Temps de lecture : 6 minutes

On reprend les petits rituels de la fin d’année. Entre grosses bouffes, cadeaux et réunions de familles (dans le strict respect des geste barrière bien entendu), je prends un peu de temps pour faire mes tops et flops de l’année. Comme pour l’année dernière, j’ai décidé de commencer par ce qui s’est fait de moins bien, ou plutôt de pire cette année avec le flop des jeux indé 2021 ! Comme d’habitude, j’ai eu droit de tester de beaux étrons vidéoludique et il a fallu que j’attende les derniers jours de l’année pour avoir droit à ma pire expérience vidéoludique de 2021 ! J’ai décidé de limiter les flop à 5 jeux alors que les top seront composés de 10 jeux à croire que l’année 2021 aura été intéressante au niveau qualité ou que je m’adoucis avec le temps…

Numéro 5 : Rustler

Rustler n’est pas un mauvais jeu mais c’est typiquement le genre de jeu qui a eu les yeux plus gros que le ventre. Partir d’un GTA like et le mettre à la sauce médiévale est une bonne idée mais les gars de chez Jutsu Games ont voulu ajouter trop de chose sans aller jusqu’au bout à chaque fois. L’open world s’il est bien réalisé manque de vie et d’animation. Il est même trop grand vu la vitesse de déplacement de note cher héro, Guy ! Les missions sont très répétitives et on a tendance à s’ennuyer assez rapidement. On a un aspect J-RPG mais qui est réduit à son plus simple appareil. En fait le jeu mise avant tout sur son emballage et son humour très (et pour moi trop) pipi caca. Pourtant le jeu avait tout pour réussir mais je dirai qu’il lui a manqué un temps de développement ou un poil plus de moyen. Il n’a peut être pas sa place dans un flop mais il faut dire que l’année 2021 a été de qualité.

Si vous voulez voir ce que donne un bad boy au Moyen Age, mon test est ICI !

Numéro 4 : Poison Control

On est en début de flop, on n’est donc pas dans des étrons vidéoludiques. Poison Control est un jeu japonais que Nis America nous a apporté sur le sol européen. Le problème avec les jeux jap, c’est qu’ils ne sont pas forcément adaptés à ce que l’on est habitué de voir sur le vieux continent. Poison Control pêche surtout dans sa réalisation graphique qui n’est dingue et surtout qui ne plaira pas à tout le monde avec des couleurs un peu trop flashies pour moi. Le gameplay est pourtant intéressant et nerveux pour un jeu d’action mais il se révèle au final être simpliste et répétitif. Poison Control n’est pas un mauvais jeu mais c’est le genre à cumuler petit à petit les défauts jusqu’à nuire à l’expérience de jeu. Pourquoi ne pas tenter l’expérience ? A cause du prix un peu élevé au regard du contenu !

Si vous voulez voir l’enfer façon « JAPON!!! » mon test est ICI !

Numéro 3 : Override 2

Là on commence à être pas mal car on n’est pas sur du simple jeu indé ! Je dirai qu’on se situe quasiment sur du AA mais franchement l’argent aurait mieux été dépensé ailleurs ! Pourtant faire combattre des méga robots fait rêver tous les gosses et même les adultes mais pas dans ces conditions ! Là ce ne sont pas des robots géants qui s’affrontent mais des robots aspirateurs ultra lourd et mou du genou ! Le roadster est limité et beaucoup de robots font ridicules pour un combat ! Les combats sont répétitifs et peu intéressants la faute à une IA aux fraises et à des sacs à PV qui font trainer les combats plus que de raison. Les arènes sont ridicules avec un level design peu inspiré. On se dit que l’on va se rattraper sur le mutli mais le jeu est tellement mauvais que deux semaines après la sortie du jeu, les joueurs avaient déserté les serveurs… Je suis donc rassuré, je ne suis pas le seul à vouloir oublier rapidement Override 2 !

Si vous voulez voir ce que donne un combat de casseroles, mon test est ICI !

Numéro 2 : Mundaun

Alors là on commence à être pas mal ! Pourtant j’ai mieux noté Mundaun qu’Override mais rétrospectivement, Mundaun passe devant le premier cité. Développé par Hidden Field, Mundaun nous proposait de vivre l’horreur dans le folklore alpin. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il fallait le comprendre au sens premier du terme ! Graphiquement c’est pour moi une catastrophe avec cette tentative de faire tout en ton de gris et sépia. Les ennemis sont plus risibles qu’horrifiques. Une maniabilité atroce et une lourdeur des personnages parachèvent notre clavaire et je ne parle même pas de la conduite des véhicules… Le seul point positif est que le jeu est court ce qui abrège nos souffrances !

L’horreur portant le doux nom de Mundaun est testée ICI !

Numéro 1 Happy’s Humble Burger Farm

On a un super gagnant et j’ai fait sa connaissance en toute fin d’année et je m’en serai bien passé ! Je ne sais pas si c’est la fatigue de la fin d’année (mais je ne pense pas vu qu’en même temps j’ai adoré d’autres jeux indés) mais il n’y a rien à retenir de Haapy’s Humble Burger Farm ! Déjà incarner un employé de nuit d’une chaine de fast food n’a rien de réjouissant mais quand en plus le gameplay est complètement raté avec une répétitivité à son paroxysme, l’absence de but intéressant, une maniabilité rigide et molle et une réalisation graphique et sonore à la limite du foutage de gueule, on frôle le zéro pointé ! A la limite ce serait un jeu à moins de 5 balles je serai indulgent mais pas du tout ! Il vous faudra débourser 20 balles pour pouvoir vous éclater sur cet étron ! Je cherche encore quel est le public ciblé. Je ne jette pas la pierre aux développeur on peut tous se rater mais dans le cas d’Happy’s Humble Burger Farm c’est un grand chelem ! Même un temps de développement ne suffirait pas à rattraper la chose, dans des cas comme ça il vaut mieux repartir d’une feuille blanche !

Si vous ne pensez pas qu’Happy’s Humble Burger Farm allez voir mon test vous ne serez que convaincu !

Conclusion

Excepté les deux premiers, les jeux sont là plus par défaut que parce qu’ils sont de véritables ratés / horreur. Mais il faut dire que Mundaun et Happy’s Humble Burger Farm ont gagné leur place dans le All of Fame des horreurs vidéoludiques. Je dois reconnaître que cumuler autant de défauts relève du grand art, on ne peut pas enlever ça aux équipes de développement qui sont responsables de ces crimes ! Ce serait bien quand même que les dévelopeurs sachent voir ce qui ne va pas dans leur jeu avant de le sortir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :