Temps de lecture : 11 minutes

Dernier tour de piste pour la licence FIFA développée par EA enfin pas forcément enfin disons que c’est compliqué… Rapidement, on va dire qu’il y a eu une brouillon sur le prix du nom FIFA entre EA et la FIFA du coup EA a décidé de continuer à sortir la simulation mais sous le nom de EA Sports FC. Du coup les fans se rassurent ils auront droit à leur jeu annuel mais sous un nouveau nom. De l’autre côté, la FIFA a décidé de négocier avec des studios de développements pour continuer à sortir des jeux sous le nom FIFA 24, FIFA 25… Ambiance donc et à l’avenir il faudra être prudent pour voir lequel sortira son épingle du jeu. Ceci dit, c’est FIFA 23 qui nous intéresse présentement et je m’attends à ce qu’EA mette le paquet histoire de bien marquer son empreinte et de fixer une barre qualitative pour les prochains estampillés par la FIFA. Contrairement aux autres simulations sportives auxquelles je m’essaie, j’adore le foot et en toute modestie, je dirai que je touche ma bille niveau analyse sportive, et donc j’en attends beaucoup chaque année et jusqu’à présent je n’ai pas été déçu (excepté avec quelques infidélités avec la licence PES lorsque celle-ci était de qualité.

FIFA 23 c’est avant tout une carrière !

Avec des licences qui reviennent chaque année ou de manière assez régulière, on a tous nos petits rituels que l’on a du mal à éviter. Avec FIFA 23, j’ai tout de suite lancé le mode carrière et plus particulièrement la carrière entraineur. Il fut un temps je pouvais faire plus de 15 saisons en recrutant des jeunes et en les faisant monter les échelons. Je commence donc à choisir et personnaliser mon avatar avec un choix que j’ai trouvé restreint et j’ai choisi une équipe. Je ne vais pas te mentir, je voulais jouer une équipe française et vu que je n’avais pas envi de galérer ou d’être limité dans mes options de gestion j’ai pris le PSG : budget XXL, effectif riche et facile à monétiser et des objectifs largement atteignables. Petite précision, si en plus tu veux un coup de pouce tu peux t’ajouter un budget supplémentaire jusqu’à un milliard de quoi acheter une équipe all stars au complet !

Fifa 23
Fifa 23
je me suis lâché mais…
Fifa 23
… tu as vu l’équipe !!!

Vu que la saison commence à plein mois de juillet, on peut faire son petit mercato et pour le PSG ça passe par un dégraissage. Bon coup de bol j’ai Guardiola qui me propose d’échanger Haaland contre Messi : du coup je dépose moi même Messi à l’aéroport ! Je multiplie les transactions histoire de me faire une équipe de grands malades et beaucoup plus équilibrée que ce que ne l’est le PSG IRL. D’ailleurs je comprends pas que les dirigeants ne voient pas ce qui ne va pas dans cette équipe ! Il n’y a que eux et des supporters aveuglés qui ne pigent pas le problème qui saute pourtant aux yeux mais je passe ce n’est pas le sujet. Les transactions n’ont pas changées, on a toujours une phase de négociations avec le club puis avec le joueur. La gestion de l’équipe n’a pas été retouchée et elle reste très complète. Je suis moins fan de l’accueil du menu des transferts. Je trouve qu’il manque d’ergonomie obligeant à d’incessants retours alors que des raccourcis auraient été bienvenus.

Fifa 23
Les mêmes phases de négo…

Je peux enfin me lancer dans la saison et FIFA 23 apporte juste une toute petite nouveauté sur ce point. On retrouve les mêmes conférences d’avant et après matchs qui consistent à ce que l’on réponde aux mêmes questions match après match. Ces conférences sont insipides et sans saveur et rendent notre avatar sans relief alors que le foot propose pas mal de personnalités à fort caractère. on peut jouer le match, le simuler et voilà la nouveauté : rejouer uniquement les temps forts du match comme corner, coup franc, contre attaque, phase de défense… C’est pas mal et je dirai que ça coupe la poire en deux pour ce qui n’ont pas envi de se faire tous les matchs. Pour ma part je joue tout…

Fifa 23
Les questions…
Fifa 23
et les réponses…

Fifa 23 : plus rapide, plus fort et plus simple ?

Transition toute trouvée pour parler du gameplay qui me surprend d’année en année. J’ai l’impression que Fifa 23 devient un peu plus arcade malgré un réalisme bluffant. Je trouve le jeu plus arcade car j’ai eu l’impression que le jeu était plus rapide et surtout que l’avantage était donné à l’attaque ! Je suis pas un pro alors pour le premier match je me suis calé en amateur avec une mi temps de 3 minutes. Bon fin du match j’ai collé un 12-0 je me suis dit que le jeu était vraiment simple au niveau de l’IA. En fait Fifa 23 repose pas mal sur l’intuition surtout pour attaquer. Il faut éviter de se prendre la tête et de vouloir marquer un but en multipliant les passes et en misant sur la possession. Maîtriser les phases de transition pour les accélérer est essentiel un peu comme cela se fait dans le football actuel… finalement Fifa 23 est une simulation qui reprend bien les idées actuelles du football. J’avais eu la même sensation pour Fifa 22…

Fifa 23
Fifa 23
Bon j’ai remonté la difficulté

Les passes en profondeur font des dégâts monstrueux et c’est facile de créer des trous béants dans les défenses pour peu que l’on ait un joueur qui prenne la profondeur. Si on ajoute à cela le tir puissant c’est quasiment impossible de tenir un clean shit ! Le tir lourd consiste à presser les deux gâchettes une fois le tir chargé. On a droit à un zoom sur le joueur qui déclenche une frappe de mammouth qui finit souvent sous la barre… Bien évidemment les gardiens sont toujours aussi mauvais et c’est vraiment trop facile de marquer, il suffit de cadrer. J’aimerai bien une reprise du niveau des gardiens ou au moins une diminution de ce tir qui est trop efficace. MBappé est sur la jaquette du jeu et in game j’ai vite compris que ce n’était pas pour rien : il court plus vite que n’importe quel défenseur et cadre 99 frappes sur 100… Ces facilités de gameplay réduisent le gameplay puisque les attaques deviennent stéréotypées et répétitives.

Les défenses ne sont pas poil mais presque. Vu les attaques, il vaut mieux privilégier les défenseurs rapides histoire de se donner une chance de rattraper les lapins qui servent d’attaquants. Bon on a le tacle debout qui est assez efficace. En gros tu mets un tampon mais léger et qui n’est jamais sifflé et tu récupères le ballon. Simple mais efficace et c’est bien la seule chose. Les attaquants sont tellement vifs que même lorsque l’on change de joueurs on n’a pas le temps de se mettre dans le bon sens pour défendre utilement. En ligne c’est un calvaire et pour peu que tu tombes contre un tripoteur du stick droit tu es mort !

Un contenu inchangé ou presque !

Je n’ai pas fait qu’enchainer bêtement les matchs en ligne et en mode carrière. J’ai aussi jeté un coup d’œil sur les autres modes de jeu. Mais avant peut être que je pourrai terminer le mode carrière car je me suis lancé dans une explication sur le gameplay et je n’ai pas fini de détailler le mode carrière. Bon côté manager en fait pas grand chose de neuf. Franchement si on enlève les matchs à jouer il n’y a pas grand chose à gérer et limite l’effectif roule tout seul il suffit de donner du temps de jeu à tout le monde histoire de ne pas créer de drama. Côté carrière joueur, on est bien dans le ton actuel. On créée notre joueur et on enchaine les matches pour glaner des points et ainsi s’améliorer. On fait gaffe à la jauge de satisfaction du coach et ça roule. On peut ensuite gérer les à côté à savoir les activités extra sportive et acheter une voiture de sport ou se lancer dans le eSport. Pas de doute Fifa 23 est bien dans l’air du temps…

A côté on retrouve les modes Volta et Club Pro qui ont fusionné histoire de ne pas perdre les éléments débloqués pour notre avatar d’un mode à l’autre. Pour le reste rien n’a changé. Les modes restent bien fichus et changent de ce que l’on est habitué à avoir surtout pour le mode Volta. Je trouve quand même dommage le manque de variété. Pourquoi ne pas proposer une sorte de mini mode carrière scénarisé. Parce que franchement faire des matchs avec des mecs random 7/10 c’est un calvaire et on se prend des raclées… Entre les mecs qui se la joue solo pensant pouvoir dribbler tout le monde y compris son propre gardien avant de marquer et ceux qui n’ont sans doute pas compris le concept du football j’ai été servi !

J’aime bien les jeux arcade

En fait Fifa 23 ne propose pas grand chose de nouveau à se mettre sous la dent. On retrouve les modes matchs rapides et saisons. Le principal ajout est celui du football féminin avec les division françaises anglaises et les sélections nationales. Là encore j’ai envie de dire que c’est dans l’air du temps. C’est tellement dans l’air du temps que je me suis aperçu qu’en mode carrière l’arbitre était tout le temps une femme alors qu’il s’agissait d’un match féminin. Alors je sais qu’il existe des arbitres de champ féminin mais par exemple en France y’en a une : Stéphanie Frappart ! Donc à moins qu’elle arbitre tous les matchs, faut pas se foutre de ma gueule !

Même en ligue des champions tous les arbitres sont des femmes

Fifa 23 : plus beau et plus FORT !

Niveau réalisation, Fifa 23 ma mis une petite claque ! J’avais fait le Fifa 22 sur Xbox One donc old gen et j’ai fait Fifa 23 sur Series X et la différence est bien là ! D’abord au revoir les temps de chargement et c’est un véritable bonheur ! Attendre moins de 5 secondes avant de commencer le match je kiffe ! Les joueurs sont vraiment bien modélisés et bluffant de réalisme et je pense à Haaland que j’ai trouvé mieux modélisé que MBappé… Les stades sont reproduits à l’identique et les publics sont un peu plus vivants que par le passé. Y’a du mieux en tout et je pense que le changement de génération de consoles y est pour beaucoup. C’est fluide et les ralentis en hyper motion sont impressionnants et font échos aux ralentis de la télévision. Mais il n’y a pas que les ralentis qui sont impressionnants. Les actions en match sont surprenantes de réalisme à chaque contact « on s’y croirait ! »

Au niveau de l’audio, la playlist est toujours aussi éclectique et géniale ! Quelle surprise de retrouver du Stromae dans un jeu de foot et tu sais quoi ? ça passe crème ! Pour les commentaires, on l’a vu partout c’est un changement puisque Hervé Mathoux (miaou) a été poussé vers la sortie et remplacé par le duo phare de BeIn à savoir Benjamin Da Silva et Omar Da Fonseca. Alors oui les envolées lyriques d’Omar font leur effet l’espace des premiers matchs et puis elle reviennent vite en boucle et ne sont pas forcément adaptée à l’action. C’est du neuf mais ça tourne vite au réchauffé mais comment faire mieux à moins d’avoir des commentaires en live.

Conclusion

C’est le dernier tour de piste pour la licence Fifa telle qu’on la connaît depuis près de 30 ans et pour le coup on a mis les petits plats dans les grands ! Si Fifa 23 propose peu de nouveautés notables, il perfectionne ce qu’il sait faire déjà par ses prédécesseurs. J’ai plus que kiffé le passage de générations avec une réalisation graphique bien meilleure. Le mode carrière est toujours aussi bien fichu et addictif ! Les licences sont bien présentes malgré quelques absents, le contenu est énorme bref y a pas à dire Fifa reste la référence et comment aurait il pu en être autrement vu qu’il n’y a plus de concurrent digne de ce nom…

Pour
  • Le mode carrière
  • La réalisation ultra réaliste
  • Le gameplay plus arcade avec un jeu rapide
  • La fluidité des actions
  • Le degré général de réalisme
Contre
  • Les envolées d’Omar qui peuvent être soulantes
  • Un manque de nouveautés

Satisfaction du Piwi 84 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni EA !) ICI PS5 / PS4 ou ICI XBOX SERIES X / XBOX ONE.

  • Date de sortie : 30 septembre 2022
  • Editeur : EA
  • Développeur : EA Canada
  • Catégorie : Sport / Football
  • Prix : 69,99 €
  • Classification : PEGI 3

Le test a été réalisé avec une version presse digitale Xbox offerte par Kickpush Agency (Merci Clotilde & Michael !).

3 thoughts on “Test Fifa 23, un jubilé parfait ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :