Test Jurassic World Evolution 2, dompter les grosses bêtes…

Si vous suivez le blog régulièrement, vous savez que je suis un peu schizophrène par rapport aux jeux de gestion. J’adore le genre pour la simple et bonne raison que j’ai grandi avec des jeux comme Age of Empires, Dungeon Keeper, Thème Hospital, la licence des Caesar et encore j’en oublie au moment d’écrire ces lignes. J’ai donc fait pas mal de gestion mais je les ai fait sur PC avec un clavier et une souris de quoi être à l’aise pour naviguer dans les menus et sous menus. Le problème c’est que les jeux de gestion peuvent vite tourner au carnage dès que l’on passe à la manette avec une ergonomie à s’arracher les cheveux et qui nous oblige à jongler avec les gâchettes ou autres boutons pas forcément intuitif. Comme j’adore le genre j’ai du mal à passer à côté de ces jeux surtout lorsque le jeu est original et me propose de prendre le contrôle d’un parc de dinosaures et de me la jouer façon Jeff Goldblum dans Jurassic Park !

C’est pas ma faute !

Des dinosaures aussi vrais que nature !

Jurassic World Evolution 2 est la suite du premier opus édité sous l’égide d’Universal ce qui signifie un cahier des charges qui doit donner un avant goût du film qui va sortir. Le jeu propose plusieurs modes de jeu : bac à sable ou l’on fait ce que l’on veut et surtout là où on apprend à gérer un parc dans toutes ses dimensions, de la trouvaille d’espèces ou d’ADN jusqu’à l’accueil et à la visite du public une fois notre parc attractif. On a un mode défi qui est réservé aux pros qui maîtrisent tous les rouages du jeu et je vous assure qu’il faudra du temps, beaucoup de temps pour arriver à ce niveau. Un mode qui propose de vivre des scénarios alternatifs des films qui composent la licence, en gros on va vous demander d’éviter les catastrophes qui arrivent dans les films en réalisant les actions adéquates. Enfin le mode campagne qui nous demande d’accomplir des missions qui portent essentiellement sur la création d’un parc pour protéger les espèces. Ce dernier mode exclut totalement la gestion du public ce qui est un peu dommage puisqu’il s’agit d’une des grosses nouveautés de cet opus. On a donc un sacré contenu qui nous promet de longues heures de jeu surtout que le jeu se montre très détaillé et très complet dans la gestion du parc et peut être un peu trop à mon goût mais ça j’y reviendrai plus tard.

Y’a du boulot
Non ce n’est pas Apocalypse Now !

Ce qui est bluffant avec Jurassic World Evolution 2 c’est sa réalisation graphique et sonore. Les gars de Frontier Developments se sont attachés à rendre l’ensemble cohérent et surtout vivant ! Les dinosaures sont criant de réalisme ! Ils sont très bien modélisés mais surtout ils ont une vie ! Contrairement à beaucoup de jeux de gestion qui proposent des éléments mobiles mais sans but, là c’est tout l’inverse ! Les dinos mangent, boivent, de déplacent, se reposent et chassent bref de vrais dinosaures. Le travail effectué est vraiment impressionnant surtout lorsque notre parc à une dimension énorme avec beaucoup d’animation à l’écran ! Les bâtiments sont également bien modélisé avec un bon niveau de détails. J’ai eu cependant un peu de mal avec la flore qui a eu droit à moins d’attention surtout dans les enclos lorsqu’il s’agit de la mettre en place, j’ai trouvé cette mise en place un peu chaotique. L’aspect son n’est pas en reste puisque l’on a droit à la BO originale ainsi qu’à certaines voix officielles et notamment celle de Jeff Goldblum (merci Universal !). Cette authenticité facilite l’immersion, on se croirait vraiment dans Jurassic Park. Les bruitages sont de bonne facture surtout les dinosaures qui une nouvelle fois paraissent totalement réalistes !

La catastrophe n’est jamais très loin…

Jurassic Park, c’est l’histoire de mecs blindés de thunes qui veulent défier la nature quitte à aller à contre sens et en payer chèrement les pots cassés. Bon beh le mec qui doit éviter que la catastrophe se produisent c’est vous et vous allez en chier pour éviter que l’histoire ne se répète ! Par rapport au premier opus, beaucoup de paramètres de gestion ont été ajoutés et je pense notamment au confort des dinosaures. Ces derniers se révèlent être pire que des divas et franchement un T-Rex n’a rien à envier à une Mariah Carey ! C’est incroyable tout ce que ces grosses bêtes requièrent : eau, faune, flore espace, nombre d’individus dans un même enclos, la phase d’apprentissage peut se révéler longue et fastidieuse surtout que chaque espèce a ses désiré rata ! Il faut donc avoir l’œil partout et surtout réagir vite pour ajuster les choses et c’est là où le bas blesse.

Mais tu n’as rien à faire là !
On part de loin…

Le jeu a une fonction pause et heureusement ! Comme à chaque fois pour un jeu de gestion, l’ergonomie est vraiment moyenne alors oui on s’en sort mais on perd énormément en précision et faire une clôture droite semble aussi difficile que placer un satellite en orbite ! Un stick, un pad et des gâchette n’égaleront jamais un clavier et une souris… L’autre problème est que le jeu peut paraître obscur dans ses explications et le nom des menus ne sont pas forcément intuitifs. Du coup on cherche régulièrement dans les menus pour trouver le bon truc et on peste sur le manque de raccourcis. L’exemple parfait est la capture des dinosaures. Il faut cliquer sur votre centre de contrôle, prendre les commandes de l’équipe de patrouille, tirer sur le dinosaure pour l’endormir, quitter l’équipe de patrouille, puis aller dans l’onglet construction, choisir le sous menu transport et la cliquer une première fois sur le dino puis une seconde fois sur le lieu de livraison : c’est un calvaire et j’aurai bien aimé avoir quelques raccourcis pour éviter toutes ces manipulations. Imaginez lorsqu’un dinosaure casse une barrière et s’enfuit tout ce que cela implique ! Il faut les avoir vraiment accroché surtout qu’à côté, il y a tout un parc à gérer.

La capture est galère

Contrairement à beaucoup de jeux de gestion, Jurassic World Evolution 2 ne se contente pas d’une gestion avec vue du dessus, il est également possible de prendre directement les commandes des équipes de captures ou de patrouille pour faire le travail, c’est d’ailleurs recommandé si vous voulez gagner du temps ! Surtout que comme je l’ai dit, il n’y a pas que les dinosaures à gérer il y a également les visiteurs qui eux aussi se prennent pour des rois qu’ils ne sont pas ! Genre l’allée n’est pas assez grande ils sont mécontents, à croire que les gars ne sont jamais aller à Disney Land ! J’ai envie de crier « les gars c’est un parc de dinosaures vivants pas une série de manèges ! ». L’exigence est vraiment présente pour peu que vous soyez un perfectionniste comme moi qui aime les choses carrées et propres ! Vous serez alors confronté au problème d’ergonomie du jeu. Si le soft propose un bon contenu, il se montre quand même répétitif. Chaque début de partie commence de la même manière puisque vous devez installer les bâtiments nécessaires au bon fonctionnement de votre parc. Heureusement que le jeu nous permet de diriger les équipes se qui permet de casser la routine sauf lorsque vous devez tranquilliser un dinosaure qui s’est barré de son enclos pour la dixième fois !

Il ne faut pas se perdre

Le principal reproche que je ferai à Jurassic World Evolution 2 c’est la construction de ses modes qui ne prennent pas en compte toutes les dimensions de la gestion. Comme je l’ai dit, la campagne se concentre sur la capture et la préservation des espèces alors que le mode défis s’intéresse surtout aux visiteurs. Enfin le mode scénario alternatif est très scripté et ne laisse que trop peu de liberté. Au final, il n’y a que le mode bac à sable qui est intéressant sauf que celui-ci se poursuit à l’infini sans but et sans contrainte du coup l’intérêt du jeu en prend un coup. Je sais qu’un jeu de gestion est intéressant lorsqu’il fait tomber les limites mais il est quand même intéressant d’avoir un mode campagne qui nous donne des objectifs ou à minima qui nous sensibilise aux différents contrôles et fonctions du jeu mais Jurassic World Evolution 2 ne propose rien de tout ça et c’est vraiment dommage. Avec tous ces modes, j’ai plus l’impression d’avoir plusieurs jeux plutôt qu’un ensemble cohérent excepté pour le bac à sable.

Conclusion

Jurassic World Evolution 2 est un jeu de gestion somme toute classique mais qui arrive à se distinguer via son speech de base : les dinosaures. Ce numéro 2 reprend la recette de son aîné en intégrant de nouvelles mécaniques sur la gestion des dinosaures et des visiteurs qui donnent plus de profondeur à la gestion. Je reste quand même dubitatif sur le choix des développeurs à scinder leur jeu en plusieurs modes qui ne prennent pas en charge et en même temps toutes les mécaniques du jeu. Il n’en demeure pas moins que le soft propose un gros contenu qui peut vous accrocher longtemps à votre manette. Malheureusement le jeu n’échappe pas au principal reproche que l’on peut faire pour un jeu de gestion sur console : la maniabilité et l’ergonomie qui obligent à multiplier les manipulations pour des choses que l’on fait plusieurs fois par minute. Ce problème peut être rebutant à la longue et c’est la raison pour laquelle je vous conseille de vous y essayer mais seulement sur PC !

Positif

  • Graphiquement très réussi et donnant du vivant
  • La gestion poussée de chaque élément
  • Le concept de diriger un parc de dinosaures

Négatif 

  • L’ergonomie et le manque de raccourcis
  • Répétitif
  • Un mode campagne sans visiteur

Satisfaction du Piwi 65 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Frontier Developments !) ICI PS5 / PS4 ou ICI XBOX ONE / SERIES X.

  • Date de sortie : 9 novembre 2021
  • Editeur : Frontier Developments
  • Développeur : Frontier Developments
  • Catégorie : Gestion
  • Prix : 59,99 €
  • Classification : PEGI 16

Le test a été réalisé avec une version presse digitale PS4 offerte par Warning Up (Merci Mathilde !).



Catégories :Tests

Tags:, , , , , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Découvrez un monde évolué avec l’accolade trailer de Jurassic World Evolution 2 ! – Piwigaming

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :