Test Team Sonic Racing, Le hérisson bleu se porte beaucoup mieux !

Temps de lecture : 16 minutes

Sonic Sonic Sonic voilà une icone des jeux vidéo qui a tout connu ! Si il a été au sommet au côté de Mario dans les années 90’s, le hérisson bleu a ensuite petit à petit sombré n’arrivant pas à passer le cap de la 3D… Il faut dire ce qui est Sonic sur Dreamcast, ça fait mal. On a ensuite mis le héros à toutes les sauces à l’instar de Mario sauf qu’à chaque fois il passait après le plombier rouge du coup la hype était beaucoup moins grande… C’est ensuite le même plombier qui l’a sorti de l’égout en l’incluant dans certains de ses jeux. Puis Sonic renaît de ses cendres avec les compilations et ensuite Sonic Mania sorti en 2017, on remarque que le succès du héro est lié à la 2D. Aujourd’hui il nous revient avec ses amis sur des karts fonçant à toute vitesse sur des circuits déjantés. Le hérisson bleu s’aventure donc sur les plates bandes de Mario Kart qui est LA référence depuis près de 30 ans… Bien sûr on a déjà eu droit à des titres similaires par le passé qui, heureusement, ont tous fini aux oubliettes car copier ne rime pas forcément avec succès (je ne vais pas refaire mon laïus sur l’esprit d’un Mario Kart). Bref voilà une looooongue introduction pour dire que Sonic retente sa chance au volant d’un kart. Voyons si cette fois-ci on évite la sortie de route ! 

Team Sonic Racing_20190511222329

Le « Teamplay » mis en avant

Comme je l’ai écrit dans l’introduction j’ai connu Sonic sous toutes ses formes : de l’excellence en passant par la nausée. Sauf que j’ai avant tout connu Mario et dans la première guerre des consoles qui opposait Nintendo à Sega j’étais du côté du plombier (et oui c’est comme ça !). Ce qui signifie que pour moi Mario Kart est unique et ne peut être égalé. Je ne vous raconte pas les sensations que j’ai eu des précédents Sonic Racing (je ressent encore un souffle froid sur la nuque à l’idée d’y repenser…) quelle horreur ! Pour être honnête, c’est donc avec une certaine appréhension que j’ai entamé ce nouvel opus. avec la peur du copié / collé raté. Premier constat, le jeu est scénarisé. Je suis toujours épaté de voir des développeurs vouloir offrir une histoire pour un jeu de course. C’est un jeu de course, on enchaîne les circuits point barre ! On est pas venu pour un scénario. Vous aurez la confirmation en allant voir un des « Fast and Furious »… Je vous passe l’histoire qui est résumée en une phrase ci-dessous :

Team Sonic Racing_20190510235330

Mais ce n’est pas la seule originalité de Team Sonic Racing par rapport à un Mario Kart. Je le développerai plus loin mais vous avez le choix entre mode solo qui est un mode histoire dans lequel on ne se contente pas d’enchaîner des grands prix, mais de remplir des épreuves diverses et variées présentées sous forme de « monde » à la mode Super Mario Bros 3 ; et le mode online. On poursuit donc par le choix du personnage qui ressemble beaucoup à celui d’un Mario Kart MAIS en plus détaillé, nouvelle originalité. On constate également que les personnages sont présentés en équipe, deuxième originalité. Je reviendrai sur tout cela en détail un peu plus long car je veux avant tout aborder le gameplay. On se lance dans notre première course et on retrouve le gameplay qui a fait le succès de Mario Kart : on accélère, on dérape ce qui nous donne un turbo, on ramasse des bonus (ou plutôt des « wisps » qui sont au nombre de 14 et à l’instar de tous les jeux on a des bonus offensifs et d’autres défensifs. D’une manière générale leurs effets sont similaires à ceux que l’on trouve dans tous les jeux de karts), on ramasse les fameux rings qui vous donnent plus de vitesse. On se retrouve donc en terrain connu. Avec quand même quelques rajouts comme pour le départ de chaque course : si vous synchronisez votre accélération avec le compte à rebours vous aurez un boost de départ.

Team Sonic Racing_20190511003840

La synchronisation du départ très importante !

Sauf que et c’est l’originalité de Team Sonic Racing, qui comme son nom l’indique, il s’agit d’un jeu d’équipe ! Kesako ? Chaque courses proposent l’affrontement non pas de 12 concurrents mais de 4 équipes de trois là est la nuance. Il faut comprendre que si vous terminez premier loin devant mais que vous n’aidez pas vos deux collègues qui finissent en queue de peloton et bien cela signifiera une défaite ! Vous vous demandez comment jouer en équipe dans un jeu de course ? Là est l’originalité du gameplay ! En effet le jeu ajoute de nouvelles mécaniques qui l’enrichissent grandement. Tout d’abord, vous avez la possibilité de donner ou recevoir les bonus que vous récolter sur la course. Imaginez pouvoir donner un missile tête chercheuse à un collègue à l’arrière ou mieux vous êtes premier et votre collègue vous envoie un turbo histoire de maintenir la distance ! Ensuite vous pouvez prendre l’aspiration des collègues ce qui vous donne également un turbo, bien synchronisé cela permet à l’équipe de confisquer les trois premières places tout au long de la course. Dans la même veine, si vous frôlez un coéquipier en le dépassant, vous lui donnez un turbo, très utile lorsque celui-ci est arrêté suite à un coup reçu. L’ensemble de ces actions fait monter votre score d’équipe et surtout votre jauge de super turbo qui une fois déclenché vous rend invincible et accélère votre vitesse durant une dizaine de secondes.

Team Sonic Racing_20190510235830

Les actions d’équipe…

Team Sonic Racing_20190511004449

… qui vous rendent invincibles !

Tout cela rend le jeu plus « stratégique » et en tout cas plus riche surtout en online car en mode histoire, c’est a minima en niveau difficile que le teamplay prend tout son sens ! Au niveau conduite solo, les karts répondent parfaitement et à l’instar de Mario Kart, on choppe vite le truc du dérapage qui vous donne un mini turbo en sortie de virage. Les bonus sont sympas à utiliser et parfaitement lisibles. Moi qui était biberonné à Mario Kart j’ai du réapprendre le nom et le symbole de chacun et à chaque fois je peste sur ce point (car je suis une feignasse) car pour moi ce serait tellement plus simple si tous les jeux de kart utilisaient les mêmes bonus (tout le monde connait l’effet d’une étoile ou d’une carapace rouge même ce qui ne jouent qu’une fois tous les 36 du mois c’est rentré dans la culture…)

Team Sonic Racing_20190511000701

Il faut gagner en équipe !

Team Sonic Racing_20190511215425

Ce qui rend le jeu plus complexe !

Un contenu riche et varié

Le jeu n’est pas seulement riche par son gameplay ! Il l’est également dans les modes qu’il propose, le nombre de courses, la variété des épreuves, les personnages, les possibilités de modifier les karts. Oui il y en a des choses à écrire ! Par quoi commencer… Le commencement bien sûr ! Je ne vais pas trop m’attarder sur le mode online qui était ouvert que sur certaines plages horaires donc assez short. Mais il y a deux modes, qui se résument à course non classée et course classée. La seconde option vous permet d’enchaîner les courses et en fonction de vos performances, vous gagnez en grade et affrontez des adversaires de votre niveau. Concernant les modes offline, on retrouve de prime abord du grand classique ! Il y a donc le mode grand prix, le mode exhibition et le mode time trial. A côté un mode story ainsi qu’un mode personnalisation mais j’y reviendrai plus tard.

Team Sonic Racing_20190517151250

Le mode story m’a particulièrement plu que ce soit dans sa présentation que dans son fonctionnement ! Je l’ai déjà évoqué au début de ce test mais le mode ne va pas vous demander d’enchaîner simplement les courses. En effet au delà du scénario qui est proposé et qui tient sur un post-it (au format timbre le post-it…), le mode nous offre une présentation façon monde de SMB 3. Je développe. Vous aurez le choix entre plusieurs chemins alternatifs, le but étant de finir le monde pour passer au suivant (ils sont au nombre de 7). Le plus simple est de le montrer en images :

Team Sonic Racing_20190511224922

La présentation à la Super Mario Bros 3

La seule condition au départ est d’avoir le nombre adéquat d’étoiles. Etoiles kesako ? Chaque étape vous proposera plusieurs défis qui vous offrent jusqu’à trois étoiles. Par exemple vous tombez sur une étape de course, vous aurez comme défi : finir la course premier en solo, avoir le meilleur score d’équipe et faire un tour en moins de 75 secondes. Ces défis qui se révèlent relativement variés vous oblige à revoir votre façon de jouer assez régulièrement. A chaque fin d’étape vous avez gagnez donc jusqu’à trois étoiles ainsi qu’une possible clé qui est un défi supplémentaire un poil plus corsé que les autres mais également des points (suspense !). Sauf que ceux ne sont pas que des courses qui vous seront proposées. Vous aurez droit à des grands prix, des courses dites éliminations dans lesquelles le dernier de chaque tour est éliminé ; mais surtout, à des épreuves qui sont vraiment fun à jouer et qui casse la routine d’un jeu de kart. Cette volonté de proposer un jeu de kart différent dans la forme et le fond m’a rappelé un « antique » jeu : Diddy Kong Racing !

Team Sonic Racing_20190511223812

Des épreuves variées avec des défis

 

Et c’est parti pour la (longue mais très longue) présentation ! L’épreuve « casse cou » propose une sorte de slalom dans lequel vous devez drifter au plus proche des portes ce qui vous donne des points. Le but est d’en passer le maximum avant la fin du temps imparti. Je commence par cette épreuve qui pour moi était la plus difficile, vraiment pour avoir le platine, il faut faire une course vraiment sans faute et encore !

Team Sonic Racing_20190511003029Team Sonic Racing_20190511003043

Ensuite il y a le « défi ring » qui vous demande de ramasser un maximum de ring avant la fin du temps étant précisé que si vous ramassez des anneaux en dérapant vous gagnez de précieuses secondes.

Team Sonic Racing_20190511003210

Mais ce n’est pas tout ! Il y a également l’épreuve « attaque trafic« . Cette fois, vous devez éviter les voitures présentes sur le circuit et dieu sait qu’il y en a ! Tout en passant au milieu de certaines d’entre elles une nouvelles fois pour gagner du temps.

Team Sonic Racing_20190517151524

Les deux dernières épreuves sont un pur exutoires et font plus appel à vos talents de destruction plutôt qu’à ceux de pilote. « Extermination » vous permettra de détruire un maximum de cibles via vos missiles et en dérapant sachant que les cibles sont de couleurs différentes et vous offrent un nombre de points et de secondes différents. Le mode « egg pawns » est un peu plus évolué puisque les cibles sont remplacées par des docteurs Robotnik sur 4 roues qui ont la capacité de se défendre. En tout cas les deux modes cassent littéralement la routine qui peut s’installer ! De surcroît, chaque épreuve se révèle équilibrée, bien réalisée et variée.

Team Sonic Racing_20190511225208

Dans Egg Pawns c’est l’orgie !

Team Sonic Racing_20190511225037Team Sonic Racing_20190511223534

Mais il n’y a pas que les épreuves qui sont variées, on retrouve cette variété dans les personnages proposés et les capacités qu’ils proposent. Si Mario Kart fait une distinction en fonction de la taille des personnages ou en tout cas de leur poids, Team Sonic Racing propose trois catégories de personnages différents : vitesse, technique et puissance. Les catégories offrent des capacités différentes. En effet les personnages vitesse frappent les ennemis lorsqu’ils les touchent ce qui leur donne un boost. Les personnages techniques peuvent faire du hors piste sans perte de vitesse et enfin les personnages puissance ne sont pas arrêtés par les obstacles sur la route. Cela permet d’appréhender les circuits de manière différente et surtout de choisir le meilleur type pour obtenir le meilleur résultat. Mais ce n’est pas tout ! Selon le type que vous choisissez, les bonus obtenus en course ne sont pas les mêmes et certains bonus vous sont interdits à moins que ce soit le partenaire qui vous le donne. Par exemple, pas de turbo pour un personnage technique (imaginez les raccourcis!) mais via le personnage vitesse vous pouvez l’avoir si il vous fait un don : une nouvelle fois le teamplay est indispensable ! En tout c’est 15 personnages qui vous sont proposés avec chacun des statistiques différentes que ce soit accélération, turbo, défense, vitesse et maniabilité. Autant dire que les sensations sont totalement différentes !

Team Sonic Racing_20190517151420Team Sonic Racing_20190517151409Team Sonic Racing_20190517151348

On a donc des personnages aux statistiques différentes que vous pouvez modifier via le menu personnalisation ! Oui la transition était toute trouvée ! Le menu personnalisation du véhicule se révèle assez fourni pour un jeu de kart, on est loin du menu d’une simulation automobile mais quand même ! Vous vous souvenez qu’en fonction de vos performances sur chaque course ou épreuve vous donne des points ? C’est maintenant que l’on retrouve leur utilité ! Ces points sont à échanger contre des capsules de modifications qui vont vous donner au hasard des éléments de modifications esthétiques ou des pièces de kart ou des bonus à utiliser dès le départ (cela peut être utile de commencer avec un triple turbo…).

Team Sonic Racing_20190517151259Team Sonic Racing_20190517151314Team Sonic Racing_20190511150718

Le plus intéressant reste bien évidemment la personnalisation du véhicule. Au niveau esthétique, le soft propose beaucoup d’options ! On a droit à une tonne d’autocollants à acquérir pour rajouter du visuel. Mais de base, vous pouvez modifier la peinture du kart avec 4 couches différentes et vous pouvez également choisir la matière pour un effet différent. Cela offre des centaines de possibilités et vous pouvez ainsi vous faire un kart bien badasse !

Team Sonic Racing_20190512001932

Appelez moi Vin Shadow !

Le gros du morceau personnalisation est la modification des pièces de votre kart ce qui influe beaucoup sur les statistiques de celui-ci ! Vous pouvez ainsi modifier l’avant, l’arrière ou les roues de votre kart. A chaque fois vous pourrez récolter 6 pièces différentes pour chaque catégorie. Et il ne faut pas croire que prendre la pièce du niveau supérieur rendra votre kart nécessairement meilleur. En effet modifier les roues vous fera gagner en maniabilité mais vous pouvez perdre en vitesse. Il faut donc bien choisir ses pièces en fonction de son style de jeu mais également en fonction de l’épreuve que vous allez passer. Par exemple sur des épreuves de temps ou vous êtes seul sur la route, j’ai tendance à privilégier le turbo et la vitesse au détriment de la défense et de la maniabilité. De toute façon vous passerez par une phase de test pour trouver votre configuration idéale que vous pouvez sauvegarder ce qui évite d’une épreuve à l’autre de tout modifier à chaque fois. Il faudra donc faire beaucoup de courses / épreuves pour récolter toutes les pièces qui s’offrent à vous car elles sont toutes différentes pour chaque personnage ; si vous débloquez les roues légendaires de Sonic elles ne seront utilisables que pour lui il faut les débloquer pour chaque personnage ! Juste pour les pièces moteurs c’est donc 15 X 6 X 3 : 270 éléments à récolter et il faut y ajouter tout ce qui est esthétique ! 

Team Sonic Racing_20190511214324Team Sonic Racing_20190511150400

Une réalisation respectant les codes Sonic !

Pour terminer ce test j’évoquerai quand même la réalisation graphique et sonore du soft : elle est excellente ! Les circuits proposés ont tous un aspect graphique varié et en tout état de cause réussi. On retrouve les classiques : désert, glace, feu, forêt mais également des thèmes propres à Sonic comme le casino. Très souvent les développeurs ont fait dans le gigantisme mais surtout ils ont repris l’esprit de Sonic en nous offrant des circuits qui nous retournent dans tous les sens. On a donc une profusion de loopings, de retournement sol/plafond, de possibilités de rouler littéralement sur les murs. Le level design est particulièrement réussi et on se surprend à bader un élément de décor qui attire notre regard à la sortie d’un virage.

Team Sonic Racing_20190512010022Team Sonic Racing_20190512002220Team Sonic Racing_20190511233820

Tout n’est évidemment pas parfait. Certains circuits manquent de lisibilités par moments. Je pense particulièrement aux passages pendant lesquels la route est transparente et ajouté à la sensation de sans dessus dessous, on peut avoir du mal à percevoir la direction à prendre. Un autre point négatif qui est vraiment dommageable pour un jeu appartenant à la licence Sonic, les sensations de vitesse un peu absentes… Je ne parle pas du niveau facile ou vous avez l’impression que votre kart se traîne. Même en difficile on a l’impression que le kart va moins vite qu’il n’y paraît et le fait que les décors jouent dans le gigantisme n’aident pas.

Team Sonic Racing_20190512001123

C’est où la suite ?

Team Sonic Racing_20190511151322

Heureusement que les rings indiquent le chemin !

Niveau sonore, les développeurs et éditeurs avaient beaucoup communiqué sur cet aspect en publiant des vidéos. L’ensemble est bon, les musiques de circuits sont bien pêchues ! Le seul bémol est les voix des personnages qui sont à mon goût trop présentes puisque vos coéquipiers se manifestent à chaque action d’équipe soit toutes les 5 secondes. Du coup un passage en réglages sonores s’est imposé. Après je le confesse, pour moi la meilleure musique est celle des temps de chargement… Je ne me moque pas ! Je la trouve vraiment bien équilibrée, elle commence en douceur et monte petit à petit vraiment sympa ! Et je trouve qu’elle colle vraiment au rythme des courses et du jeu en général, car si au départ la course est « cool » très vite cela s’intensifie via les actions d’équipe.

Team Sonic Racing_20190511235212Team Sonic Racing_20190511233702Team Sonic Racing_20190511152156Team Sonic Racing_20190511221221

Conclusion

Si j’étais très intéressé pour voir le rendu final de Team Sonic Racing, je dois avouer que je n’étais pas forcément optimiste sur le résultat que j’allais découvrir. Je m’attendais à une pâle copie d’un Mario Kart comme la licence a su le faire par le passé. C’est donc une excellente surprise ! Team Sonic Racing est un jeu de kart avec son concept de teamplay parfaitement équilibré et prenant ! Étonnamment, je rajouterai que le jeu propose le contenu qu’un Mario Kart pourrait jalouser que ce soit dans la variété des épreuves, des personnages et des possibilités de cutomisation qui nous sont proposées. Le jeu est particulièrement réussi et pour ceux qui sont à la recherche d’un jeu de course fun et fourni, ils peuvent se jeter sur Team Sonic Racing les yeux fermés !

Positif

  • De l’originalité à tous les niveaux !
  • Très fun à jouer
  • Gameplay riche et intéressant
  • Un mode solo original et complet
  • Gros contenu !
  • Très bonne réalisation

Négatif 

  • Sensations de vitesse pas au top…
  • Les voix françaises !!!

Satisfaction du Piwi 90 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni SEGA !) ICI.

1528991432-6188-jaquette-avantInformations générales :

  • Date de sortie : 21 mai 2019
  • Editeur : SEGA
  • Développeur : SEGA
  • Catégorie : Course
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 7

 

 



Catégories :Tests

Tags:, , , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :