Temps de lecture : 8 minutes

L’été sera chaud sera chaud dans les t-shirts dans les maillots ! Tu vois c’est quand tu fais une référence d’une chanson d’Eric Charden pour commencer un test tu piges que tu es vieux… Bref oui l’été sera chaud et comme beaucoup d’entre nous allons bronzer une bonne partie de l’été il est grand temps de se remettre en forme histoire de perdre les quelques kilos en trop et pris lors de la saison de la raclette Ne me dis pas non toi même tu sais de quoi je parle. Excepté l’excellent Ring Fit, on n’a pas grand chose à se mettre sous la dent et donc Ravenscourt se dit que ce serait con de ne pas exploiter le filon et charge Voxler et Exkee de développer Let’s get Fit. Je vous le dis j’ai suer comme un gros cochon pour vous proposer ce test car Let’s get Fit n’est pas la pour vous préserver !

Même pas trois étoiles…

Tout un setup de compet

Je me suis lancé dans Let’s get Fit bien motivé et j’étais décidé à prendre le jeu bien au sérieux (si tu ne l’a toujours pas compris, j’ai vraiment besoin de perdre du poids !). Je commence donc l’installation des sangles que j’ai trouvé un peu chiadé. Genre faut pas avoir de problème avec la gauche et la droite et faire attention à placer les sangles dans le bon sens. Ok j’exagère un peu mais c’est quand même moins pratique que l’unique sangle du jeu de Nintendo et du ring. A ce sujet je précise que les sangles sont relativement grandes et pour un gosse assez fin, il faut faire deux tours et faire preuve d’ingéniosité pour la scratcher et la faire tenir. Pour ce qui se pose la question, oui je le « torture » en le faisant essayer des jeux de son âge…

Autre petit problème, j’ai trouvé la navigation dans les menus pas très pratique une fois les sangles et les joy cons installés. Quand tu passes ta vie à appuyer sur B pour revenir en arrière, c’est tout ton monde qui s’écroule quand ça devient X. Je dirai que ce n’est pas forcément intuitif. Bref après avoir « bravé » les difficultés de l’installation et mettre remis de la modification du mappage des touches, j’ai enfin pu me lancer dans les premiers exercices physiques de Let’s get Fit.

C’est soirée disco !

Un sacré programme !

Let’s get Fit ne m’a pas laissé sur ma faim et propose tous les exercices possibles pour entretenir chaque partie du corps. Ce que je trouve dommage c’est que les exercices ne sont pas forcément bien expliqués. Ils sont très sommaires et je n’ai pas l’impression que le jeu mettait l’accent sur la posture lors des exercices, pourtant c’est un élément essentiel pour que l’exercice soit efficace et surtout pour éviter de se blesser (c’était un message du Ministère de la Santé et du Sport). Je ne déconne pas sur le caractère essentiel de la posture et pourtant excepté à de rares moments ou le coach à l’écran nous dit de faire attention, la posture est au seconde plan et ce n’est pas la modélisation du coach qui va nous aider.

Les explications sont basiques

Let’s Get Fit propose différents « modes de jeu ». On a des séries d’exercices que l’on peut effectuer comme on le souhaite et autant de fois que l’on veut. L’entrainement quotidien nous propose de choisir une partie du corps ou une aptitude que l’on souhaite travailler et chaque jour, une série d’exercices en adéquation avec notre choix nous sera proposée. Enfin le mode défi est réservé pour les forçats qui souhaitent péter tous les records. Pour ce qui est des exercices, comme je l’ai écrit plus haut il y en a pour tous les goûts. On peut travailler la force, le cardio, la souplesse, la respiration. Les disciplines vont chercher dans le yoga, le fitness, le CrossFit. On peut en plus cibler les parties du corps que l’on veut travailler même si les catégories reste assez générales. Il y en a tellement que je reprocherai un manque de lisibilité dans les menus. Il y a beaucoup d’informations à l’écran mais celles qui sont essentielles ne sautent pas aux yeux.

Beaucoup d’infos mais on ne voit pas les exercices…

On bouge et en rythme !

J’ai pu enfin faire mon choix et commencer une première série d’exercice. La mise en scène est sommaire et manque d’entertainment comme je dirai. On se retrouve seul devant le coach avec un effet miroir pour bien réaliser les exercices. Je m’aperçois que le rythme est assez soutenu ou alors je suis vraiment un gros sac et il est vraiment temps que je reprenne sérieusement le sport ! Le but est de faire les exercices et surtout de bien les faire pour marquer le plus de points possible ce qui a pour effet de faire évoluer le décor. Les exercices s’enchainent très vite et une session dure en moyenne 15 minutes avec une pause d’une minute au milieu. Il faut donc bien se préparer et s’accrocher pour avoir un bon résultat.

Cet exercice est une torture !

Pour marquer des points il faut donc bien réaliser l’exercice et c’est là où le bât blesse. Je suis désolé d’en revenir à la posture mais le jeu ne s’intéresse pas forcément à votre mouvement mais il se focalise sur notre rythme. Il suffit de faire un geste approximatif mais bien en rythme avec le modèle pour marquer le max de points. C’est un peu con, je préfère un Ring Fit qui se focalise sur notre position et la qualité du mouvement plus que la vitesse. J’ai eu l’impression que Let’s get Fit était très voir trop tourné sur le fitness dans lequel le rythme a une place prépondérante. Ce n’est pas forcément cohérent lorsque l’on fait une série d’exercice de type yoga…

Une fois la série finie, on a la possibilité de s’étirer. J’ai trouvé que cet aspect avait été négligé par les développeurs et pourtant là encore c’est une étape essentielle pour bien faire du sport merde ! En gros il faut suivre les geste du modèle sans aucune explication visuelle. Le modèle enchaine les mouvements de manière rapide et j’ai trouvé que les étirements proposés étaient insuffisants si l’on faisait une session de plus de trente minutes. Selon moi c’est un axe à développer dans une suite.

92 mots

Je ne suis pas là pour tes beaux yeux !

Et si je te causais un peu réalisation ? On est sur un jeu switch dont inutile de se chauffer on est tenu par les limites de la console. Mais dans l’ensemble la réalisation est honorable. Je l’ai déjà dit mais je reproche au jeu un manque de fun et ça se ressent au niveau des graphismes. On se retrouve seul face à notre coach dont le facies ne change pas. L’environnement est celui d’une salle de sport assez basique et si l’on marque des points on détruit le décor pour se retrouver dans une lieu exotique comme des dunes de sables, une jungle, une plage ou à la neige. C’est assez austère et Ring Fit reste au dessus par sa mise en scène avec la présence de monstres à vaincre ou des obstacles à éviter/détruire en réalisant les exercices. Chaque coach a sa spécialité et donc son décor en adéquation, sur ce point la réalisation propose quelque chose de cohérent même si ça fait un peu cliché comme le gros Bouda pour la prof de yoga.

Au départ c’est austère
et puis ça va mieux
c’est très zen !

L’ambiance sonore est assez contrasté. Les musiques sont celles que l’on peut retrouver dans toute bonne salle de sport qui se respecte. En revanche sur de longues sessions, j’ai eu du mal avec les interactions du coach qui se limitent à quelques phrases qui tournent en boucle. Sans déconner j’ai eu la même impression que sur les vieux FIFA avec les commentaires d’Hervé Matoux et Pierre Menes (j’ai dit les vieux FIFA) et qui tournaient autour des mêmes phrases avec une ton pas forcément en adéquation. Tu es en fin de série ta transpiration a fait une flaque autour de toi et là le coach te dit « on lâche rien » façon professeur d’histoire en fin de vie…

Conclusion

Let’s get Fit remplit parfaitement son office en proposant une multitudes d’exercices pour nous remettre en forme, ni plus ni moins. Si j’ai trouvé le jeu complet au niveau de la quantité d’exercices proposés je reste déçu au niveau la qualité de leur mise en œuvre. Let’s get Fit se focalise sur le rythme alors que certains exercices nécessitent de l’attention dans la réalisation du geste. Rien ne sert de se précipiter il faut prendre son temps et faire attention à la posture ce que les développeurs ont peu oublié. Le jeu manque également de fun avec une absence de but vidéoludique. Le but est de faire du sport point barre, je dirai même limite « on n’est pas là pour s’amuser« . Malgré cela Let’s get Fit reste une très bonne alternative pour ceux qui ont fait plusieurs fois le tour de Ring Fit et en plus une alternative à moindre coût !

Pour
  • Un sacré contenu
  • La possibilité de travailler sur des points précis
  • Une réalisation honorable
Contre
  • un manque d’entertainment
  • le rythme plus que la posture
  • l’échauffement et les étirements trop en retrait

Satisfaction du Piwi 65 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Nintendo ni Ravenscourt !) ICI SWITCH

  • Date de sortie : 13 mai 2022
  • Editeur : Ravenscourt
  • Développeur : Voxler et Exkee
  • Catégorie : Action aventure
  • Prix : 29,99 €
  • Classification : PEGI 3

Le test a été réalisé avec un kit presse spécial sport offert par Koch Media (merci l’équipe et non je ne le prends pas mal^^).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :