Temps de lecture : 11 minutes

Il y a des jeux dont le speech ne vous donne pas forcément envie… Brief Battle fait assurément parti de ces jeux ! Sérieusement est ce que : « Que tes fesses soient victorieuses dans Brief Battles ! Sers-toi de ton slip pour combattre tes amis dans ce jeu déjanté et culotté ! » vous donne-t-il envie de jouer au jeu ? Il s’agit du résumé sur le Microsoft store… C’est donc un peu à reculons que je me suis lancé dans ce petit indé. Je m’attendais à un jeu trop décalé proposant un humour trop gras et bien mal m’en a pris ! On se lance dans cet action-aventure-partie game et Supermeat boy like. Ca fait beaucoup ? Je vous assure que l’ensemble est vraiment jouissif ! 

05-05-2019_19-27-44-ggo3m4rq
Let’s go !

C’est la fête du slip !

Je pensais poser mes sales pattes sur un petit jeu et la première chose qui m’a frappé c’est le contenu tout simplement énorme qui est proposé par le jeu. Oubliez l’idée même d’un scénario car Brief Battle ne va vous proposer « que » du jeu, du jeu et encore du jeu ! En fait le jeu propose une multitude de niveau à l’instar de SuperMeat Boy qu’il faut finir le plus vite possible pour décrocher le « slip d’or » du niveau (beh oui il faut bien qu’il y ait des slips quelque part). Commençons donc par détailler le mode solo qui est en fait le gros du jeu (le mode multi n’est malheureusement que local!).  Le jeu va proposer 4 modes différents ce qui permet de casser l’éventuel sentiment de répétitivité qui peut paraître bien que les développeurs ont fait le maximum pour proposer des niveaux variés et qui présentent des mécaniques de level-design qui corse la difficulté.

05-05-2019_19-27-46-q5ii3g10

Tout d’abord le mode collectionneur de slips qui vous permet de vous familiariser puis de maîtriser l’art du déplacement (mais pas que…). Vous l’aurez compris, le but dans ce mode est de ramasser tous les slips du niveau en un temps record ! Mais et c’est là que cela devient intéressant, le mode présente des « sous modes« . Le plus simple est le sous mode « chemin idéal » qui vous demande de ramasser le maximum de slip dans le temps imparti. Ensuite il existe le mode « étape« . Là on commence à corser les choses puisque le but est de ramasser des slips qui vous donnent du temps et le but est de survivre le plus longtemps possible. Sauf que l’on rajoute des ennemis, des sortes de vers qui bouffent les slips à votre place ! En tout le mode vous propose 80 niveaux répartis sur 4 difficultés et je vous garantis que si les modes recrue et vétéran sont accessibles pour obtenir le slip d’or à tous les coups les modes pro et maître en revanche ont du challenge à offrir !

05-05-2019_19-27-30-s0f5rulh
Le contenu est bien présent…
05-05-2019_19-27-24-fbfqlx05
… les slips aussi !

Le second mode est celui des cibles en slip blanc. Le but est de détruire toutes les cibles qui apparaissent le plus vite possible. Le classement slip bronze argent et or est toujours présent. Le mode trouve des variations dans les niveaux proposés mais surtout les slips avec lequel vous devez détruire les cibles ! Car oui votre personnage a la possibilité de tirer ou plutôt dispose d’une attaque spéciale qui est fonction du slip que vous avez. Le slip givré vous fait lancer des boules de glace, le slip chaud bouillant des boules de feu, l’imprimé léopard vous fait donner des coups de griffes façon…léopard ! Mais il existe également le slip de protection ou encore le slip de fesses d’acier. En clair une sacrée collection de slips ! Une nouvelle fois vous en aurez pour votre argent car ce n’est pas moins de 120 niveaux qui vous sont proposés !

05-05-2019_19-27-26-smzzhxjk
Au passage on voit que les niveaux présentes beaucoup de mécaniques différentes

Les deux derniers modes sont « butt’em all » et « butt’en all infini », au passage j’adore le jeu de mots. L’un est en fait la variante infini de l’autre. En fait ce mode va vous faire mettre en pratique ce que vous avez appris dans les deux premiers modes. Très simplement, il va falloir éliminer tous les ennemis qui se présentent à vous ! Une nouvelle fois on va retrouver des sous modes (vous commencez à comprendre que le contenu est énorme!!!). D’abord le mode extermination qui vous demande de tuer tous les ennemis avant la fin du chrono, puis le mode vagues dans lequel vous devez passer des vagues d’ennemis et enfin le mode survie qui vous demande…de survivre le maximum de temps. Pour tuer les ennemis, il faudra ramasser les fameux slips qui vous donnent les pouvoirs adéquats. On s’aperçoit alors que certains slips sont peu utiles comme celui de protection qui ne sert qu’à se téléporter et il nous reste alors que notre coup de cul pour tuer les ennemis, ça fait léger… On a même droit à des boss ! Ce qui est dommage, c’est que le mode ne propose « que » 10 niveaux, il faut pas habituer le joueur à l’opulence !

05-05-2019_19-27-40-qqzaxmvd
Seulement 10 niveaux…
05-05-2019_19-27-37-jewmkzo3
… Mais de boss !

Il faut bien trouver un reproche… Beaucoup de mode solo OK mais quid du multijoueur ? Le drame apparait alors… Uniquement un mode local !!! Le jeu est fun à souhait avec des modes batailles, éliminations mais si il n’y a pas de online, difficile de motiver ses potes pour jouer à un jeu de slips (au delà des incompréhensions qu’une telle proposition peut engendrer…). Je suis vraiment déçu car ce mode aurait été la cerise sur le Mcdo ! 

05-05-2019_19-27-34-40aoayrq
Tout faire vous permet de débloquer de nouveaux personnages

Un supermeat boy like ?

Pourquoi un tel titre ? Tout simplement car après 20 minutes j’ai eu les mêmes sensations que pour SuperMeat Boy ! Est-il vraiment utile de présenter un tel jeu (quoique je ne me rends pas compte du temps qui file…) ? SuperMeat Boy vous propose d’incarner un morceau de viande et vous devez parcourir des niveaux très courts le plus vite possible étant précisé que le moindre raté et vous pouvez recommencer le niveau. C’est exactement pareil dans Brief Battle. Il fait parti des jeux qui sont faciles à jouer mais très difficile à maitriser pour atteindre le meilleur chrono et c’est ce que va rechercher tout hardcore gamer qui se respecte ! Et mon dieu que c’est jouissif de suer, de choper des ampoules et de pleurer du sang pour atteindre le slip d’or en niveau maître (oui c’est une nouvelle fois mon côté SM qui s’exprime). Et là où le jeu pourrait être répétitif, il se renouvelle dans la diversité des modes et level design qu’il propose.

05-05-2019_19-27-23-gylurdwh
Je ne me contente pas d’un slip sale !
05-05-2019_19-27-27-4knvoksz
Le level design est varié dans son style…
05-05-2019_19-27-19-dore0dzg
Et ses mécaniques !

Alors qu’ensuite, le gamplay est simple au possible mais surtout au poil ! Vous vous déplacez dans les directions souhaitées sur un plan en 2D. Vous avez un saut, un super saut, une attaque en fonction du slip que vous portez et le coup du cul qui vous permet de smasher au sol et écraser vos ennemis. Là encore, je n’ai pu m’empêcher à SuperMeat Boy car à l’instar du bout de viande, votre personnage a la possibilité de se coller sur toutes les parois qu’il touche aka sol, murs et plafonds ! J’ai trouvé ce gameplay parfait car si les joueurs débutants ou occasionnels trouveront le moyen de finir tous les niveaux sans buter 1 heure sur un seul, pour obtenir le meilleur temps il faudra maîtriser l’art de combiner saut, double saut, super saut en fonction de la hauteur des plateformes (car votre personnage a une certaine gravité en l’air ce qui vous fait perdre du temps) et, la possibilité de se coller à tout pour trouver le chemin optimal ou comme le dit le mode de jeu « le chemin idéal » (l’appellation prend tout son sens!). Ce gameplay millimétré associé à une grande variété rend le jeu très « addictif« .

05-05-2019_19-27-36-kihaakgk
Ces foutus vers vous pourrissent la vie !
05-05-2019_19-27-33-wjtc4tvj
Le chemin le plus court n’est pas forcément le plus évident !
05-05-2019_19-27-22-vkzogg52
Le mode collectionneur est pour moi le plus difficile (foutus vers!!!)

Une réalisation soignée

Pour terminer ce test je ferai une petite bafouille sur la réalisation du jeu. Graphiquement le jeu est mignon et bien foutu ! On retrouve différents thèmes graphiques : la jungle, le désert, la glace, le feu, les égouts. Ces thèmes sont classiques et ils m’ont rappelé la construction de 80% des jeux d’aventure des années 90’s : vous commencez dans le désert, traversez une grotte ou des égouts, vous gravissez ensuite une montagne enneigée pour tomber sur une forêt tropicale pour finir dans un temple en feu. Franchement on a tous un jeu dans le genre (Tomb Raider rentre d’ailleurs dans la catégorie). Les développeurs se sont donc fondés sur des bases graphiques simples mais solides et qui ont fait leurs preuves que peut-on leur reprocher ? Les animations des ennemis ou de votre personnage sont simples mais bien faites. En parlant des personnages, plusieurs vous sont proposés mais ce qui est dommage, c’est que seul leur carter design change, il n’y a pas de différence dans les stats (bon je chipote…). Le level design est, comme je l’ai écrit précédemment varié et bien foutu. Une nouvelle fois, les développeurs ont fait dans le classique que ce soit dans les éléments de décors ou dans les ennemis. On retrouve en vrac : les plateformes qui tournent, celles qui s’effondrent à votre passage, les téléporteurs qui vous font passer d’un bout à l’autre du niveau, les pics (du sol au plafond), les gouttes de laves, il y a donc de quoi faire (et encore j’en oublie !). Côté ennemis, si le mode collectionneur de slip présente les vers si particuliers au mode puisque bouffant vos slips ; dans les autres modes de jeu le bestiaire est plus conséquent ! On a donc en rayon les cochons volant (avec option armure) qui crache des boules de feu, les hérissons sur lesquels il n’est pas recommandé de marcher, les boules de slimes qui se divisent en deux, les chauves souries… Une nouvelle fois le contenu est bien présent !

05-05-2019_19-27-45-gc0nlno1
Les classiques sont tous présents

05-05-2019_19-27-38-4zhqzhgh05-05-2019_19-27-31-mzh0lkwx

05-05-2019_19-27-20-2xmzpq5d
La preuve !!!

Côté sonore en revanche, on est dans le strict minimum. Les bruitages sont peu présents que ce soient les ennemis ou votre personnage. La bande son n’est pas très fournie et ce qui est présent n’est pas forcément top. Les musiques de niveaux sont peu nombreuses et surtout courtes et on a très vite l’impression que le disque est rayé. Surtout que lorsque l’on s’évertue à passer un niveau qui est pu*** de difficile en mode je veux mon slip d’or, on peut vite péter un câble sur la musique !

05-05-2019_19-27-42-0wc51ne305-05-2019_19-27-29-1ry2or5j

Conclusion

En résumé: Brief Battle est vraiment bon !!! Je ne m’y attendais pas du tout ce qui ne rend la surprise que meilleure ! Ce type de jeu est rare et il faut passer outre un speech un peu « kitch décalé ». La réalisation est bonne, le gameplay très bien calibré et le contenu est vraiment énorme pour un jeu de ce standing. Pour 15 balles c’est vraiment dommage de passer à côté parce que c’est le genre de jeu sur lequel on peut revenir même quelques mois plus tard histoire de se rafraîchir les idées. 

Positif

  • Un contenu énorme !
  • Gameplay varié et au poil !
  • Des défis pour les hardcores gamers
  • Très bonne réalisation

Négatif 

  • ou est le online ???
  • beaucoup de personnages mais tous les mêmes…

Satisfaction du Piwi 90 %

 

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Juicy Cupcake Distributors PTY LTD !) ICI.

apps.49981.65290772064690043.137df9b7-89b5-4960-80ac-8bd03086c2f8Informations générales :

  • Date de sortie : 6 mai 2019
  • Editeur :Juicy Cupcake Distributors PTY LTD
  • Développeur :Juicy Cupcake Distributors PTY LTD
  • Catégorie : Action & Aventure
  • Prix : 14,99 €
  • Classification : PEGI 7

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :