Test Music Racer, du mobile à la console sans adaptation…

C’est parti pour le test express de Music Racer, le jeu de course musical et rythmique développé par  AbstractArt et Light Road Games et édité par Sometimes You. Je dis test express pour la simple et bonne raison que Music Racer est un jeu déjà sorti sur Mobile en… 2017 ! La mode est aux adaptations de toute sorte alors certains se disent pourquoi pas mon jeu si cela peut me permettre de gagner un peu plus de pognon (oui il faut appeler un chat un chat !). Bref Sometimes You nous propose un jeu à la description et au concept originaux qui a quand même bien marché sur mobile. Sauf que le passage de l’un à l’autre sous entend une certaine adaptation du jeu au nouveau support ce que semblent avoir oublié les développeurs…

vlcsnap-2020-01-26-19h53m41s869
Let’s go !

Maniabilité et game design inadaptés pour les consoles

Music Racer propose de prendre les commandes d’un bolide et de parcourir des circuits en ramassant un max de points symbolisés pas des dalles blanches tout en évitant les obstacles, sorte de pilonnes qui se dresseront devant vous. Vous choisissez votre circuit et surtout votre musique. Le circuit se génère en fonction de la musique et la vitesse varie en fonction du rythme de la musique. Enfin le circuit se compose de trois voies sur lesquelles vous allez alterner pour ramasser les points et éviter les obstacles. En fait Music Racer est une sorte de Temple Run ou plus récemment subway surfer. Il existe beaucoup de jeux du genre sur smartphone car le gameplay est parfaitement adapté au support. D’un mouvement de doigt vous changez de voie sauf que sur console ça se fait au stick et du coup la réactivité n’est pas au rendez vous. Il est parfois impossible de ramasser toutes les dalles pour la simple et bonne raison que vous n’avez pas humainement et matériellement le temps de passer de la première à la troisième voie en une demi seconde ! Il aurait fallu espacer un peu plus les dalles ou permettre le changement de voie via les gâchettes ce qui aurait permis plus de réactivité. On s’aperçoit ainsi que les développeurs se sont contentés de transposer leur jeu sans même l’adapter un minimum, on se demande même s’ils l’ont testé !

vlcsnap-2020-01-26-19h52m51s390
Devine où il faut aller !
vlcsnap-2020-01-26-19h51m14s760
Distance d’affichage réduite !

Autre problème qui nuit au gameplay, l’architecture des circuits et la vue qui nous est proposée. Le jeu propose une vue pas assez aérienne de notre voiture et du circuit, on peut même dire que l’on est collé à la route même en réglant au max l’angle de vue ! On ne peut donc voir les obstacles et les dalles qu’avec très peu d’avance ce qui implique des réflexes en acier trempé. Les circuits proposent en plus des sortes de bosses ou plutôt les ondulations de la musique. Lorsque vous êtes en montée avec l’angle de vue, vous ne voyez rien à moins d’un mètre ce qui rend impossible la récupération des dalles à haute vitesse à moins d’avoir beaucoup de chatte ! Ces deux problèmes vous empêcheront de réaliser de bonne performances sur certaines musiques qui vont beaucoup trop vites pour vous permettre de récupérer les dalles. Surtout qu’en mode hardcore, qui rapportent le plus de point, une collision et c’est le game over.

vlcsnap-2020-01-26-19h54m49s348
Alors là…
vlcsnap-2020-01-26-19h54m15s442
Le flou total !

Manque de contenu et répétitivité au menu

Je vous ai dit que le jeu est sorti en 2017 sur mobiles et si je vous dis qu’il propose moins de contenu sur console vous le croyez ? L’intérêt de Music Racer réside dans la génération des circuits en fonction de la musique or sur smartphone, il est possible d’importer ses musiques youtube ce qui permet une infinité de possibilités ! Sur consoles, on se contentera d’une vingtaine de musiques ce qui fait peu surtout si on ajoute le fait que certaines musiques sont injouables en raison de leur rythme élevé. C’est d’ailleurs paradoxal avec Music Racer, les musiques les plus rapides offrent de bons moments de vitesse mais ne vous permettent pas de scorer ce qui est la seule chose à faire dans Music Racer et les musiques lentes vous permettent de faire le max de points mais vous allez vous faire chier ! Alors le jeu propose ensuite 14 niveaux mais seuls les graphismes changent et autre problème certains circuits en raison des couleurs choisis sont injouables par manque de lisibilité… C’est bien joli les effets de lumière et de descente de partout sauf que par moment on ne voit rien venir et on se retrouve à naviguer au pif en espérant que les dalles blanches apparaîtront sur notre voie… D’une manière générale l’aspect technique du soft laisse à désirer avec un effet de flou dès que l’on va à haute vitesse, on a l’impression que le jeu galère à tout afficher… On a bien 25 véhicules dont le traîneau du père Noël mais, une nouvelle fois, il n’y a que l’apparence qui change, aucun ne présentera un pouvoir spécial ou une compétence… Il vous est possible de modifier l’apparence de votre voiture en changeant la couleur de carrosserie ou des roues (pas plus faut pas pousser) mais toujours dans des tons flashy très agressifs.

vlcsnap-2020-01-26-19h48m34s637
Peu de personnalisation
vlcsnap-2020-01-26-19h50m06s506
Quelques clin d’œil

Pour débloquer de nouveaux circuits et voitures il faudra faire des chansons encore et encore pour avoir des points que vous pourrez dépenser. C’est très répétitif et ça démontre une nouvelle fois que Music Racer est un jeu qui devrait être réservé aux mobiles : c’est sympa de se faire deux trois musiques dans les transports en commun mais de là à s’installer dans son salon faut pas pousser. Parce que si vous voulez acheter acheter tous les véhicules et circuits, il va falloir que vous passez des heures sur votre canapé à coup de 1.500 points la course alors que les dernières voitures et environnements vous demandent 50.000 pièces à chaque fois. Surtout que visuellement, le soft est assez agressif avec des couleurs très flashies et je comprends pourquoi le jeu insiste énormément sur le risque d’épilepsie… Niveau son, les musiques proposées tournent toutes autour de la techno/électro ce qui n’aiment pas ou qui ne jure que par le rock peuvent passer leur chemin ! 

vlcsnap-2020-01-26-19h53m19s668
Le kiff du Dark Angel !
vlcsnap-2020-01-26-19h54m29s393
Une petite crise d’épilepsie ?

Conclusion

Music Racer aurait dû rester sur mobiles ou alors les développeurs auraient dû se pencher sur la maniabilité et le game design afin qu’il soit adapté au support console. Certes le jeu est proposé à 6,99 euros mais le contenu proposé est vraiment minime si on prend en compte le fait que des circuits demeurent injouables en raison du level design couplé avec une maniabilité vraiment perfectible. Music Racer est un jeu d’appoint que l’on fait dans les transports en commun ou en attendant un rendez-vous mais sans plus…

Positif

  • Fun et sans prise de tête
  • Concept original

Négatif 

  • Répétitif
  • Manque de contenu
  • Maniabilité inadaptée aux consoles

Satisfaction du Piwi 40 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Microsoft ni Sometimes You !) ICI.

apps.12576.14003457326621871.8c131151-8d00-4717-9df1-530adb5dccd9

 

  • Date de sortie : 29 janvier 2020
  • Editeur : Sometimes You
  • Développeur : AbstractArt, Light Road Games
  • Catégorie : Course / Musique
  • Prix : 6,99 €
  • Classification : PEGI 3

 

 

Le test a été réalisé avec une version numérique offerte par Sometimes You.

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :