Test Darksider Genesis, mieux qu’un prequel une pure bombe !!!

Darksider Genesis, le spin off de la série Darksider, est sorti le 14 février 2020 dans l’indifférence la plus totale ! Même moi je n’y ai pas consacré une minute alors même que j’avais été totalement séduit par le jeu que j’avais pu tester pendant près d’une heure lors de la PGW 2019 (vous pouvez retrouver ma preview ICI). Surtout que ce spin off prend une direction radicalement différente de la série en proposant une vue du dessus qui tranche avec ce qui a été fait jusqu’à présent et un gameplay résolument orienté vers le hack’n slash. 4 mois après la PGW, il est temps de voir le résultat final qui est une putain de tuerie (oui je suis vulgaire mais ce sont les premiers mots qui me sont venus) ! 

vlcsnap-2020-02-28-15h50m57s193

On va casser du gros monstre !

Prêt à semer la Discorde  mais Dieu que c’est beau !

Darksider Genesis est donc un prequel qui se situe bien avant le scénario du premier Darksider. On retrouve les 4 cavaliers qui rentrent de mission, la mission étant de simplement exterminer leur propre peuple sur ordre du Conseil, aka les gros patrons du monde entier qui décident de tout en ce compris ceux qui doivent vivre ou mourir… Bref tout ça pour dire que l’on s’en fout car le jeu commence lorsque deux des cavaliers rentrent au bercail et à peine le temps de foutre les pieds sur la table qu’il faut repartir au boulot. Lucifer se prépare à rompre l’équilibre en conférant des pouvoirs aux maîtres-démons de l’Enfer. Il faut donc que Guerre et Discorde (ce sont les deux cavaliers que l’on va incarner et maintenant tu comprends le jeu de mot petit Padawan!) repartent traquer ces satanés démons aux quatre coins des enfers et du no man’s land pour préserver l’Eden : tout un programme ! Bon OK le scénario casse pas trop pattes à un canard mais l’intérêt du jeu est de proposer, enfin, de découvrir et d’incarner le quatrième cavalier qu’est Discorde (ou Strife pour les anglicistes) et franchement il est bien badasse ! J’avais pu m’en rencontre en testant le jeu lors de la PGW, mais en français et avec le jeu au complet, j’ai vraiment pu me rendre compte que ce personnage se rapproche énormément de Dead Pool avec toujours un humour bien décalé et toujours la sensation de se sentir obligé de rajouter une réplique venue d’ailleurs. Le jeu repose essentiellement sur le duo Guerre / Discorde avec un premier très sérieux toujours focalisé sur la mission à la limite d’être chiant et le second qui contre balance parfaitement avec sa personnalité.

vlcsnap-2020-02-28-15h49m50s727

Classe…

vlcsnap-2020-02-28-15h51m57s622

Et toujours une petite vanne à faire

Pour le reste du scénario, il est clair que c’est du réchauffé, l’histoire vous fera rencontrer divers PNJ qui vous donneront des missions plus ou moins douteuses que vous devrez néanmoins accomplir si vous voulez satisfaire votre vénérable Conseil. En tout cas la construction de l’histoire et les rencontres faites permettent aux développeurs d’offrir des environnements divers et variés. Attention cela reste de la grotte, des volcans en éruptions, des terres glacées et désolées, des sombres donjons. Si vous avez joué à un Diablo vous ne serez pas dépaysés. L’impression que j’avais eu lors de la démo est confirmée : en toutes circonstances le jeu claque ! Que ce soient les graphismes, le bestiaire, les boss énormes ou encore vos personnages tout est parfaitement modélisés. Je reste encore bluffé par les graphismes qui présentent un niveau de détails impressionnants tout comme les boss qui sont un régal à affronter et à regarder !

vlcsnap-2020-02-28-15h50m42s764

Oui c’est beau !

vlcsnap-2020-02-28-15h48m40s681

Et parfois haut en couleur

vlcsnap-2020-02-28-15h47m50s531

Les effets sont bien… faits !

Le jeu n’a de cesse de proposer des effets de lumières au fil des combos que vous développez et le tout sans aucun ralentissement constaté ! Pour moi la réalisation technique du soft est tout bonnement un sans faute ! Le jeu ne propose pas une foultitude de cinématiques mais celles présentes sont vraiment bien fichues. Pour le reste la narration est portée par des dialogues sur fonds fixes mais parfaitement bien dessinés. Le son n’est pas en reste, les voix sont bien doublées et correspondent aux caractères des personnages même si pour les PNJ on reste, une nouvelle fois, dans le classique avec parfois des voix qui flirtent avec celles que l’on trouve dans un bon nanard ou, pour les plus anciens, les doublages français de Ken le Survivant (voyez ce que je veux dire…). Les musiques sont agréables mais elles sont un peu masquées par les bruitages causés par les vagues de monstres que vous avez à affronter, c’est le seul point négatif que je vais retenir (oui je suis chiant et je trouve toujours le moyen de râler).

vlcsnap-2020-02-28-15h48m12s093vlcsnap-2020-02-28-15h44m53s267

C’est la Guerre !

Donc la première chose qui tranche avec ce Darksider Genesis c’est cette vue du dessus qui change tout et qui donne au soft un petit côté hack’n slash voire même Diablo au regard des décors. Mais car il y a un mais et un très grand dans le cas présent c’est à peu près la seule chose qui ramène Darksider Genesis à un Diablo like. Pour le reste oui on va affronter des hordes d’ennemis toujours plus nombreux mais il n’y a pas l’aspect de loot que l’on peut retrouver dans tout Diablo. Ici le loot est réduit à son plus simple appareil. A l’instar de la série des Darksider, celui-ci ne fait pas exception et offre des éléments de RPG mais avec parcimonie, je dirai même que le jeu est avant tout un jeu d’action avec un zeste de RPG. Les seules choses que vous aurez à ramasser, sont des âmes regonflant votre santé, votre rage ou vos munitions pour Discorde, des pièces de sang que vous pouvez échanger auprès des différents vendeurs pour acquérir de nouvelles compétences ou combos.

vlcsnap-2020-02-28-15h45m56s049vlcsnap-2020-02-28-15h45m42s194

A côté de ces collectibles que l’on trouve à profusion, certaines créatures vont libérer un cœur, ce cœur est à insérer dans votre arbre de compétences, au demeurant, très réduit afin d’augmenter vos stats. Cet arbre de compétences est, à mon goût, pas assez développé. Certes il faut placer le bon cœur au bon endroit pour avoir un buff supplémentaire mais l’arbre est limité et la manipulation est rigide et offre peu d’options. C’est donc peu d’éléments qui sont proposés pour donner une dimension RPG au jeu. 

vlcsnap-2020-02-28-15h44m15s642

L’arbre vraiment réduit…

vlcsnap-2020-02-28-15h38m16s263

Les fameux trésors !

Pour ce qui est de l’action en revanche je vous garantis que vous allez en avoir pour votre pognon !!! J’ai trouvé le jeu parfaitement réussi sur cet aspect, c’est simple, limpide, intuitif et au fil des combats on pourra ajouter une dimension stratégique : parfait ! Le concept est de parcourir différents niveaux en accomplissant des actions permettant de libérer le passage. Sur le chemin, vous allez donc croiser un sacré bestiaire qu’il faudra occire avec vos deux cavaliers. Vous ne dirigez qu’un seul cavalier et en solo, il est possible de switcher entre eux via une simple pression sur une gâchette. Je vous recommande de jouer avec un ami car le jeu propose un aspect coopératif des plus réussi pour peu que l’on ne tombe pas avec une poule… Chaque cavalier a un style de combat totalement différent et plus ou moins adapté en fonction du type d’ennemis.

vlcsnap-2020-02-28-15h50m20s041vlcsnap-2020-02-28-15h44m07s103

Guerre est la force brute, il enchaîne les combos avec sa lourde épée, il a la capacité de bloquer les coups et même de faire une parade pourvu que vous ayez le bon timing. Enfin Guerre a la capacité de se transformer en créature surpuissante durant un temps très court, cette technique est à conserver précieusement pour l’utiliser contre les boss et ainsi les amputer d’une bonne partie de leur barre de vie. Discorde se la joue tout en finesse et en distance avec ces deux flingues capables de tirer des munitions différentes. Il ne peut parer les coups mais à la capacité de rendre ses tirs plus forts dès que l’on enchaîne les cibles. A côté des coups simples, chaque personnage a des techniques spéciales qui consomment de la rage. Guerre pourra alors faire des frappes plus puissantes et étourdissantes ou encore tournoyer comme une toupie avec son épée alors que Discorde largue des mines, créée des doubles de lui même pour désorienter l’ennemi. Ces techniques et gameplay très variés permettent d’éviter des combats qui auraient pu se révéler répétitif (comme tout hack’n slash). Le jeu propose de toute façon quelques énigmes qui vont vous demander de combiner certaines capacités pour ouvrir la voie. Je vous rassure rien de bien méchant mais ces phase donnent une certaine accalmie au jeu.

vlcsnap-2020-02-28-15h39m13s605

Quelques énigmes

vlcsnap-2020-02-28-15h49m03s106

vlcsnap-2020-02-28-15h45m22s206

Faut pas se gauffrer !

Surtout que le jeu propose un sacré bestiaire ! On a de tout entre les trash mobs en masse que l’on pourfend en un coup et les brutes, magiciens, chiens de l’enfer qui vont demander une approche plus réfléchie. Car oui Darksider donne une impression de bourrin mais en fait pas du tout ! Il vaut mieux éviter de foncer bêtement dans le tas si l’on veut se donner une chance de s’en sortir ! Surtout qu’il y a un aspect de niveau des ennemis et de vos cavaliers et il n’est pas rare d’être plus faible il faut donc compenser. Les ennemis présentent pas mal de PV mais vous avez la possibilité de réaliser une exécution via une simple pression sur B lorsque leur vie est en dessous de la moitié. Les boss sont de véritables sacs à PV mais présentent des paterns fixes qu’il est facile d’anticiper. Ils peuvent traîner en longueur mais au final présentent moins de danger que certaines hordes d’ennemis.

vlcsnap-2020-02-28-15h46m21s716vlcsnap-2020-02-28-15h47m04s755vlcsnap-2020-02-28-15h37m33s911

J’en veux encore !

Darksider Genesis propose une grosse durée de vie. Pour voir la fin du jeu, il faut compter une bonne vingtaine d’heures. Le jeu propose en plus une réjouabilité avec un mode new game plus et le mode apocalyptique. Pour les puristes, chaque niveau propose un certains nombres de coffres et autres trésors que vous devrez découvrir et certains sont très bien cachés ! Au delà, il faudra, une fois de nouvelles capacités acquises, refaire certains niveaux pour accéder à de nouvelles zones. Le jeu propose en plus une quête cachée qui aboutit à vous donner un niveau et un boss caché ! Bon il faudra quand même vous sortir les doigts de là ou je pense parce que le boss il faudra vous le faire en difficulté apocalyptique : bon courage ! Mais ce n’est pas tout ! Dans chaque niveau on a droit à une ou plusieurs quêtes annexes dont certaines ne sont pas piquées des vers. Le jeu propose également un mode arène après avoir réussi la mission 6. Comme son nom l’indique, vous êtes enfermé dans une arène et vous devez faire face à des vagues d’ennemis, il faut vous battre avec classe et vitesse pour faire un max de score et ainsi débloquer des récompenses. Enfin et même si la dimension RPG reste réduite, il faut admettre que le marchand vendent des tonnes de capacités, améliorations ou objet qui demandent beaucoup d’âmes ce qui implique du farm beaucoup de farm si vous voulez monter niveau max !

vlcsnap-2020-02-28-15h42m50s534vlcsnap-2020-02-28-15h41m20s797vlcsnap-2020-02-28-15h40m57s163

Conclusion

Darksider Genesis est une pure bombe ! Réalisé d’une main de maître et proposant un gameplay simple intuitif et varié, il est totalement impossible de passer à côté de ce petit bijou ! Je reste encore sous le charme des magnifiques visuels que propose ce prequel et qui créent une ambiance unique. Les deux personnages principaux jouissent d’une personnalité différentes et qui se marient parfaitement ensemble ce qui donne aux personnages un caractère « attachant ». Les 20 heures nécessaires pour voir la fin se parcourent sans compter et avec un grand plaisir. En plus de cela, le soft propose une foultitude de défis ou de sous modes dans le mode campagne qui ajoute énormément de durée de vie sans pour autant rendre l’ensemble rébarbatif ! Comme quoi cette nouvelle orientation de la licence lui donne un coup de fouet et une seconde jeunesse qu’il ne faut pas manquer ! 

Positif

  • Graphiquement magnifique
  • Un gameplay varié au poil !
  • Excellente durée de vie
  • Je suis fan

Négatif 

  • Manque d’éléments RPG

Satisfaction du Piwi 96 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Sony ni Microsoft ni THQ Nordic !) ICI ou ICI.

apps.37795.69448640791975811.c544d438-5a2e-4e68-96d0-33f88c057181

 

  • Date de sortie : 14 février 2020
  • Editeur : THQ Nordic
  • Développeur : Airship Syndicate
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 16


Catégories :Tests

Tags:, , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :