positions hautement défensives dont la prise nécessite d’importantes ressources, mais qui permettent d’atteindre le but ultime : la fin immédiate de la guerre.

Les régions n’ont pas seulement des niveaux de puissance variables, mais sont aussi marquées par les combats précédents. Ainsi, elles conservent les réseaux de tranchées existants et créent des champs de bataille qui se dégradent rapidement, reflétant la réalité de la Première Guerre mondiale. En retournant sur le champ de bataille d’une précédente victoire ou défaite importante, les joueurs peuvent utiliser ce terrain vivant et persistant à leur avantage, en engageant des ressources pour renforcer des positions clés et réduire les dépenses futures pour obtenir un avantage.

The Great War : Western Front est actuellement disponible sur Steam en liste de souhait et Epic Games Store, et sera lancé sur PC en 2023.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :