Temps de lecture : 13 minutes

Ok promis je vais arrêter de croire aux petits hommes verts ou plutôt de croire qu’un jeu peut être radicalement différent de ce qu’il propose dans sa démo une semaine avant sa sortie… Après pour avoir bien joué à la démo en mode freestyle j’étais partagé entre envie et déception mais je m’étais dit « c’est une démo il y a du contenu qui sera présent à la sortie finale du jeu et puis ce sera mieux« . Et bien quelle déception après une bonne quinzaine d’heures de jeu monotones entrecoupées de bugs… Voyons plus en détails ce que vaut le dernier né de la licence Fallout dans ce test sans concession.

Fallout 76 2018-11-16 21-36-52
Y’a quelqu’un ?

Un vaste vaste open world sans vie…

Il y a bien quelque chose que l’on ne peut pas enlever à Fallout 76, c’est sa notion d’open world parfaitement respectée ! Contrairement à moult jeux qui nous proposent des open world qui en fait ne se développent qu’au fur et à mesure du jeu, ici, aucune limite ! Il faudra bien sûr faire preuve de prudence dans certaines zones du jeu notamment si l’on est bas niveau mais rien d’insurmontable. En tout cas on peut véritablement explorer au gré de ses envies même si très vite on comprendra que notre exploration se trouvera limitée en raison d’un gameplay bizarre (j’y reviendrai…). Pour les moins courageux, qu’ils se rassurent, en suivant la quête principale ainsi que certaines quêtes secondaires (et il y en a !!!) ils auront l’occasion de découvrir la quasi intégralité des lieux importants du jeu.

16-11-2018_16-05-51-wr0ixelx

Très brièvement Fallout 76, vous balance (comme cela en est le principe) en dehors de l’abri 76 dont vous étiez résident pour explorer la région qui s’offre à vous et la rebâtir. Ensuite, à vous de suivre la quête ainsi que les missions secondaires qui s’offrent à vous. Pas un mot de plus c’est à vous de découvrir le monde et le gameplay. On commence donc notre balade dans ce monde sans vie et le jeu sait très bien nous le faire ressentir dès les premières minutes… Et ce sentiment ne changera pas tout au long de l’aventure puisque vous ne croiserez aucun PNJ vivant, seulement des robots. Les missions vous sont données via des ordinateurs ou en trouvant divers documents ou holographes qui vous permettent d’avancer dans vos quêtes. J’avoue que le concept du jeu est que vous sortiez de votre abris 25 ans après un déluge de feu, il ne faut donc pas s’attendre à trouver des vivants mais ils auraient pu mettre en place des PNJ venant de l’abri 76 car passer son temps à lire les mémoires d’inconnus devient pesant et n’aide pas forcément à s’attacher à l’histoire qui s’offre à nous. Les autres vivants que vous croiserez seront des ennemis avec lesquels il est donc impossible d’échanger à l’exception de bastos et autres pralines bien placées. Si les développeurs ont promis de la coopération, oubliez la sauf si vous disposez de véritables amis avec lesquels vous avez prévu d’y jouer. Effectivement la coopération ne sert à pas grand chose, même les évènements ne parviennent pas à créer des interactions ou un quelconque lien entre les joueurs… Vous serez donc seul du début à la fin…

Fallout 76 2018-11-16 16-13-08
Les seuls PNJ qui vous croiserez…
Fallout 76 2018-11-16 17-03-34
Et qui se ressemblent tous…

La deuxième chose qui frappe après le sentiment de solitude c’est : « bon dieu que c’est vilain !« . Je ne pensais pas en arriver là mais je vais pas non plus mentir sur la qualité graphique du soft (et bien d’autres avant moi s’en sont chargés alors que je ne voulais pas en faire partie) c’est vraiment pas au niveau de ce qui se fait aujourd’hui et ailleurs ! Les textures sont vraiment de piètre qualité et que dire des bugs d’affichage… D’habitude j’ai plaisir à dire c’est beau de loin mais loin d’être beau de prêt. Là même pas… De loin les décors ont du mal à s’afficher avec un flou qui met à chaque fois une petite seconde à se stabiliser. Et de prêt : bonjours les arbres plats et autres textures granuleuses… Que dire des PNJ et des ennemis… Ils sont aussi moches que le décor, je suis désolé, avec tout le respect que j’ai pour les développeurs, il n’y a rien à retenir de ces sbires sans relief avec un design à revoir et je reviendrai plus tard sur les bugs d’affichage…

Fallout 76 2018-11-16 22-04-14
On est d’accord pour dire que c’est pas jojo?
Fallout 76 2018-11-16 17-01-05
L’arbre plat est plus parlant ?
Fallout 76 2018-11-16 21-50-00
Un ennemi mort… les bugs n’ont aucune limite…

La bande son est de qualité, il s’agit d’un point positif que l’on ne peut pas enlever au soft. Elle permet une immersion totale dans l’ambiance post apocalyptique punk du jeu. Côté bruitages en revanche on repassera. De toute façon 25 ans après un bombardement nucléaire ne vous attendez pas à croiser des soirées disco mais quand même. Le problème vient surtout du fait qu’il est impossible de localiser l’origine d’un bruit et parfois même sa nature. Le jeu est censé nous mettre dans un monde dans lequel on est seul, chaque bruit a donc son importance et négliger un tel aspect du jeu est tout simplement incompréhensible ! En tout cas cela fait léger pour un jeu AAA attendu depuis pas mal de temps.

Un gameplay déséquilibré cassant le plaisir du jeu

Je parle de l’emballage mais quid du contenu ? Commençons par les bases sans tout rappeler en détail non plus sinon il faudrait un livre… Vous devez gérer votre santé, votre taux de radiation, votre soif, votre faim et votre endurance, rien que ça. Pour garder tout à niveau et donc vous gardez en vie, vous devez vous ravitailler avec toutes les choses qui s’offriront à vous. Il faut donc tout explorer et farfouiller dans les moindres recoins. Le problème est que chaque objet prend de la place dans l’inventaire et, a son poids, et il faut donc éviter d’être en surcharge car dans ce cas impossible de courir et votre jauge d’endurance ne se recharge qu’à l’arrêt ce qui est un calvaire à éviter absolument ! Sauf que même avec les capacités spéciales que l’on acquiert en montant les niveaux (j’y reviendrai petit padawan soit patient) votre personnage est très limité niveau poids et on atteint très vite le fameux seuil de surcharge ! Concrètement au bout d’une heure de jeu si vous êtes du genre explorateur, le problème se pose. Bien sûr il existe bien les établis qui nous permettent de tout recycler et ainsi retrouver ses jambes mais ces derniers sont trop rares. On peut toujours jeter les objets inutiles sauf que dans ce cas on passe sa vie dans le menu inventaire étant précisé que mode onine oblige le jeu n’est jamais en pause, il ne faut donc pas être dérangé par une goule malvenue. Du coup on cesse vite de tout ramasser mais là se pose un second problème car le jeu veut mettre en avant le craft. Problème : pour faire un ragout il faut de l’eau, de la viande des pommes de terre, le tout prend du poids et au final on cesse le craft et l’exploration devient réduite à la poursuite des objets de quête, des costumes pour personnaliser son personnage n’importe comment et d’armes utiles pour se défaire des monstruosités de la région. Je me dis que c’est dommage pour un jeu qui met en avant l’exploration pour survivre dans un monde hostile à rebâtir…

Fallout 76 2018-11-16 16-13-19
Les établis que vous allez chercher de partout !

On aurait pu espérer la présence de véhicules pour assurer une exploration moins laborieuse ou en tout cas proposant plus de variété mais non il n’y aura que vos pieds… Les développeurs, dans certaines interview, justifiaient l’absence de véhicule par la nécessité d’explorer en profondeur chaque centimètre carré de la région. Sauf qu’on la vu, l’exploration devient vite rébarbative ! Ce n’est pas la présence de voyages rapides pour les lieux que l’on a déjà découvert qui va changer quoique ce soit…

Fallout 76 2018-11-16 16-30-30
Tout ça…
Fallout 76 2018-11-16 16-30-24
Pour ça…

Ce qui m’amène au fameux camp de base que vous pouvez déployer sur la carte et duquel vous pouvez créer votre base pour… crâner tout simplement… Parce que dans les faits j’imagine mal les joueurs créer des palaces cinq étoiles. Pourquoi ? Car chaque élément demande des ressources et dois-je refaire mon laïus sur le problème de l’inventaire? En fait le camp ne servira que de manière sporadique pour se créer un établi de fortune pour recycler ses objets. C’est tout un pan de jeu qui tombe à l’eau… Autre problème pour le camp, Fallout 76 nous propulse dans un monde occupé par d’autres joueurs et le jeu est 100% multijoueur (ça aussi je vais y revenir un peu plus en détail). Et comme l’homme est un loup pour l’homme, le risque de faire une base magnifique c’est de la voir se faire détruire par d’autres jaloux pendant que vous explorez une contrée… Là encore le camp sera vraiment facultatif…

Fallout 76 2018-11-15 20-59-11
Un début de CAMP…

Bon si l’exploration est limitée à son strict minimum et si le camp n’est pas forcément recommandé il nous reste l’aspect combat du jeu. Surtout qu’en l’absence de PNJ vivant ou de tout évènement pouvant intensifier l’action, on en vient à espérer à rencontrer des ennemis histoire de se dégourdir les doigts. Attention spoiler : nouvelle déception à l’horizon ! Les ennemis ont le QI d’une huitre desséchée et les combats devient désintéressants et rébarbatif. Vous tomberez au choix sur de la chair à canon totalement inutile sauf à vous dropper une arme ponctuelle ou sur des sacs à PV capables de vous tuer en deux coup et là vous êtes content d’être face à des huitres pas fraiches… En tout cas le rayon de lumière devient très rapidement une lampe torche en manque de piles… Une nouvelle fois je trouve cela raté surtout lorsque l’on ajoute les bugs tel que la téléportation de certains ennemis (particulièrement les goules…). Ce n’est pas la fameuse armure assistée qui va mettre du piment à tout ça. Certes vous êtes plus fort mais on se sent engoncé dans cette armure qui en plus réduit grandement notre champ de vision.

Fallout 76 2018-11-16 22-00-11
On est d’accord pour dire que la visibilité est réduite avec toutes ces info à l’écran !

Mon avis peut paraître négatif et je peux comprendre que certains fans se retranchent derrière l’argument du « il a pas pris le temps de bien explorer le jeu ou d’aller loin« . Ce à quoi je répondrai que j’ai joué entre 15 et 20 heures et je pense que c’est largement suffisant pour évaluer un jeu. Si il faut plus de temps je suis désolé mais là je dis non. Quand après 15 heures de jeu tu vois que le rythme est toujours aussi mou et que ce qui est proposé est sans relief et ne parvient pas à vous accrocher on se dit qu’il manque quelque chose ou que ce quelque chose est mal fait…

Fallout 76 2018-11-16 16-33-57
Une nouvelle mission dont l’annonce est bien mise en scène…

Un contenu conséquent pour les survivants du online

Niveau contenu, les développeurs ont mis le paquet (et je me demande si à trop vouloir faire du contenu, ils n’ont pas oublié les bases élémentaires d’un jeu vidéo) ! Entre l’énigme principale et les quêtes annexes qui auront vite faits de remplir le côté droit de votre écran de ce point de vue vous en aurez pour votre argent. Si en plus vous êtes un chercheur de succès entre récupérer toutes les tenues uniques et lancer votre bombe nucléaire le jeu vous prendra beaucoup de temps. Sans compter le système de spécialité svia les cartes qui refait son comeback. Ce mode est très sympathique dans sont esthétique, à l’usage c’est un peu plus c***. A chaque passage de niveau vous débloquer de nouvelles cartes de spécialité dans la catégorie de votre choix tels que force, endurance, perception, charisme, intelligence… Bien sur chaque spécialité dispose de trois niveaux à upgrader la rendant plus efficace. Vous vous en doutez comme j’ai pesté sur le poids de l’inventaire j’ai mis l’accent sur la force mais même avec ça, mon sac était trop lourd pour cela à croire que mon personnage était un asthmatique en manque de forme… Si le contenu est bien présent cela ne veut pas dire qu’il est intéressant. Les missions secondaires sont capilotractées et totalement artificielles. Au delà un sentiment de repétitivité apparait très vite et si au départ on espère rencontrer à l’issue quelqu’un en chair et en os, on comprend très rapidement que seul l’état des squelettes que nous trouverons changera…

Fallout 76 2018-11-16 16-58-55
Le système de perk

Pour profiter du contenu il faudra également passer outre une exploration longue, lente et monotone. Et ce n’est pas le multijoueur qui va changer la donne… Ah le multijoueur… les sirènes du online… la hype du moment… Les gars de Bethesda ne voulaient pas passer à côté de cette nouvelle niche lucrative. Sauf qu’il est difficile voir même impossible d’adapter une licence profondément solo à un monde ouvert à d’autres joueurs. A chaque démarrage, le jeu choisit un monde dans lequel nous rejoignons d’autres joueurs. Sauf que si au départ on se marche littéralement sur les pieds (car il faut bien que tout le monde suive les même première missions!) par la suite la carte devient trop grande et on ne croise plus aucun joueur… Ça la fout mal pour un jeu qui se voulait coopératif… En fait rien n’incite les joueurs à interagir entre eux sauf pour s’entretuer…Alors les développeurs ont bien essayé de rajouter des éléments artificiels dans un jeu qui sent le réchauffé mal décongelé ce sont les évènements. Des missions que l’on pourrait retrouver dans n’importe quel jeu depuis plus de 10 ans du style tuer tant de bêtes ou retrouver tant de collectibles précis. Une nouvelle fois cela fait léger et puis une fois l’évènement terminé chacun repart de son côté. Si je vous dis qu’en plus les récompenses proposées sont totalement inutiles vous imaginez le monde qui se bouscule au portillon ? A croire que tout ce qui est entrepris par les développeurs est raté ça en devient vraiment gênant, on a l’impression de tirer sur l’ambulance.

Fallout 76 2018-11-16 16-31-33
Faites moi quitter ce monde horrible…

Conclusion

Fallout 76 n’a de Fallout que le nom. Après mûre réflexion je me dis que si le jeu ne s’était pas appelé Fallout, il serait totalement inaperçu… Des graphismes datés, un gameplay qui retire tout plaisir à explorer le jeu, un multijoueur qui n’en est pas un, des bugs à profusion voilà comment on peut résumer Fallout 76. On a l’impression de jouer à Fallout 4 mais sans les mods de la communauté qui sont venus corriger tous les ratés du jeu. Bethesda est passé complètement à côté de son sujet en confondant quantité avec qualité. Si le contenu est en effet conséquent il reste en grande partie dispensable et mal réalisé.

Positif 

  • une durée de vie énorme
  • le nom Fallout… (désolé j’ai pas mieux…)

Négatif 

  • graphiquement pas au niveau
  • un gameplay déséquilibré
  • trop de bugs !
  • manque de rythme

Satisfaction du Piwi 50 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Bethesda ) ICI ou ICI 

Informations générales :

  • Date de sortie : 14 novembre 2018
  • Editeur : Bethesda Softwork
  • Développeur : Bethesda Game Studio
  • Catégorie : Role playing
  • Prix : 69,99 €
  • Classification : PEGI 18

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :