Bilan du Piwi de la Paris Games Week 2019 !

Allez zou (une expression réservée au plus de 30 ans et encore…) on fait le bilan de cette Paris Games Week 2019 avant que mes souvenirs s’évaporent, oui la vieillesse est un naufrage… En plus cette année j’étais en mode semi VIP avec un passe presse et surtout deux jours entiers pour flaner dans les allées du Parc des Expositions de Paris remplies de geek en sueur et ça sent pas très bon dès 8 heures du mat ; sérieux je me demande comment ils font !). Bref je m’égare, deux jours c’est tout simplement énorme et ô miracle j’avais en plus des rendez-vous pour prendre mon temps sur certains jeux. J’ai donc pu faire tout ce que je voulais et j’ai même eu le temps de ramasser des goodies y compris le masque de Borderlands 3 que tout le monde cherchait ! Autant dire que j’en ai des choses dire ! 

20191102_183919
Niak Niak !

Nintendo ne change rien !

Oui je commence par un constructeur que je ne suis pas sur mon blog mais qui conservera toujours une place particulière dans mon cœur de gameur (ahhh poésie quand tu me tiens). L’an dernier j’avais trouvé que le vainqueur de la guerre des consoles avait été Nintendo : un stand en forme d’arène avec le rouge de Nintendo partout qui permettait de rassembler tous les fans de la marque. On ne change pas une méthode qui gagne et c’est tout bonnement le même stand qui est proposé par Nintendo ! La même arène, le même écran la même console et les mêmes animateurs à croire que tout n’a pas bougé depuis un an : on a bâché le tout puis dépoussiéré pour cette année ! En tout cas la zone Nintendo est toujours aussi remplie et j’ai même eu l’impression que c’était là où il y avait le plus de monde et ce qui est bluffant avec Nintendo c’est que le public est totalement hétéroclite (hop un mot complexe de calé) : des gamins, des ados, des parents voir des grands-parents c’est dingue et ce qui est encore plus dingue c’est que tout le monde joue ! Je resterai sur le cul de voir cette marque se renouveler malgré toutes les générations de consoles et de joueurs qui se sont succédés  et ce depuis plus de 30 ans !

20191102_082822_001
Le calme…
20191102_082851
… Avant la tempête.
20191102_082736
C’était avant 8h30…

Autre chose qui me laissera toujours sur le cul, c’est le fait que Nintendo n’a aucunement besoin de studios tiers pour exister ! C’est simple, Nintendo présentait à 90% des jeux Nintendo. Il y avait une exception pour Astérix et Obélix XXX2 et deux bornes (oui seulement deux) pour les jeux indépendants. Ensuite deux énormes places étaient réservées à Luigi’s Mansion 3 et Pokemon Épée et Bouclier d’ailleurs c’était les deux jeux à al PGW pour lesquels il y avait le plus de queue ! On ajoute le dernier Zelda et le tour est joué ! Nintendo proposait également son nouveau jeu et nouvel accessoire qui m’a pas mal intrigué : le ringfit. En gros vous allez faire de la gym en vous amusant. Contrairement à la planche sortie sur Wii, ce ring propose des jeux beaucoup plus ludiques et surtout beaucoup plus proches de ce qui se fait dans un jeu vidéo, comme éliminer des ennemis en faisant des squats… Ça m’a en tout cas sacrément intrigué et j’ai pu voir que ça plaisait à la ménagère de 50 ans qui accompagnait ses enfants. Au passage j’en profite pour dire que j’ai bien kiffé le dernier pokémon qui sort moi qui m’était arrêté à Pokemon Rouge sur Game Boy (et oui…)

20191102_082840
Cherchez l’erreur
20191102_082740
Voilà voilà
20191102_091936
Une sacrée mise en scène !

20191102_091942

Sony avec de grosses présentations !

Bon on se lance : pour moi, j’ai trouvé Sony un peu plus présent que Microsoft pour cette année. Ils ont surtout misé sur de gros jeux bien propres et qui n’étaient pas forcément des exclusivités. Après il faut dire qu’entre Final Fantasy VII Remake, Avengers, Predator et Death Stranding on est plutôt pas mal ! Après pour le dernier cité, il faudra m’expliquer le concept d’attendre pour mater une vidéo de 20 minutes ou de 45 minutes si on a la chance d’avoir la présentation longue deux fois par jour… Je ferai la même remarque pour Cyberpunk. En revanche le paquet avait été mis pour les FF VII et Avengers niveau mise en scène et décor ! Une exposition de costumes était même proposée pour Avengers.

20191102_082259
Le décor de FF VII
20191101_141613
Même l’intérieur !
20191102_082445
La première séance ciné
20191102_131812
Le musée

20191102_132147

Pour ce qui est du reste, Sony proposait pas mal d’activités plutôt divertissantes basées sur des écrans sensibles. Le plateau d’animation était bien agencé avec une vaste place pour les spectateurs plus grande que chez Microsoft mais moins confortable que chez Nintendo. Je vais juste reprocher le bordel de couloirs dans lesquels je me suis presque perdus. Ce qui est dommage c’est que certains jeux n’avaient quasiment pas de visibilité ou n’avait pas la place prévue pour la file d’attente (je pense à Predator !). Il y avait également un espace « tournois » dédié loin du Pavillon 3 réservé à l’Esport. Cet espace était vraiment intéressant à voir car beaucoup de tutoriel était proposés notamment en matière de jeux de combat avec une conférence de Ken Bogard.

20191102_082352

20191101_131435
Le groupe était pas mal
20191102_110641
2 bornes par jeu c’est peu !
20191102_110413
Ken était là

Microsoft avec une présence mitigée

S’il y a quelque chose que je n’ai pas compris c’est ce qu’a proposé Microsoft cette année. Déjà la scène d’animation était ridiculement petite tout comme l’espace dédié aux spectateurs entre deux piliers et mal éclairée. Les jeux présentées n’étaient pas forcément tous intéressant à l’exception de Doom Eternal. Une vaste place étaient dédiée avec de joli canapé pour des moments en famille l’inconvénient c’est que cela bouffe la place sur tout le reste ! Comme l’an dernier, peu de bornes de jeu étaient présentes pour chaque jeux ce qui occasionne des attentes interminables ! Une belle place était réservée à Cyberpunk et là nouvelle incompréhension de ma part : pourquoi les gens attendent plus de trois heures, oui j’ai bien écrit trois heures, pour voir un film présenté par les développeurs ??? A la limite que l’on réserve ce genre de chose sous forme d’exclusivité pour la presse ou des privilégiés le temps d’une soirée mais pas pendant trois jours ! Enfin il y avait des gens pour attendre donc il faut croire que cela marche… Que retenir d’autre de microsoft… Pas grand chose malheureusement si ce n’est la joli maquette en Lego de la McClaren voilà voilà…

20191102_082541
Peu de jeux…
20191102_082506
La deuxième séance ciné il y a foule…
20191101_131204
La zolie maquette

20191101_131117

Des éditeurs tiers bien présents !

A côté des trois gros constructeurs, les éditeurs tiers étaient bien présents. Bon on retrouve les habitués comme Ubisoft ou Koch Media ou THQ qui présentaient pas moins de 4 jeux : Desperado 3, Darksiders Genesis, Destroy All Humans et Biomutant (dont vous pouvez retrouver mes previews ICI, , ou bien et encore là) ! Ubisoft était bien présent avec une scène des plus imposantes et la présence de gradin ce qui oblige le public à se pointer deux heures avant le début de l’animation (malin pour faire genre on a du monde tout le temps…). Après niveau jeux présentés Ubisoft ne s’est pas trop foulé avec des jeux déjà sortis type The Division 2 ou une troisième séance ciné avec Watch Dog 2… Oui si vous vouliez attendre une nouvelle fois deux heures pour mater un film et bien Watch Dog était là ! J’ai apprécié le stand Borderlands 3 particulièrement bien mis en scène que ce soit l’extérieur ou l’intérieur (même si je suis beaucoup moins fan du jeu, c’est marrant c’est comme Fallout 76 l’an dernier un super marketing mais le jeu derrière laisse à désirer). Après on tombe toujours sur quelques étonnantes mais néanmoins jolies bizarreries…

20191102_082715
Ubisoft s’impose
20191102_082641
Mais seulement en apparence
20191101_131411
Rayon bizarrerie…
20191101_124144
Et on continue…
20191102_082313
Borderlands bien présent !

20191102_17522420191102_175240

20191102_082236
Prêt pour le fight ?

Des jeux indé moins présents et Esport en masse !

Là où j’ai été un peu plus déçu, c’est au niveau de la présence des jeux indépendants. Une zone toute riquiqui qui proposait surtout des jeux sur téléphone portable… Il y avait bien la présence de Modus Game mais peu de jeux étaient présentés et déjà sortis comme The Plague Tales et en plus avec peu de consoles à disposition. Après je dois reconnaître qu’il n’y avait pas forcément foule même le samedi à 14 heures. C’est vraiment dommage. Le problème c’est que Microsoft et Sony proposaient un coin indé mais mal agencé pour Microsoft et caché derrière pour Sony… Je ne comprends pas pourquoi les éditeurs indé ne se regroupent pas un peu plus pour faire un espace dédié plus grand et ayant des animations propres.

20191102_082139
Tout petit je vous dis !

En revanche on ne peut que constater que l’Esport prend une place de plus en plus importante ! On a déjà tout un pavillon qui est dédié lors de la PGW. Il accueille les tournois officiels type LOL, SFV mais on a également la finale Just Dance… Les constructeurs et revendeurs de matériel PC n’ont également de cesse de présenter des tournois et les teams qu’ils sponsorisent. Les constructeurs proposaient également leurs tournois qui étaient ouverts à tous les visiteurs sur Call of Duty : Modern Warfare, EA Sports FIFA 20, Fortnite, Gran Turismo Sport, Mortal Kombat 11, NBA 2K20 et Street Fighter V ! Ubisoft proposait du Rainbow Six. Bandai Namco proposait Tekken, Nintendo avait Splatoon… Bref c’est sans fin à croire que plus de la moitié du salon y était dédié. C’est super fatiguant et je ne comprends pas le concept qui d’un côté veut ouvrir les jeux vidéo à un public de plus en plus large et d’un autre prône un côté élitiste. Même le concept de jeux vidéo réel basé sur les lunettes VR était une compétition…

20191101_16362720191101_16363120191101_16430420191101_16462420191101_164627

Moins de goodies plus de VIP…

Comme j’adore râler je terminerai ce bilan par un petit coup de gueule ou plutôt deux coups de gueule ! Le premier concerne la radinerie en général des exposants lors de cette PGW 2019. Je vous le dis tout net je cours après mais si on me propose je dis pas non. Déjà pour cette année si vous ne faisiez pas les démos et donc les longues files d’attente qui vont avec et bien comme le dit si bien la nouvelle reine du rnb français, Aya Nakamura (je suis même pas sûr de l’orthographe), tu as R ! Sérieux même pour une casquette il fallait jouer ! Et même en jouant, il ne fallait pas s’attendre à pléthore de cadeaux de qualité… Des affiches, des casquettes en carton (au sens propre du terme). On avait bien le fameux masque de borderlands mais c’est tout ! Je ne vous parle même pas des animations. Ça aussi je le fais pas mais j’aime bien regarder sauf que là les mecs me faisaient de la peine : sauter, danser, remuer des bras pendant 30 minutes pour espérer avoir un misérable t-shirt ou un pass de 15 jours… Je sais pas mais c’était le dixième édition de la PGW, il aurait été bien que les exposants marquent le coup eux aussi ! Mon autre coup de gueule viendra envers les inombrables entrée VIP distribuées sur on en sait quels critères ! Là aussi ils sont plus nombreux que les participants presse ! On voit donc des nuées de stroumphs dans les couloirs armés de leur pass avec lesquels ils se croient tout puissants…. Y’a plus de respect comme disait ma grand mère !

See you next year !

Malgré ces deux coups de gueule, la PGW reste toujours très intéressante à faire et devient incontournable si on veut découvrir les futurs jeux de l’année à suivre ! Je serai donc présent pour le onzième édition pour tester tous les nouveaux jeux qui seront proposés ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :