Temps de lecture : 9 minutes

Il y a des jeux qui a attirent toute de suite votre regard, qui captent votre attention et qui font naitre en vous une attente grandissante. Mutant Year Zero fait assurément partie de ces jeux pour moi. Ne serait ce que mettre en scène un cochon et un canard mutant attise grandement ma curiosité. Quand j’apprend en plus que le jeu est développé par Funcom des gars qui nous ont collaboré dernièrement sur Hitman et Payday ou qui nous ont pondu The Longest Journey, étrangement je me suis vite retrouvé avec une manette en main pour voir de quoi il en retournait. Et après une bonne attente, il est temps de faire le bilan.

Un cadre original et aux petits oignons 

Le jeu vous propose donc de prendre les commandes de Bormin, un cochon bourrin mais qui l’est moins dans sa façon de parler et de se comporter et de Dux un canard qui au départ ne cesse de se plaindre. Je commence à présenter les deux personnages principaux car leur relation et les interactions qu’ils ont au cours du jeu et durant nos pérégrinations et pour moi un des points forts du jeu sur le plan de la mise en scène. Leurs dialogues sont succulents et recèlent d’humour, très souvent au second degré. L’action prend place dans un futur proche au sein duquel les humains ont quasiment disparu de la surface de le terre suite à une attaque nucléaire. Le reste est constitué de mutant vivant dans l’Arche qui sera votre base de ravitaillement et qui comporte les marchands du jeu (très réduit). Votre duo se rend régulièrement dans « la zone » pour y trouver tous les consommables nécessaires à la survie de l’Arche. Au cours de votre périple vous croiserez d’autres mutants qui vous accompagneront de manière temporaire afin de constituer un trio. Vous allez alors découvrir l’existence d’un « Eden » (ahhhh d’où le titre) et devrez accessoirement vous débarrasser d’un groupe dangereux pour votre communauté. Le scénario est plus que convenu mais comme dit plus haut les personnages apportent un petit plus au jeu. 

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181208231122
L’arche qui est très limitée…

Techniquement le jeu est très réussi, l’histoire nous est narré par des scénettes d’images décrite par une voie off. Le reste est compris via, une nouvelle fois, les dialogues des personnages. Les environnements proposés sont très bien réalisés. Outre les graphismes qui ont bénéficié d’un soin qui mérite d’être souligné, le level design est vraiment bien pensé pour les combats mais également pour l’infiltration. Le jeu vous propose d’avancer de zones en zones, ces dernières ne sont pas particulièrement vastes (et heureusement j’y reviendrai). Il faut cependant prendre le temps de les explorer pour trouver d’éventuel loot mais également comprendre le terrain proposé pour mieux gérer le combat à venir. Un petit mot cependant sur l’Arche qui fait office de hub central du jeu. Elle vous propose notamment des marchands permettant d’acheter des consommables comme soins, grenades mais également des nouvelles pétoires absolument nécessaire eu égard aux forces ennemies auxquelles vous devrez faire face. 

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181208231250
J’achète tout !

Les personnages (encore eux) sont particulièrement bien modélisé ce qui les rend d’autant plus attachant. Je vais en parler plus tard mais le jeu vous propose de faire évoluer vos mutants pour les rendre plus forts en dépensant des points de mutation durement gagnés en passant des niveaux. Chaque niveau de mutation, au delà du fait qu’il vous donne une nouvelle capacité, peut modifier l’apparence de votre personnage. Autre chose qui modifie le caracter design, les éléments d’armures. Le soft ayant une dimension RPG il est nécessaire de récupérer le loot que vous donnent certains ennemis après un combat, vous pourrez ainsi trouver des pièces d’armure et donner un look différent à votre mutant.

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181209000944
On a la classe…
Mutant Year Zero: Road to Eden_20181208225124
ou pas…

XCOM like quoi ???

Reprenons les bases, Mutant Year Zero est un XCOM like, nom tiré de la référence du genre. Cela nous avance pas trop on est d’accord. C’est en fait un jeu qui va proposer des combats stratégiques au tour par tour. Vous ne comprenez pas encore : si vous êtes un gros bourrin avec le QI d’une huitre desséchée en plein soleil alors vous pouvez passer votre chemin. Car le jeu ne se contente pas de proposer que des combats stratégiques au tour par tour ce serait trop facile ! Vous aurez également des phases d’exploration et d’infiltration à gérer. Tout d’abord le but est de traverser des zones qui comportent des ennemis. Parfois ces derniers sont trop puissants et vous serez contraint de les éviter pour si vous le voulez revenir lorsque vous aurez le niveau. Car attention le jeu fonctionne beaucoup sur les statistiques ainsi n’espérez pas vaincre un lv55 si vous êtes lv10… Donc tout d’abord vous explorez la zone avec ou sans lampe torche, la lampe torche vous permettant de voir plus loin et d’aller plus vite au risque de vous faire repérer.

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181208231847
L’exploration tient une place importante

Lorsque vous tombez sur un groupe d’ennemis, il faut analyser les forces en présence et ensuite le terrain. Vous serez toujours en infériorité numérique (si ce n’est pas de niveau également…) il faut donc être malin et pour cela il y a l’infiltration c’est à dire éliminer les ennemis isolés et de manière silencieuse ce que ne peut faire Bormin par exemple. Ensuite il faut placer vos personnages au mieux sur la carte pour encercler les ennemis ou prendre une position surélevée. Une fois tout ça fait, et attention cela prend du temps, vous pouvez engager le combat. Chaque personnage à deux points d’action type déplacement tir ou rechargement tir ou utilisation d’une compétence spéciale idem pour les ennemis. Le combat se déroule ensuite de la manière la plus classique pour un tour par tour. Vous devez privilégiez les déplacements courts et qui vous mettent à l’abri (entre 25% et défense totale ce qui n’est pas négligeable). Il faut être extrêmement prudent, prévoyant et stratégique si vous voulez espérer gagner vos combats et ce dès les premières minutes de jeu (le tutoriel est un peu court à mon sens). Il faut bien gérer les stat de chacun de vos personnages (qui n’ont que trois point de vie au départ) et utiliser à bon escient les capacités dont ils disposent. 

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181209000747
C’est moi où c’est très mal engagé ?

Plusieurs types d’ennemis vous sont proposés et chacun à des capacités propres qu’il faut savoir anticiper (saleté de chaman qui appelle du renfort au moindre bruit !). Du maraudeur au boucher en passant par les robots dont le petit médecin, qui vous pourrira vos combats avec sa capacité à réanimer les ennemis vaincus, il y en a pour tous les types de combat. L’ensemble est très prenant mais je trouve ça lent trop lent ! Entre explorer la zone, éliminer les ennemis isolés ce qui sous entend d’attendre leur tour de garde, placer vos mutants et engager le combat c’est tout un monde qui se passe ! Non je ne suis pas un bourrin avec le QI d’une huitre mais il faut trouver un juste milieu. Surtout qu’à chaque tour vous vous tapez les mouvements et actions de chaque ennemis ce qui prend également une plombe surtout s’ils sont une chiée plus douze comme disait ma grand mère ! Les zones ne sont pas énormes et on a envi de dire heureusement ! Peut être que le style de jeu ne me convient pas mais d’un autre côté j’ai toujours apprécié les tour par tour sauf qu’ici il y a tellement d’actions qui se déroulent que je trouve les tours longs. 

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181208233913
Du renfort, il y avait besoin !

Exigeant et rageant 

Je vais être direct, j’ai trouvé le jeu horriblement difficile sur certains combats comprendre la moindre erreur et c’est le game over ! Cela en devient rageant car mourir alors qu’il ne reste plus que deux ennemis et se dire qu’il faudra recommencer le combat depuis le début personnellement cela me faisait péter un plomb… OK je suis pas d’un naturel patient mais certaines phases du jeu relèvent du maître zen ! Le jeu ne propose pas de mode facile déjà cela met dans l’ambiance et il y a même un mode de jeu en mode mort définitive et pas de sauvegarde manuelle : enjoy le SM… L’avantage est que la durée de vie est du coup conséquente.

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181209000715

Sauf qu’en plus d’une difficulté relevée vous obligeant à milimétrer vos combats comme une partition de Mozart, le jeu présente des bugs ou incohérences en combat. Notamment le coup de shot gun à bout portant qui se transforme en coup manqué !!! Il y a aussi quelques incohérences de caméra : l’ennemi est bien apparent mais il est considéré en protection totale et donc impossible à tuer… Autre problème l’infiltration qui est théorie est un bon concept qui se révèle très limité en pratique. Si vous ne tuez pas l’ennemi en un coup il va avertir ses petits copains et au revoir l’effet de surprise… Le problème est que vous êtes régulièrement moins puissant que vos ennemis et particulièrement au début (cela s’atténue par la suite ce qui fait de la courbe de difficulté une courbe descendante) du coup vous n’éliminez pas en un coup et l’intérêt de l’infiltration limité… C’est vraiment rageant car je trouve que cela coupe certains aspects de game play. 

Au final entre des problèmes de gameplay, un rythme de jeu particulièrement lent et des combats répétitif, le jeu devient par moment à la limite du hardcore… Et je n’ai pas l’impression que le loot permettent de diminuer cette diffciulté qui peut en rebuter plus d’un.

Mutant Year Zero: Road to Eden_20181208231525

Conclusion

Beaucoup d’attente et un peu de déception pour un jeu qui s’enferme dans son carcan du jeu au tour par tour stratégique que personnellement je trouve rébarbatif. Ce n’est qu’un avis personnel car en écoutant autour, certains trouvent le concept réussi. En tout cas le jeu n’en reste pas moins très bien réalisé et le background qu’il propose laisse supposer une suite. Donc les fans peuvent se réjouir, il ne semblerait que ce ne soit qu’un début…

Positif

  • Réalisation graphique réussie
  • Le concept de tour par tour respecté
  • La relation entre les personnages 

Négatif 

  • Un rythme de jeu très lent
  • Quelques bugs lors des combats assez rageants 

Satisfaction du Piwi 65 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Funcom) ICI ou ICI 

Informations générales :

  • Date de sortie : 4 décembre 2018
  • Editeur : Funcom 
  • Développeur : The Bearded Ladies
  • Catégorie : Action et aventure 
  • Prix : 34,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

1 thought on “Test Mutant Year Zero, un jeu à réserver aux personnes patientes…

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :