Le Flop des indé 2019 par Piwi !

Nous arrivons donc dans les bas fonds, la fange des jeux vidéo Bon j’exagère (quoique) mais on va discuter de jeux qui auraient mérité quelques semaines, mois voir années de développement supplémentaires. J’irai même jusqu’à dire que certains ne méritaient clairement pas de voir le jour même après une éternité de développement. On se plonge donc dans les horreurs vidéo ludiques que 2019 nous a offert…

Numéro V : Dollhouse

En parlant d’horreur, Dollouse est un jeu d’horreur psychologique qui propose un concept vraiment original qui est de trouver des objets et résoudre des énigmes dans une sorte de dédale qui est une création de votre esprit. Dans ce labyrinthe vous serez également poursuivi par un monstre mais aussi des mannequins assez dérangeants ; le tout sur une ambiance années 50’s. Sur le papier on a donc tout mais sur le papier uniquement… Une fois la manette en main tout s’évanouit et on est face à un jeu sans vie sans plaisir… Les graphismes sont moyens moins et l’absence de visibilité mais ce qui pose problème c’est l’absence d’explications tout court. Le jeu n’explique rien sur des phases pourtant importantes du jeu qui vont en plus se répéter à outrance ! Vous n’êtes pas rassasié ? Rassurez vous le jeu propose moult bugs et problèmes de collision qui vous obligeront à recommencer le niveau. L’horreur des années 50’s c’est par ICI.

shopping

 

  • Date de sortie : 24 mai 2019
  • Editeur : SOEDESCO
  • Développeur : Creazn Studio
  • Catégorie : Action
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 16

Numéro IV : Hell Warders

Les towers défense ont connu une mode de malade il y a 20 ans puis ça s’est essoufflé. Et puis ils sont revenus un peu sur le devant de la scène via notamment les jeux mobiles parfaitement adaptés au support. PQube et Antigravity se sont donc dits pourquoi pas ? Et bien après Hell Warders j’ai envie de dire parce que c’est moche, répétitif et si en plus le concept se résume à de l’aléatoire… Oui Hell Warders n’est pas très bien réalisé voir même vilain avec pas mal de bugs notamment lorsque notre personnage glisse sur le sol. Le jeu est ultra répétitif mais surtout le gameplay est un peu bugué avec tantôt des ennemis qui passent vos défenses comme du gruyère et tantôt des ennemis cons comme les pieds. Et enfin quoi que l’on dise, le tower defense de base n’est pas très bien adapté pour jouer à la manette. Vraiment placer chaque unité, et dieu sait qu’il y en a, est une véritable purge. PQube édite de très bons jeux mais celui-là est vraiment à oublier ! Si tu veux en avoir le coeur net et plonger dans le monde médiéval et moche c’est par ICI.

apps.2259.14008975284338697.d92ec35f-b676-4b5a-98f2-9c8f1b27f5f7

  • Date de sortie : 20 mars 2019
  • Editeur : PQube
  • Développeur :Anti Gravity Game Studios
  • Catégorie : Tower Defense
  • Prix : 10,99 €
  • Classification : PEGI 16

Numéro III : Metal Wolf Chaos XD

Metal Wolf Chaos XD est le premier jeu de FromSoftware, les mêmes qui ont créé la licence Dark Soul ou encore de Sekiro. Et bien Metal Wolf Chaos XD est la preuve qu’un studio peut partir de très loin mais vraiment de très loin, genre derrière la ligne d’horizon… Metal Wolf Chaos XD est le premier jeu du studio sorti à l’origine en 2004 et exclusivement au Japon et le jeu aurait mieux fait d’en rester là… C’est très très moche même pour un jeu sorti en 2004 ! L’aspect sonore vous fera saigner des tympans avec un bruit de tir simplement horrible. Si le but se résume à déboulonner tout ce qui passe in game cela se révèle extrêmement chiant en raison d’ennemis qui sont de véritables sacs à PV et une maniabilité pas du tout réfléchie avec l’obligation de mettre le jeu en pause et de passer par un menu inventaire pour changer d’arme alors même que la moitié des touches de la manette ne sont assignées à aucune fonction ! Si tu veux sauver le Président des Etats Unis c’est par ICI.

apps.51033.14126523142751067.c10ff444-94c3-496c-b410-49e26290d60b

 

  • Date de sortie : 6 août 2019
  • Editeur : Devolver Digital
  • Développeur :FromSoftware / General Arcade
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 24,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

Numéro II : Straimium Immortality

Il a fallu attendre Noël pour goutter à une des pires horreurs que 2019 a pu nous offrir ! Le jeu est développé par une seule personne qui aurait mieux fait de se préparer un bon jambon beurre avec ses deux mains… Non vraiment, j’en ai vu des horreurs mais alors là… Entre les pixels bien baveux digne des plus mauvais jeux NES et le choix des couleurs très flashy et pas opportun il faudra oublier très vite l’aspect graphique. Le jeu est en plus affreusement difficile au point d’en devenir rebutant ! Des ennemis de partout qui en plus sont capables de vous one shot au moindre instant ! Si en plus on rajoute des bonus qui sont en fait des malus genre l’amélioration de tir qui rend le tir moins efficace, ding ding ding on a un gagnant ! Franchement il n’y a strictement rien à retenir de ce Straimium Immortality et si tu veux en être sûr, c’est par ICI.

apps.47529.14572852463029221.3531b90a-518d-40c1-a934-e278117ce233

 

  • Date de sortie : 24 décembre 2019
  • Editeur : Digerati
  • Développeur :  Caiysware / Anthony Case
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 14,99 €
  • Classification : PEGI 7

 

Numéro I : We. The Revolution

And the Winner of 2019 is… We. The Revolution où les jeux qui vous hyppent énormément et qui au final retombe comme un soufflé ! Incarner un juge durant la période de la Révolution ça s’annonçait génial surtout que le jeu proposait une réalisation originale. La déception a été énormissime manette en main ! Le jeu se révèle chiant à mourir avec un concept d’enquête vraiment trop simple. Au final on passe plus de temps à gérer sa famille et les quartiers de la ville qu’à être juge c’est un comble ! Les phases de procès sont en plus très dirigiste et si vous voulez progresser dans le jeu, vous vous apercevez que vous n’avez aucune liberté dans vos choix… En clair des choix d’apparence et un jeu très dirigiste, l’ensemble vous conduisant à un ennui mortel. Comme quoi il ne suffit pas de communiquer grandement autour d’un jeu pour qu’il soit bon… Un retour au temps de Louis XVI, c’est par ICI.

apps.179.14014109685352638.e9c1f330-0fc4-4271-928e-8d459d5ae334

 

  • Date de sortie : 25 juin 2019
  • Editeur : Klabater
  • Développeur : Polyslash
  • Catégorie : Jeu de rôle
  • Prix : 19,99 €
  • Classification : PEGI 12

 

 

Conclusion du bilan…

L’année 2019 nous aura offert des horreurs diverses et variées. On trouve des problèmes dans le graphisme pour certains, dans le gameplay pour d’autres et pas mal arrivent à cumuler des problèmes sur les deux niveaux ce qui constitue une sacrée prouesse ! On verra (on n’espère pas des choses comme ça) si 2020 parvient à nous fournir des jeux aussi ennuyeux ou mal fait !

 

 

 



Catégories :News

Tags:, , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :