Test Ritual Crown of Horns, simple, difficile et répétitif…

Aujourd’hui on se penche sur un jeu que j’ai découvert au dernier moment et donc que je n’ai pas du tout suivi… Ritual Crown of Horns est développé par Draw Distance, studio polonais qui produit surtout des jeux pour portables. Bref le studio se lance dans le grand bain avec un jeu d’action en vue du dessus très sombre et qui prend place dans un Far West alternatif dans lequel zombie et autre goule assoiffée côtoient les humains quotidiennement. Voyons si Draw Distance arrive à garder les Cow Boys à la page en les mariant avec des êtres surnaturels…

Ritual: Crown of Horns_20200229002445
Vous sentez l’odeur du sang ?

Un chasseur de prime, une sorcière et une conspiration

Votre nom est Daniel Goodchild. Vous êtes un homme des montagnes. Un ancien officier de l’armée. Un chasseur de primes. Une légende. En somme, vous êtes le meilleur ! Vous êtes chargé d’une mission secrète par l’oncle Sam : chasser une dangereuse sorcière cherchant à déstabiliser le pays. Sauf qu’une fois arrivé à son repaire, tout ne va pas se passer comme prévu puisque vous allez mourir un peu comme une merde il faut le dire ce qui fait tâche pour le meilleur des meilleurs. Bon finalement la sorcière vous ramène à la vie et vous apprend que le gouvernement veut la tuer parce qu’elle connait la vérité sur le Culte des Horns. Les Horns sont une secte qui comprend pas moins de la moitié de la population des USA et qui est dirigée par l’oncle sam himself : vengeance ! C’est donc parti pour un périple dans toute l’Amérique afin de pacifier le pays et exorciser tous ceux qui appartiennent à cette secte. Le scénario est plus que convenu et n’espérez pas des twists, la quête vous est donnée dès les premières minutes de jeu et ne changera pas d’un pouce. 

Ritual: Crown of Horns_20200228180357
Damn it !

Le jeu vous donne quand même une semi liberté dans la conduite de votre quête puisque vous pourrez choisir par quelle partie du pays commencer votre prêche et à l’intérieur de chaque partie du pays, plusieurs chemins sont possibles. Les différentes missions vous amènent à rencontrer d’autres PNJ qui se joindront à votre Fiel sanglant (j’y reviendrai). Même si vous allez parcourir le pays, ne vous attendez pas à des décors variés et haut en couleurs. Le jeu est bien réalisé mais il se montre très, voir trop, sombre. Dans cette arène, il peut être difficile de se repérer et de voir certains éléments de décor ce qui peut être rageant et surtout très pénalisant au regard de la difficulté monstrueuse que propose le soft. Les environnements traversés se ressemblent beaucoup avec de la désolation partout à croire que les USA sont ravagés par cette secte et on retrouve donc les mêmes thématiques. Le bestiaire n’est pas non plus folichon à côté de cet aspect très sombre justement. Les animations sont minimalistes avec des gerbes de sang exagérées et des effets de sort qui sont parfois ridicules je pense notamment à la toupie de lames.

Ritual: Crown of Horns_20200229001553
Oh bordel !
Ritual: Crown of Horns_20200229000527
Le jeu est sombre…
Ritual: Crown of Horns_20200228211807
Très sombre !

Niveau son le jeu souffle le brûlant et le glacial, j’insiste ! Les musiques sont vraiment excellente avec des thèmes country et lents lors des temps de chargement et lorsque vous êtes dans le choix des missions et des thèmes plus rocks et speed lors des missions qui donnent un aspect encore plus nerveux au jeu. En revanche les bruitages sont immondes ! Les monstres font tous le même râle qui vous casse les oreilles lorsque les monstres arrivent en masse, le bruit des armes particulièrement de l’arbalète est à revoir, on dirait un pet foireux…

Ritual: Crown of Horns_20200228235614
Par ou on commence ?

Un défense / aréna des plus difficiles !

Bon venant en au gameplay, le jeu vous demande à chaque fois de tenir entre 3 et 5 minutes face à des vagues d’ennemis. En fait pour exorciser les gens, la sorcière doit accomplir un rituel durant lequel elle est vulnérable et il vous revient donc de la protéger tout en restant en vie. Je vous le dis tout de suite, préparez vous à recommencer maintes et maintes fois les niveaux. La difficulté est monstrueuse dès les premiers niveaux et vous n’avez pas moyen de la moduler. Je ne vous cache pas que le jeu a été à la limite de me dégoutter à cause de cette difficulté. A chaque fois que je réussissais un niveau c’était à chaque fois à un poil de cul ! Chaque mission est en fait une arène, on a la sorcière qui fait son rituel et des ennemis qui débarquent de partout et en nombre impressionnant ! Vous ne pourrez que résister et il ne faut pas s’inquiéter à perdre du terrain le but étant de ne pas le perdre trop vite…

Ritual: Crown of Horns_20200229003353
Même pas trente seconde et c’est déjà la merde !
Ritual: Crown of Horns_20200229004945
La définition d’acculé ?

Pour résister vous aurez à votre disposition des armes et des sorts. Vous pourrez à chaque fois équiper trois armes et trois sorts parmi ceux à votre disposition et je vous conseille de la choisir judicieusement. Le colt a une bonne cadence mais fait peu de dégâts, il n’est utile que contre les petits monstres et certains monstres offensifs de base, le pompe fait beaucoup de dégâts à courte portée mais est très lent à recharger, l’arbalète est très utile pour les gros tanks qu’elle one shot et que chaque carreau perfore touchant ainsi les ennemis derrière. Pour les plus courageux qui passeront la moitié du jeu, il y a également une sorte de mitrailleuse, un sniper… Les sorts vous serviront surtout pour vous dégager de situation très mauvaises moyennant quelques âmes.

Ritual: Crown of Horns_20200229002103
Pas loin…
Ritual: Crown of Horns_20200229003017
A peine 10 secondes…

Avec tout ça on se dit que l’on est plutôt bien loti pour annihiler les monstres qui se dresseront devant nous sauf que… Dès les premières secondes de chaque mission, vous êtes noyé sous le nombre d’ennemis. Les ennemis deviennent très vite de véritables sacs à PV ! Vos armes font des dégâts dignes d’un pistolet à eau et surtout mettent une plombe à se recharger ! Je ne vous parle même pas des niveaux qui comportent des sortes de boss qui vous ventile en seulement deux coups. Car oui vous avez une jauge de vie mais votre personnage est faible mais faible !!! Il faut savoir que les ennemis sont de deux sortes, ceux qui n’en veulent qu’à la sorcière et qui se contentent de casser les barrières et ceux qui veulent votre mort… Le problème est que dès qu’il y a trop d’ennemis, on arrive pas à distinguer ceux qui vous attaquent et qui se déplacent en plus à la vitesse de l’éclair ! Il n’est pas rare de mourir sans le voir venir…

Ritual: Crown of Horns_20200228235344Ritual: Crown of Horns_20200228211112

Répétitif et rageant !

Vous l’aurez compris vous allez mourir encore et encore et donc il faudra refaire encore et encore le même niveau. Déjà que le jeu est très répétitif en soi, il faudra toujours tenir dans un environnement modifié mais les ennemis sont les mêmes, la difficulté est la même, seules quelques mécaniques vont apporter quelques variantes. La sorcière mettra donc des téléporteurs pour elle mais aussi pour vous afin de vous déplacer plus rapidement dans la petite arène. On aura également parfois le droit à des sorts ennemis qui bloquent le rituel et donc le chrono et qu’il faut détruire pour continuer. Cela reste quand même trop peu pour faire disparaître le sentiment de répétitivité. Le jeu ajoute bien une dimension RPG avec la possibilité d’acquérir de l’équipement dans le hub central du jeu qui est le fiel sanglant mais c’est très réduit. On trouve le vendeur d’arme, de protection et de sorts… Sachant qu’ils ne proposent rien excepté les éléments débloqués au cours des missions… Si vous ne trouvez pas le jeu assez dur (ce qui signifie que vous avez un gros problème psychologique, vous pouvez refaire les niveaux avec un handicap du style ne pas utiliser de sort, utiliser que le colt ou ne pas prendre de dégât…

Ritual: Crown of Horns_20200228181004
Pas grand chose
Ritual: Crown of Horns_20200229002253
Aussi rempli qu’un supermarché en Corée du Nord

Le réel problème du jeu réside dans sa maniabilité qui est à la limite de l’atroce, c’est simple cela rajoute de la difficulté ! Les touches ne peuvent être modifiées et c’est un gros problème ! Si les gâchettes servent à viser et tirer, pourquoi avoir mis le rechargement sur la pression du stick droit sérieux ??? Cela fait 20 ans que le rechargement c’est carré pourquoi changer ??? Ensuite, on se déplace avec le stick gauche et on vise avec le stick droit le problème est que le jeu a un système de visée automatique qui lock un ennemi (on se demande sur quelle base mais bon) le problème est que ce n’est pas forcément l’ennemi que l’on veut viser ! Je comprends pas pourquoi ne pas avoir mis de visée manuelle alors qu’elle est présente sur la version PC. Autre chose, les armes que l’on utilise pas se rechargent toute seules (la magie…), il faut donc passer sa vie à switcher entre les armes via les petites gâchettes. Pourquoi ne pas avoir utiliser les autres boutons ? Tout simplement car ils sont affectés aux sorts que l’on utilise moins allez comprendre !

Ritual: Crown of Horns_20200228181237Ritual: Crown of Horns_20200228181228

Conclusion

Ritual Crown of Horns propose un concept intéressant et très peu présent actuellement. Le système arène survie est assez bien pensé dans son environnement mais se révèle déséquilibré en raison d’un trop grand nombre d’ennemis par rapport à une maniabilité trop rigide et non modifiable. Le jeu se révèle difficile voir trop difficile pour la majeure partie des joueurs. Déjà que le genre offre des jeux répétitifs si en plus il faut se fader un niveau une bonne dizaine de fois avant de le réussir, on a l’impression de se retrouver au milieu d’un jour sans fin… 

Positif

  • Graphiquement joli
  • Bon contenu
  • Concept intéressant

Négatif 

  • Très difficile
  • Répétitif
  • Maniabilité trop rigide

Satisfaction du Piwi 59 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Sony ni Feargame !ICI.

image

 

  • Date de sortie : 28 février 2020
  • Editeur : Feardemic
  • Développeur : Draw Distance
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 23,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

Le test a été réalisé avec une version presse offerte par Feardemic (Merci Rafal !).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :