Test : Mega Man 11, un retour attendu et réussi !

Le petit bonhomme bleu made in Capcom est de retour et je parle bien évidemment de Mega Man ! Il aura fallu attendre le 30ème anniversaire de Rock Man pour enfin avoir droit à un épisode inédit. Faisant partie des grands classiques du jeu vidéo ce nouvel opus était attendu au tournant. Entre nouveautés et classicisme voyons si l’équilibre est trouvé.

Mega Man, Light et Wily

Quand on parle d’épisode inédit, cela ne signifie pas scénario inédit… Une nouvelle fois, Wily veut se venger et dominer le monde. J’exagère volontairement le trait mais après on dit bien que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures. Plus sérieusement, le jeu démarre sur Wily et Light alors étudiants (oui oui on les voit jeunes) qui travaillent sur un nouveau concept le Double Gear. Les études sont alors arrêtées et le Wily continuera de le mettre au point tout en nourrissant secrètement le désir de se venger. Le système étant enfin au point Wily débarque pour voler les robots de notre cher Light. Mega Man se lance alors à sa poursuite et se voit contraint d’utiliser le fameux Double Gear afin de se donner une chance de mener à bien sa mission.

05-10-2018_15-58-3805-10-2018_15-58-54

Le Double Gear est LA nouveauté apportée par Mega Man 11 ! Il donne à notre héro deux pouvoirs qui vont se révéler absolument nécessaires si l’on veut parvenir à bout des niveaux qui s’offrent à nous. Via les gachettes gauche et droite nous avons la possibilité de ralentir le temps ou démultiplier la puissance de notre buster pour quelques secondes seulement (même si le Double Gear se recharge très vite en pratique et heureusement!). On retrouve le génie des développeurs : pour rappel, Mega Man c’est un level design aux petit oignons qui imposent au joueur une exécution parfaite. Et bien, dans Mega Man 11, le level design intègre parfaitement ces nouvelles fonctionnalités et les rends absolument indispensables !

05-10-2018_15-58-32

Ralentir le temps est très utile dans ces moments là !

Mega Man est parfaitement résumé par les responsables du jeu, Kazuhiro Tsuchiya et Koji Oda, dans leur excellente interview faite par William Audureau du Monde (que vous pouvez retrouver ici) :

Quel est le secret d’un bon épisode de Megaman ?

K.O. : C’est de permettre au joueur d’avoir l’impression d’être en contrôle. Quand ils meurent, ce n’est pas parce que le jeu est injuste, mais qu’ils ne sont pas assez bons. Il faut que les contrôles soient précis, pour qu’il puisse progresser.

Avec cette simple phrase tout est résumé : oui on s’éclate sur Mega Man et oui on peste de mauvaise foi car le jeu est dur mais juste…

Une aventure haute en couleur !

Un « bon » Mega Man c’est des niveaux hauts en couleurs et des musiques entraînantes et qui vous reste dans la tête. Et bien ne vous inquiétez pas cet opus n’échappe pas à la règle. Chaque niveau possède une patte graphique et une ambiance qui lui est propre. Certes on retrouve du recyclage d’ennemis pour certains niveaux mais quel jeu ne le fait pas ? Le jeu est parfaitement réalisé, les animations pour chaque arme sont de très bonne facture et on comprend vite leurs conséquences via lesdites animations.

05-10-2018_15-58-41

06-10-2018_14-38-47

Une fois encore les gars de Capcom arrivent parfaitement à équilibrer fan service et nouveautés nécessaires pour donner un nouvel essor à la licence. On retrouve ainsi le fameux niveau aquatique qui joue sur la gravité et qui est difficile en raison de ces pointes qui one shot et que les développeurs ont foutu partout ! On retrouve également les chauves souris boulet de notre cher WoodMan de Mega Man 2 ! Je repense aussi aux phases avec ces blocs qui apparaissent et disparaissent (les vrais me comprendront…). J’en oublie beaucoup mais il y a également les nouveautés avec les nouveaux ennemis les gadgets que l’on peut acheter avant de se lancer dans un niveau (j’y reviendrai).

06-10-2018_14-38-38

Je me rends compte qu’en jouant à ce jeu, je suis revenu quasiment 20 ans en arrière. Même en changeant le sprite de notre cher Mega Man impossible de se tromper sur le jeu car tout le reste transpire l’esprit de « Mega Man ».

Une difficulté monstrueuse qu’il faut maîtriser

Mega Man c’est très simple à décrire mais difficile à réaliser. Il « suffit » de parcourir les huit niveaux qui se terminent tous par un boss et enfin on s’attaque à la forteresse de Wily : du grand classique ! Mais pour terminer un niveau il faudra parfaitement maîtriser le gameplay et plus généralement le jeu en général. Tout d’abord, dans chaque Mega Man, le joueur a le choix dans l’ordre des niveaux. Le choix est en fait d’apparence car le jeu est difficile et il se trouve que chaque boss a une faiblesse qui correspond au pouvoir d’un autre. Généralement la faiblesse est logique : feu/glace, mécanique/acide mais cela demande déjà au joueur un effort de logique…

05-10-2018_15-58-49

Oui on est bien dans un Mega Man

Mais Mega Man c’est avant tout : des trous, des pièges, des pointes qui oneshot, des ennemis à profusion et de temps en temps quelques plateformes sur lesquelles on peut se reposer… Le jeu offre quatre modes de difficulté et franchement si vous n’avez jamais essayé de Mega Man commencez par le mode facile (qui est déjà bien corsé) vous aurez quelques items bonus qui pourront se révéler bien utiles.Les niveaux sont particulièrement difficiles car ils sont extrêmement bien pensés en termes de level design ! En connaissant les niveaux par cœur on se rend compte que c’est en allant vite et s’en hésiter que le jeu devient plus facile. Le pire, c’est que lorsque l’on meurt en boucle on ne peut s’en prendre qu’à soi-même tant le jeu ne souffre d’aucun bug, il requiert simplement une exécution parfaite…

05-10-2018_15-58-45

Un passage synonyme de torture…

Les boss deviennent anecdotiques car comme dit plus haut ils ont chacun une faiblesse. Une fois qu’on la connait il suffit de bourrer le boss pour qu’il explose en moins de 5 secondes. A l’exception des boss de la forteresse de Wily (qui sont une horreur à passer tout comme les niveaux…) les boss font office de pause bienvenue.

Après, la difficulté proposée n’est que passagère car une fois le jeu terminé une première fois, le second run devient plus simple. C’est en ça que Mega Man est prenant, on constate rapidement et effectivement les progrès que l’on fait au fur et à mesure de notre apprentissage du jeu. Le jeu une fois parfaitement maîtrisé peut se terminer en une bonne heure voir moins.

05-10-2018_15-58-34

C’est le SEUL moment du jeu sans difficulté…

Attention quand même, une petite difficulté supplémentaire prévue par les développeurs : l’absence de sauvegarde automatique ! Je me suis fait avoir après deux heures de jeu et comment dire… ô désespoir !

Un gameplay et un contenu riche et utile

Mega Man 11 propose énormément d’éléments de gameplay. Il a tout d’abord la nouveauté du Double Gear qui modifie considérablement l’approche que l’on peut avoir des niveaux. Ensuite, on retrouve les habituels pouvoirs des boss vaincus qui permettent de se sortir de certaines situations forts délicates (au delà du fait qu’ils permettent de réduire en poussière les autres boss du jeu).

05-10-2018_15-58-29

C’est là où on se dit : un petit bonus ne ferait pas de mal…

Mais il ne faut pas oublier le shop qui est mis à votre disposition et que je vous invite à visiter avant de vous lancer dans un niveau. In game, les ennemis dropent de la vie des recharges pour vos armes mais aussi des pièces mécaniques qui servent en fait de monnaie pour le shop. Autant en mode facile, le magasin est totalement dispensable autant il devient inévitable dès le mode normal ! Si on y trouve des vies (utiles pour éviter le game over…), il y a également (et surtout !) des recharges de vie (cumulables jusqu’à 6 et là je trouve que ça tue la difficulté du jeu) des recharges d’armes, des petits oiseaux façon Twitter qui viennent vous repêcher si vous tombez dans un trou (et je vous assure que des trous il y en a !) et bien sûr des bottes qui vous permettent de ne pas exploser si vous touchez les fameux « pics » emblématiques de Mega Man (et une fois encore ils sont très présents surtout pour le monde aquatique et la forteresse de Wily). Ces petits plus permettent de rendre le jeu plus accessible (combien de joueurs n’ont jamais vu la fin de Mega Man 1, 2, 3, 4 …).

06-10-2018_14-38-45

Oui j’ai besoin de survivre…

En plus de ces collectibles, le shop propose des modules qui permettent de modifier un peu l’expérience de jeu, par exemple, si vous trouvez que vous avez trop de vie, il existe un module qui permet de faire plus de dégât mais avec moitié moins de vie (au cas où le jeu ne serait pas assez difficile comme ça…).

05-10-2018_15-58-28

Le boss rush est toujours présent

Après, il est certain qu’une fois le jeu terminé, on est tellement fier que l’on a pas forcément envie de se replonger tout de suite dedans sauf pour améliorer son temps et ça tombe bien le jeu inclut un mode défi des plus intéressant. Ce mode est essentiellement basé sur le time attack et il faut savoir que Mega Man est une licence qui s’y prête totalement et ce depuis ses premiers opus (finir Mega Man 2 en moins de 20 minutes c’est possible !). Ce mode ajoute de la durée de vie car il offre des challenges audacieux entre le boss rush ou finir les niveaux le plus vite possible sans arme bonus… Et bien évidemment à l’ère du online, on peut comparer ses temps avec le monde entier (pour se rendre compte à quel point je suis nul…).

Conclusion

Vous vous en doutez un petit peu non ? C’est jeu est un bijou une pure merveille qui allie rétro et nouveau à la perfection ! Le jeu est parfaitement pensé et la réalisation est… parfaite également ! Il devrait inspirer beaucoup de studios de développement, Mega Man propose ce que tout jeu vidéo devrait avoir : de l’amusement simple mais diablement efficace ! Pas de doute Mega Man a encore de longs jours devant lui ! 

Positif 

  • Un gameplay parfait
  • Une réalisation aux petits oignons
  • Un équilibre parfait entre nouveauté et rétro

Négatif 

  • Pas de sauvegarde automatique !!!
  • RAS c’est une pépite !

Satisfaction du Piwi 95 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Capcom ) ICI

Informations générales :

  • Date de sortie : 2 Octobre 2018
  • Editeur : Capcom
  • Développeur : Capcom
  • Catégorie : Action et Aventure
  • Prix : 29,99 €
  • Classification : NC


Catégories :Tests

Tags:, , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Test Mega Man Zero/ZX Legacy Collection, une compilation minimaliste et qui pique ! – Piwigaming

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :