Felix the Reaper ou l’originalité qui pointe le bout de son nez

Aujourd’hui on va s’attarder sur un petit jeu qui commence à faire parler de lui : Felix the Reaper. Développé par Kong Orange et édité par Daedalic, le jeu tire sa force de son originalité que l’on retrouve tant le speech que dans le gameplay. Felix the reaper se dit comme un jeu de puzzle aventure basé sur la manipulation des ombres. Pour expliquer le gameplay, il faut se pencher sur le scénario proposé par le jeu. Felix est en fait un faucheur qui travaille au Ministère de la mort et qui est amoureux de Betty qui bosse au Ministère de la vie (qui a dit Roméo et Juliette ?). Felix pense qu’aller dans le monde humain et accomplir les tâches pénibles d’un faucheur lui permettront un jour de la rencontrer. Et voilà que le joueur entre en scène ! 

screendump07

screendump04

Dans chaque niveau, Félix devra se déplacer dans l’ombre et manipuler l’environnement pour s’assurer que le ministère de la Mort ait atteint son quota mais également s’acquitter de son propre programme de recherche pour Betty… Comme Felix ne se déplace que dans l’ombre, il doit manipuler les ombres pour se déplacer. Cela lui permet de créer les chemins d’ombre nécessaires pour se déplacer. Il s’agit là des énigmes à résoudre pour faire mourir les gens selon les plans ministériels… Franchement niveau originalité : on est bien ! Vous en voulez un peu plus : Felix est également un grand danseur et lorsqu’il réussit, il danse pour fêter la mort des gens… 

Le jeu proposera 20 niveaux étant précisé que lorsqu’un niveau est réussi, il ouvre une difficulté supérieure alors même que les développeurs annoncent des énigmes difficiles d’entrée…

Le jeu propose une bonne réalisation si l’on se réfère aux screenshot. La vue proposée n’est pas sans rappeler beaucoup de puzzlegame. Le jeu est prévu pour 2019 sans date plus précise mais en attendant, on a droit à un petit trailer.



Catégories :News

Tags:, , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :