PGW2019 : Aperçu Destroy All Humans, complètement déjanté !

La mode est aux remake et lors de cette PGW 2019, THQ Nordic m’a permis de tripoter un peu le Destroy All Humans version 2020 ! Pour ceux qui l’ignorent, le jeu est déjà sorti en 2005 sur PS2 et a eu droit à un remaster en 2016 sur PS4 et Xbox One. Je suis pas forcément fan des remasters sauf pour les très grands classiques qui ne prennent pas une ride malgré les années qui filent, je ne me suis donc pas intéressé à ce remaster. En revanche, les 30 minutes passées sur le soft laissent présager d’un jeu réussi et complètement décalé ! 

20191101_133630
Ils étaient même là en vrai !

011010

Une ambiance et un humour très « Mars Attacks »

Minute culture oblige, Mars Attacks est un film de Tim Burton sorti en 1996 (ouch les bleus n’étaient même pas champions du monde une fois…). Pour faire simple les martiens débarquent sur Terre pour en prendre possession et nous atomiser (au sens le plus littéral du terme) via leurs pistolets désintégrateurs. Dis comme ça, cela ne donne pas forcément envie mais le film est une parodie des films de science fiction réalisé façon année 50’s. Il est surtout bourré d’humour très souvent déjanté et décalé. En clair vous ne l’avez pas vu, allez le voir ! Donc Destroy All humans propose un speech quasi similaire : on incarne Crypto qui a pour mission de réduire la race humaine en esclavage et de prélever son ADN. Tout comme Mars Attacks, il se déroule dans les années 50’s et cherche à parodier les films et série B de science fiction.

009005

La démo m’a proposé de jouer l’intro : le débarquement de Crypto sur Terre et l’humour est bien présent dès les premières secondes du jeu. Crypto est méchant mais mon Dieu qu’il est con ! La même remarque vaut pour les humains, on démarre par le fermier du Midwest puis sa compagne (référence Men In Black), la police, l’armée et enfin le FBI. Toutes ces catégories sont caricaturées au possible ! On doit quand même « massacrer » de l’humain à tour de bras mais même ça, est fait avec humour : on envoie valdinguer les humains comme Astérix baffe les romains, on déplace les objets (ou des vaches…) avec notre esprit. Bref c’est vraiment n’importe quoi !

008007

Un Gameplay et une réalisation de bonne qualité

Surtout que l’histoire et l’action qui nous sont proposées à l’écran sont soutenues par une très bonne réalisation. Même si certaines textures ne sont pas forcément nette et que le décor n’a pas beaucoup de profondeur (merci le fog en fond) je dois admettre que j’apprécie le parti pris de proposer des graphismes façon cartoon. Les humains ont un petit côté Tex Avery que je trouve savoureux. Les effets de lumière sont vraiment bien faits que ce soit l’électrisation des humains ou la prise de possession des objets et autres vertébrés. Si la voix de Crypto n’est qu’une voix robotiser, le doublage des humains est sympa et toujours aussi caricatural.

004

Le gameplay est lui aussi sympathique et la démo proposait un tutoriel assez simple. Crypto a à sa disposition, son fusil qui tire un rayon plasma qui fait exploser la tête des humains. Il a surtout un pouvoir télékinétique qui lui permet de soulever et déplacer tout ce qui se présente à lui objets ou êtres vivants. Certains objets peuvent interagir avec d’autres éléments notamment le feu pour être encore plus dévastateurs. Un bouton de tir, les gâchettes qui servent à verrouiller et à saisir les objets. Simple mais efficace. Crypto dispose également d’un jet pack dont le maniement est simple avec un vol stationnaire semblable à celui d’Anthem. Le jeu propose de suivre des objectifs à remplir sur une zone assez ouverte (bien que peu remplie en éléments). Ces objectifs sont relativement simples et le système de boussole que l’on retrouve dans tout jeu d’aventure est efficace. Il faut également penser à récupérer l’ADN des humains qui vous servira ultérieurement à débloquer de nouvelles capacités. Le jeu propose également des phases en vaisseau spatial qui sont complètement jubilatoires et qui rappellent, une nouvelle fois, les attaques du film Mars Attacks.

002003

Conclusion

Je n’avais pas du tout suivi le retour de Destroy All Humans et cela a été une agréable surprise de jouer à ce remake qui n’a plus que le nom de son prédécesseur (dans le bon sens du terme). L’humour est bien présent et c’est un véritable plaisir. La réalisation est bien fichue et il s’agit d’un véritable remarque. Le gameplay est vraiment décalé et la maniabilité correcte j’ai juste un petit doute sur la répétitivité du jeu malgré des phases originales en jet pack ou en vaisseau spatial. Malgré cette réserve je ne peux qu’avoir hâte ! 

Excitation du Piwi : Complètement Gaga !

Destroy-All-Humans-Xbox-One

 

  • Date de sortie : 2020
  • Editeur : THQ Nordic
  • Développeur : Black Forrest Game
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 12

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :