Test Ace Attorney Trilogy : Le ténor du barreau est de retour !

Temps de lecture : 8 minutes

Capcom continue son train soutenu en matière de sortie de jeux et aujourd’hui on s’attaque à la saga très connue Ace Attorney. Enfin connue, pour peu que l’on possède une 3DS… En effet jusqu’à présent, seuls les possesseurs de la petite portable de Nintendo ont pu s’adonner à la pratique « Objection!!! » de Phoenix Wright. Capcom répare tout ça en offrant aux joueurs de console de salon une trilogie qui regroupe les trois premiers Ace Attorney. Enfilons donc la robe d’avocat dans ce test guidé par la justice.

shot5_1537543178

Dans la peau d’un avocat

Dans Ace Attorney vous incarnez Phoenix Wright, jeune avocat sorti de l’école dans le premier épisode puis, de plus en plus aguerri, vous aurez à défendre des personnes dans des procès d’une importance capitale et surtout au moult rebondissements ! Sauf qu’Ace Attorney est inclassable, il incarne à lui seul une catégorie de jeu. En effet ce n’est pas seulement un point n’clic, ni un roman visuel. Ce n’est pas non plus un jeu d’action ni d’exploration (quoique…). C’est une simulation de tribunal qui comprend également une phase d’enquête préalable. Très difficile à décrire, la licence se révèle très addictive une fois la manette en main. Le gameplay est bien pensé et on se plait dans le jeu du « cross-examination ». La licence tient surtout son succès grâce à ses scénarios bien touffus et des personnages hauts en couleurs ! L’ensemble donne des dialogues succulents avec des subtilités et autres jeux de mots à la pelle.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405173717

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405162756

Le premier volet de la série permet donc de prendre les commandes d’un jeune avocat qui doit faire ses armes et qui permet aux nouveaux venus de se familiariser avec les mécaniques de base du jeu et surtout on s’essaie au contre interrogatoire qui consiste à reprendre un témoin sur ses dires en déceler les failles et les contradictions pour faire avancer le scénario et donc le procès. Le second volet met en place des mécaniques nouvelles avec notamment le magatama et le système des psychés verrouillés qui sont en fait des contre interrogatoire mais hors tribunal. Enfin le troisième volet est l’apogée de la série car même s’il ne présente pas du nouveau en terme de gameplay, c’est autre chose en termes de scénario de la saga puisque l’on apprend pas mal de chose sur le passé de notre cher Phoenix et son mentor Mia Fey.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405151730

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405172731

Les fameux psychés verrouillés

Il y a donc pas mal de contenu puisque c’est 14 épisodes qui vous sont proposés et il faut compter entre 1h30 et 2h par épisodes ce qui vous donne une durée de vie plus que conséquente. Le problème et c’est d’ailleurs ce qui m’a choqué et pour cause, où est la version française ? Vous n’aurez que pour seule option l’anglais et le japonais étant précisé qu’il n’est pas possible de se mettre les voix en VO et de garder les textes en anglais. Je ne suis pas anglophobe bien au contraire. Ce qui me gène, c’est que les jeux originaux sortis sur 3DS ont une version française. Ce n’est pas un détail car comme dit plus tôt les dialogues sont truffés de jeux de mots et si vous avez des difficultés avec la langue de Shakespeare vous risquez de passer à côté d’une bonne partie du jeu qui va, de surcroît, vous paraître rébarbatif. Pire, lorsqu’en contre interrogatoire, certaines parties se jouent à un détail de minutes ou de rue…Ce défaut était déjà présent dans la trilogie sortie sur 3DS il y a quasiment 5 ans… Je trouve un petit peu abusé que Capcom n’est pas rectifié le tir sur ce point là et c’est ce qui me fait dire que nous n’avons droit qu’à une compilation proposant le strict minimum. On retrouve certes, des graphismes en HD et sur grand écran mais inutile de se voiler la face, si les graphismes sont bien foutus, ce n’est pas l’aspect principal du jeu qui mise sur la narration et l’aspect enquête.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405173908Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405171056Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405171240

Ace Attorney ou l’enquête ludique

Ace Attorney est donc un jeu d’enquête principalement. Le but est de défendre des personnes qui paraissent à 101% coupables et, de part votre esprit de déduction digne de Sherlock Holmes, renverser le cours du procès et ainsi obtenir l’acquittement de votre client. Pour se faire, vous devez d’abord passer par une phase d’enquête ou d’introduction au dossier qui vous oblige à explorer différents lieux à la manière d’un point’n click, de collecter des informations via la conduite de dialogues. Passé cette phase, vient celle du procès. Il s’agit d’une succession de témoins soumis à un interrogatoire de la part du procureur puis de votre contre interrogatoire dans lequel vous pouvez faire « pression » sur le témoin pour le pousser à donner de faux détails et enfin le confronter à des éléments que vous avez recueillis via les preuves contenues dans le dossier ou en croisant les autres déclarations et là : OBJECTION !

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405173654Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405171520Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405170713

Franchement sur le papier cela n’a pas l’air folichon sauf que le succès de la licence tient au rythme que Capcom a su mettre dans son jeu d’enquête. Suivre des dialogues ou chercher un détail sur un plan fixe ne paraît pas amusant mais le rythme et les personnages variés et fun accélèrent le tout et font que l’on ne s’ennuie pas devant son écran. Il ne faut pas oublier les musiques durant le procès qui rythment considérablement les déclarations des témoins et, si elles sont un poil exagérées, permettent de ne pas s’endormir devant son écran ! Ce qui est intéressant ce sont les réactions des protagonistes à l’évolution du procès que ce soit Phoenix, le proc ou même le juge ! On retrouve un côté kitch propre aux jeux japonais, la licence n’était pas prévue à l’origine pour nous petits occidentaux que nous sommes et ce fut une surprise de la voir débarquer à l’époque en Europe. C’est la raison pour laquelle ce côté kitch est présent, on est donc dans l’exagération des réactions, on surjoue les émotions comme dans beaucoup de mangas. Au final l’enquête est extrêmement ludique !

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405171727Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405162552Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405161205

Le gameplay est simple tout en étant riche et complexe (et une contradiction une !). Principalement ce sont des phases de dialogues qui vous demandent d’être attentif surtout pour les détails. Ces phases de dialogues vous permettent de découvrir des preuves que vous garder précieusement au fond de votre manche car les preuves sont essentielles pour démontrer vos affirmations. En effet lors de la phase de contre interrogatoire il vous faudra disséquer chaque phrase du témoin pour lui demander des précisions et le confronter alors à ses contradictions via les preuves collectées. Le système fonctionne réellement, on a une jauge d’erreur qui nous permet de reprendre notre interrogatoire depuis le début en cas d’erreur. Au départ le jeu vous tient la mains et les réponses sont évidentes mais par la suite il faut être bien plus fin pour distinguer le vrai du faux. Je ne vous cache pas que par moment le jeu vous « oblige » à faire des détours incroyables en terme de raisonnement alors que la réponse est sous les yeux de tout le monde mais on est dans un système de procès anglo-saxon dans lesquels chaque affirmation doit être démontrée par une preuve objective.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405154322Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405144930Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405160630

Après je ne vais pas vous mentir ce genre de jeu n’est pas forcément celui que j’apprécie le plus. Je reste un grand enfant et lorsque je passe plus de temps à lire des dialogues plutôt qu’à jouer, j’ai tendance à vite m’ennuyer. Comme je l’ai dit plus haut, le rythme du jeu permet vraiment de nous tenir en haleine, il n’empêche que le système reste répétitif ce qui interdit les longues séquences de jeu surtout si il faut en plus se tordre les méninges !

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405161614Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy_20190405151500

Conclusion

Ace Attorney est enfin arrivé sur console de salon on en va donc pas se plaindre ! Le concept du jeu a fait ses preuves, résoudre des énigmes sur un rythme narratif soutenu et une mise en scène un poil exagérée. Il est vraiment dommage que cette trilogie n’ait toujours pas de version française alors que les jeux originaux l’ont. Le jeu s’adresse toutefois à un public particulier en raison justement de son concept. Si on a de quoi passer de longues heures devant son écran, on peut trouver le système répétitif et finalement je comprends pourquoi il est plus adapté à des consoles portables…

Conclusion

Positif

  • la licence Phoenix Attorney sur consoles
  • Toujours aussi décalé
  • Une excellent durée de vie !

Négatif 

  • Pas de version française ?!?!
  • Un portage minimum

Satisfaction du Piwi 82 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Sony ni Microsoft ni Capcom  !) ICI ou ICI.

imageInformations générales :

  • Date de sortie : 9 avril 2019
  • Editeur : Capcom
  • Développeur : Capcom
  • Catégorie : Jeu de rôle / enquête
  • Prix : 29,99 €
  • Classification : PEGI 12

 

 



Catégories :Tests

Tags:, , , ,

4 réponses

  1. Ah Phoenix Wright, ce que j’ai pu être accroc à ces jeux sur 3DS ! D’ailleurs j’avais trouvé le jeu où il collabore avec le célèbre professeur Layton assez sympa également !

    Maintenant, c’est bien beau de sortir une compil sur consoles de salon, mais moi, ce que j’aimerais, c’est que CapCom se décide à faire un nouvel opus ! Car ça me manque, ces enquêtes, ces procès, ces personnages hauts en couleurs (mention spéciale à l’inspecteur — Dick Tektiv en version française sur 3DS) !

Rétroliens

  1. Ace Attorney Trilogy enfin en français !!! – Piwigaming
  2. The Great Ace Attorney Chronicles arrive en occident le 27 juillet prochain ! – Piwigaming
  3. Test The Great Ace Attorney Chronicles, le retour du ténor du barreau ! – Piwigaming

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :