Temps de lecture : 14 minutes

S’il y a bien une licence qui ne laisse personne de marbre, c’est bien Call of Duty produit phare d’Activision. Inutile de le nier tous les ans pour la sortie du nouvel opus c’est : des files d’attentes à n’en plus finir, des records battus, des joueurs comblés, des joueurs qui râlent que la série est morte, des joueurs qui ne s’y intéressent pas mais qui trouvent le temps de se moquer des autres bref ! Heureusement que Call of duty n’est qu’une licence de jeu vidéo… Ce Black Ops 4 ne va pas échapper au grand barnum surtout qu’il apporte beaucoup plus de changements que les précédents opus. Peut être trop ? Il est vrai qu’à trop vouloir de changements il ne faudrait pas que le résultat laisse un goût d’inachevé… Sans être un PGM, le Piwi vous donne son avis sur le dernier de Treyarch.

Une nouvelle architecture

Un Call of duty par Treyarch c’est une campagne solo proposant un scénario plutôt intéressant, un multi qui se veut assez nerveux et enfin (et surtout ?) un mode zombie qui a su rassembler une communauté de fans. En pratique les joueurs prenaient avant tout le jeu pour le multijoueur. Alors on va passer très rapidement sur l’absence de mode solo… Cette information était connue bien avant la sortie du jeu donc on en va pas faire notre vierge effarouchée la dessus. On conviendra cependant que c’est dommage car le mode solo n’était certes pas joué (selon certaines stats 30% seulement des joueurs finissaient la campagne solo) mais il dépannait : on a tous eu une panne d’internet ou un problème de serveur et on était bien content de pouvoir faire un peu de solo (bon c’est le seul argument que j’ai trouvé et j’avoue qu’il est un peu léger…).

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014185256
C’est bizarre c’est le nouveau mais j’ai déjà une impression de déjà vu…

 

Après l’absence de mode solo peut laisser espérer aux joueurs plus de contenus au niveau du multijoueur et du zombie. On verra que c’est partiellement le cas mais surtout que le mode solo a été remplacé par un mode black out qui est en fait le fameux mode Battle Royal annoncé par les développeurs.

Autre changement qui frappe (et qui a fait râler pas mal de joueur), la nouvelle présentation des menus avec l’apparition d’un pointeur façon souris PC. Alors oui ça change beaucoup mais une fois qu’on a pris le pli : l’ergonomie est bien meilleure et je ne comprends pas pourquoi on râle sur ce genre de changement à moins d’être un pur emmerdeur…

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014185149
Je suis désolé mais le pointeur est sympa !

Blackout : le Battle Royal façon Call of Duty

Autant commencer par LA nouveauté de ce nouveau BO : le mode Blackout qui était déjà accessible sur la bêta. Fortnite, PUBG voilà les nouveaux multi FPS qui cartonne avec ce nouveau mode. Chez Activision on est pas bête et on s’est dit « et si on surfait sur la vague, ce serait con de rater le coche! » et TADADA le mode Blackout ! Alors oui le mode est réussi mais personnellement je trouve qu’il n’apporte pas beaucoup plus que les autres précités. Pour un jeu AAA est on en droit d’en attendre plus ? Je pense que oui.

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014155926
Ok j’arrête avec mon impression de déjà vu

On est donc parachuté sur une map (unique) et à partir de là on s’équipe au mieux pour tenter de survivre avec une zone de sûreté qui se réduit au fil du temps. On va retrouver tout le contenu mutli de Call of duty mais également quelques zombies (?!) et quelques éléments inédits. On n’est donc pas surpris de retrouver les armes, les accessoires et les atouts (étant précisé pour ces derniers qu’ils ne sont pas permanents, il faut donc les utiliser avec intelligence). De même, il existe une certaines gestion de l’inventaire avec les soins à équiper en raccourci les accessoires à monter et à démonter sur vos armes… Bien évidemment, chacun aura sa préférence bien que (étonnamment…) la primauté est aux snipers : quand la zone devient serrée une balle de sniper est vite arrivée…

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014160559
J’avoue que le clocher serait mieux

S’agissant de la map, je trouve que c’est là où le bât blesse. Au départ c’est 88 joueurs qui s’affrontent et je trouve la map bien trop grande ! Sur certaines games on en vient à regarder ou partent les joueurs pour les suivre afin d’éviter l’ennui !!! Alors attention, oui je me suis amusé dans ce mode (je suis pas difficile et puis si je faisais mon vieux con je vous dirai que je m’amusais avec un bout de bois et un caillou donc bon…) mais je relativise ! Je suis façe à un AAA je m’attends donc à une certaine qualité de contenu. Ce que l’on a excusé pour les précurseurs ou les premiers, le sera moins pour les suiveurs. Et je trouve que ce Blackout n’apporte pas assez de nouveautés surtout lorsque l’on s’attarde sur les moyens dont disposent les développeurs : on ne parle pas d’étudiants qui bossent leur jeu le soir. Pourquoi, par exemple ne pas avoir créé une carte évolutive avec des éléments destructibles ? Ici, on se retrouve devant des séries de bâtiments qui se ressemblent tous et dont la réalisation est très peu détaillée. Après cela reste un Battle Royal tout ce qui a de plus classique on s’y amuse en fonction des parties, le résultat reste cependant mitigé.

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014160033

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014160059

Un mode Zombie sur gonflé !

Souvenez vous de cette rumeur qui disait qu’un Call of duty dédié uniquement aux zombies allait sortir. L’idée avait finalement était abandonnée pour des raisons obscures (et qui sont surtout liées au marketing…). J’ai l’impression que ce BO4 fait office de cobaye à un éventuel jeu dédié aux zombies. Il faut se rendre à l’évidence : jamais un Call of duty n’a proposé autant de contenu dès sa sortie et surtout de contenus différents puisque maps totalement différentes, personnages différentes et histoires différentes. L’impression que le mode zombie prend 80% du jeu est difficile à écarter. Alors attention dans les 4 histoires différentes on retrouve du vieux avec notamment la Carte Mob of the dead qui est d’ailleurs la plus difficile du mode zombie. Dire que MOTD est la carte la plus difficile peut choquer les plus anciens. autant être honnête, le mode parait plus facile qu’avant même en l’absence de mastodonte. La raison est simple : plus de contenus !

Call of Duty®: Black Ops 4_20181013145731
Pas de doute les zombies sont de retour…
Call of Duty®: Black Ops 4_20181014155551
…Et avec un max de contenu !

Dorénavant vous pouvez entièrement personnaliser votre classe avec notamment les atouts que vous pourrez choisir sur la map. Ajouter à cela la possibilité de se munir de talismans et autres avantages temporaires qui peuvent être gagnés dans la boutique à élixir et vous vous transformez littéralement en abattoir à zombies ! On retrouve également les habituels secrets et autres Pack a Punch et boucliers qui sont plus facilement identifiables puisque maintenant le jeu vous mentionne clairement lorsque vous pouvez agir avec certains objets (et oui fini le temps où l’on tentait d’interagir avec tout et n’importe quoi en priant sur le hasard). Les secrets sont indispensables si l’on veut espérer aller loin car les avantages qu’ils procurent sont tout simplement monstrueux comme la mort d’Orion sur la map IX (il manque juste qu’elle fasse le café et on est bon).

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014131719
La personnalisation des classes est très bien présentée
Call of Duty®: Black Ops 4_20181012223945
Les élixirs qui vous changent la vie ou plutôt la partie !

Les maps proposées sont variées et ont chacune leur ambiance et leur bestiaire propre. La map IX bien que facile reste ma préférée pour son ambiance gladiateur qui sort un peu des sentiers battus.

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014004934
La réalisation est vraiment très soignée et permet une très bonne immersion
Call of Duty®: Black Ops 4_20181013145704
Par contre dans le bestiaire on trouve de tout !

Le bestiaire est varié mais il nous donne l’impression que « l’esprit » qui animait le mode zombie a sa création et dans les précédent opus a peu à peu disparu. Si au départ beaucoup ont tenté d’échafauder des théories sur l’histoire principale du zombie on est aujourd’hui dans le film de série B. S’agissant des ennemis on trouve de tout, on a l’impression que les développeurs nous ont mixé tout ce qu’ils avaient fait jusqu’à présent. Les gladiateurs nous rappellent les trash mob de BO2, les tigres font références aux chiens de l’enfer. J’ai cependant l’impression qu’à vouloir en faire beaucoup cela devient tout much : le mieux est l’ennemi du bien…

Call of Duty®: Black Ops 4_20181012224254
Voilà une équipe bien badasse !!!
Call of Duty®: Black Ops 4_20181013143921
Et il faut être badasse pour survivre !

On sent que les développeurs ont mis en avant l’entertainement plutôt que le fan service afin d’être accessible au plus grand nombre et comment peut on leur reprocher ça ? Cette volonté de toucher tout le monde même ceux qui n’ont jamais joué au mode zombie se traduit par un tutoriel.

Call of Duty®: Black Ops 4_20181012175333
Le tutoriel… à faire pour un succès

Le mode reste extrêmement bien foutu et prenant même sans faire le secret on a plaisir à passer les manches. Je trouve cependant que les maps sont trop grandes et offrent trop de grands espaces qui nous permettent de circuler librement et surtout de packer les zombies pour ensuite les déchiqueter avec notre arme spéciale. Oui vous avez bien lu, dorénavant nous avons une arme spéciale qui se recharge (très vite) au fur et à mesure que vous annihiler du zombie. Une fois la jauge pleine vous déchaîner la colère divine ce qui une nouvelle fois diminue la difficulté proposée…

Call of Duty®: Black Ops 4_20181012230102
Quoique l’on fasse…
Call of Duty®: Black Ops 4_20181014005851
Le zombie finit toujours de la même manière…

Un multijoueur laissé à l’abandon…

Alors avant toute chose, je vous précise qu’il ne s’agit que de mon avis qui vaut ce qu’il vaut (soit pas grand chose). Cet avis n’est pas dû au fait que je me fasse rouler dessus in game (ce qui n’est pas le cas) je vais uniquement m’appuyer sur des éléments de gameplay qui ne dépendent ni de l’attitude des joueurs en face ni de la connexion ou de je ne sais quelle excuse de sac !

Tout d’abord les maps et leur réalisation : suis je le seul à les trouver très mal construites ? Les seules maps à peu près bien foutu sont des reprises des anciens opus… Ok l’archotecture des maps n’a pas changé trois couloirs (gauche, droite et centre) avec quelques chemins qui créent de jonctions entre eux. On a au choix des maps trop grandes dans lesquelles on ne rencontre personne sauf dans leur centre… Et de l’autre côté, on a des maps dans lesquelles vous pourrez faire du spawntrap… de votre propre spawn !!?! Vraiment c’est la première fois que je suis si peu emballé au niveau des maps qui ne favorisent pas le « bon esprit » de gameplay (mais j’y reviendrai plus tard). Je dois également préciser que graphiquement on n’y est pas du tout. Une nouvelle fois, je rappelle que nous parlons d’un jeu AAA : donc j’ai du mal à accepter les textures baveuses ou pire qui ne s’affichent pas. Les décors manquent cruellement de détail comparé à ceux du mode zombie ce qui me conforte dans l’idée selon laquelle le mode zombie est le mode n°1 du jeu… Vraiment on me dirait que le jeu est sorti en 2016 je ne serai pas choqué… Après si la licence Call of Duty était réputée pour sa réalisation on le saurait.

Call of Duty®: Black Ops 4_20181012235247
Franchement niveau graphismes on est loin du compte…
Call of Duty®: Black Ops 4_20181021003258
Bien baveux…

Concernant le gameplay et le contenu : rien de nouveau on reste dans ce qui se faisait déjà. On retrouve donc nos chers « spécialistes » qui n’ont de spécialiste que le nom… Personnellement je trouve ces spécialistes totalement inutiles… Je préférerai un bon vieux troufion de base que l’on peut personnaliser comme on veut. Pour moi les spécialistes ont tous le charisme d’une huître desséchée et à l’exception de trois, leurs pouvoirs sont parfaitement dispensables…

Call of Duty®: Black Ops 4_20181020215109Call of Duty®: Black Ops 4_20181020223333

Un gros problème selon moi persiste sur la gestion des spawns qui est tout bonnement pétée !!! Les développeurs ont voulu rendre les spawns plus dynamiques sauf que là c’est un grand n’importe quoi qui vous conduit à apparaître nez à nez avec l’ennemi (véridique je n’exagère rien). C’est simple c’est ni fait ni à faire et il faut impérativement corriger ça…

Call of Duty®: Black Ops 4_20181020224130

On poursuit avec les classes. Là encore rien de neuf, on retrouve le Pick 10 mais qui d’année en année est de plus maigre… Les atouts, les armes, les menus sont épurés. Cela simplifie le jeu et permet d’accroître l’accessibilité du soft. D’un autre côté on se dit que cela manque de contenus… Les armes ont connu un rafraîchissement. Chaque arme a ses accessoires qui leurs sont propres. Tous les fusils d’assaut non pas une poignée ergo ou toutes les SMG n’ont pas un canon long. Cela permet de varier la jouabilité et cela éviter de ne croiser qu’un seul type d’arme en partie. Il s’agit toutefois de la seule nouveauté qui reste donc maigre…

 

Call of Duty®: Black Ops 4_20181014200720
Le Ô grand classique pick 10

L’ensemble me conduit à dire que le multi sur cet opus me semble laissé à l’abandon alors que cela a toujours été le point fort d’un COD. Activision et Treyarch s’étaient tâtés à faire un épisode uniquement basé sur le zombie ils n’ont pas osé et aujourd’hui on se retrouve devant ce nouveau titre qui ressemble plus à un COD : Zombie avec des bonus comme le multijoueurs plutôt qu’un COD intégral (vous me suivez?). Du coup à vouloir satisfaire tout le monde le risque n’est pas de plaire à personne ? L’avenir nous le dira même si je pense que la licence est tellement forte qu’à moins de littéralement chi*** à la gueule des joueurs elle marchera toujours et sera toujours autant jouée.

Un mot sur la communauté

Je terminerai la dessus. Attention, non je ne rage pas, non je ne me fais pas rouler dessus, non je ne vise pas une nationalité de joueur (type espagnol français anglais on s’en fout !) non je ne vise pas non plus une plateforme (PS4 ou XboxOne même combat…). J’ai la sale impression qu’année après année, la communauté est de plus détestable… Enfin je parle d’une majorité de joueurs et pas seulement en multi je m’explique. Combien en zombie ont vu un joueur quitter la partie parce que vous ne l’avez pas réanimé assez vite ??? Toujours en zombie combien AFK ? Combien de radins qui ne veulent pas dépenser 1000 points pour ouvrir une porte mais qui sont les premiers à se jeter sur la boîte mystère une fois que vous avez ouvert toutes les portes ? Je parle de cette communauté là…

En multi je me fous des campeurs des rusheurs je veux juste un minimum jouer l’objectif… Combien de fois le point B n’est pas joué en domi ? Ajoutez le problème de spawn (et le spawn trap qui va avec) et vous êtes servi… Comme on dit vous pouvez créer la plus merveilleuse des choses mettez là entre les mains d’un débile il vous foutra tout en l’air (un exemple concret ? Einstein il a révolutionné la physique et des connards s’en sont servis pour créer l’arme atomique…).

C’est pareil avec COD BO4, le jeu a ses défauts certes mais on peut vraiment s’y éclater pourvu que l’on ne tombe pas sur les cas précités…

Conclusion

Un COD reste un COD. Même si celui-ci apporte son lot de changement, il n’échappe pas aux éternels défauts qui font le charme d’un COD. Le problème pour cet opus est que les développeurs (ou l’éditeur) ne semblent pas avoir totalement assumés leurs choix. Du coup on reste sur une sensation d’inachevée y compris pour le mode zombie qui est pourtant bien fourni ! On s’éclate, on s’énerve, on rage, on rit entre potes pas de doute ce Black Ops 4 reste un Call of Duty…

Positif 

  • Un mode zombie revu et bien fourni
  • Un COD reste un COD

Négatif 

  • Un bon goût d’inachevé
  • Une réalisation qui n’est pas à la hauteur des autres AAA
  • un multi qui laisse à désirer

Satisfaction du Piwi 72 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Activision ) ICI ou ICI

Informations générales :

  • Date de sortie : 11 Octobre 2018
  • Editeur : Activision
  • Développeur : Treyarch
  • Catégorie : FPS
  • Prix : 69,99 €
  • Classification : PEGI 18

1 thought on “Test COD BO4 : le changement en marche ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :