Test Vasilis, minimaliste mais suffisant ?

Place aux jeux indépendants avec Sometimes You qui revient (encore) en éditant un jeu original dans son scénario mais également dans son emballage avec des graphismes intégralement dessinés à la main. Après un surprenant mais néanmoins très réussi, 7th Sector (dont vous pouvez retrouver mon test ICI), l’éditeur nous propose un soft d’aventure. Le fond est il aussi intéressant que le concept ? La réponse est en fin de ce test.

Vasilis 2020-02-16 13-47-16
Ça ne peut qu’attirer !

Ambiance pesante…

Ce qui m’a attiré chez Vasilis, c’est son speech de base qui est original et peut paraître dérangeant. Tout d’abord, le jeu s’inspire des événements ukrainiens de 2014. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas c’est en quelque sorte la révolution ukrainienne qui a notamment conduit à la déclaration d’indépendance de la Crimée qui a également demandé son rattachement à la Russie ce qui a causé une crise internationale. La crise a fait pshht et on en parle plus même si dans l’intervalle un avion civil a été abattu… Bref nous ne sommes pas la pour parler politique et revenons à notre Vasilis qui cherche son mari Peter qui a mystérieusement disparu. La ville est en proie aux émeutes et les endroits les plus fréquentés sont l’hôpital, la morgue et le cimeterre, ambiance… Il va donc falloir chercher votre cher et tendre sur cinq chapitres qui se bouclent en deux heures de jeu pour peu que vous ne vous perdez pas en route. 

Vasilis 2020-02-16 15-37-31
Le jeu est très noir
Vasilis 2020-02-16 14-57-48
J’insiste !
Vasilis 2020-02-16 14-58-54
Les moments cruciaux sont bien mis en scène

L’ambiance pesante est très bien retranscrites par le coup de crayon très noir. Si on y ajoute le fond dans lequel le scénario s’inscrit on ne peut pas être plus au taquet. Sans spoiler l’histoire, le jeu devient de plus en plus sombre au fil de sa progression. Je suis quand même déçu par la direction qu’il prend dans la deuxième moitié du jeu en s’écartant trop de la réalité. En tout cas les graphismes sont pas mal bien que minimalistes et se montrent assez variés. C’est dingue de voir qu’avec quelques mécanismes judicieusement utilisés on arrive à faire passer beaucoup de messages. En revanche le minimalisme touche ses limites lorsque l’on ne sait pas où aller…

Vasilis 2020-02-16 15-39-27Vasilis 2020-02-16 14-07-47Vasilis 2020-02-16 15-35-46

Trop minimaliste ?

Oui on peut se sentir perdu dans Vasilis car le jeu vous balance littéralement dans l’action sans vous expliquer quoique ce soit. Si vous n’avez pas lu le speech du jeu vous ne savez même pas ce que vous foutez ici et qui vous êtes ! Le jeu est très minimaliste pour vous indiquer la direction à suivre. On a bien droit à quelques éléments visuels pour le reste, cela passe passe par les dialogues ou plutôt les bribes de dialogues que le jeu veut bien vous laisser… Rien n’est clair et très souvent c’est implicite. Il est donc parfois difficile de trouver son chemin et on peut parfois avoir l’impression de tourner en rond en cherchant la solution de manière empirique. Certains joueurs vous trouver ça trop déroutant et risquent d’en avoir vite marre d’autres au contraire n’aiment pas qu’on leur tienne la main et seront donc ravis, les goûts et les couleurs… Je ne vous cache pas être passé par les deux sentiments notamment lors d’un passage qui ne vous est pas indiqué ou en tout cas pas clairement et j’ai donc passé une bonne demi heure à tout fouiller en vain, rageant ! Après je ne vais pas trop râler car les dialogues aident bien à nous orienter et les passages galères sont vraiment rares. D’ailleurs le jeu n’est pas bien difficile et se révèle être un peu court à mon goût puisque seulement deux heures suffisent pour en voir la fin. Et comme tout jeu où la narration tient une place importante voire primordiale, la rejouabilité est absente sauf pour faire les deux succès que l’on aura pas trouvé sur le premier run. J’aurai bien voulu un scénario un peu plus long surtout qu’il y avait matière à ajouter quelques scènes qui auraient permis une transition moins brutale en terme de révélations scénaristiques.

Vasilis 2020-02-16 15-21-04Vasilis 2020-02-16 13-53-44

Surtout que le but du jeu est de trouver des objets qu’il faut amener à d’autres personnes pour débloquer de nouveaux endroits et ainsi progresser. Attention à aucun moment le jeu ne vous dira ou utiliser l’objet, il n’y aura pas d’animation particulière, oubliez les jeux dans lequel il suffit de mettre « suivre quête » pour voir le chemin tout tracé… Pour vous aider, vous n’aurez à votre disposition que vos neurones, une carte pas claire du tout et qui est à revoir, et votre journal qui retranscrit certains dialogues qui vous donnent des indications sur la route à suivre. Un petit mot sur la carte qui est à votre disposition et qui ne correspond à rien ! On dirait un dessin d’enfant qui ne correspond pas du tout aux lieux ! Les entrées et sorties ne sont pas au bon endroit et différent de la réalité c’est un véritable bordel et lorsque j’ai cherché mon chemin comme un con, la carte ne m’a été d’aucune utilité. Cela devient pire vers la fin du jeu et la multiplication des nouveaux lieux avec des accès parfois non précisés sur la carte… En plus l’utilisation de la carte n’est pas bon aussi ! Soit vous la regardez en intégralité et donc vous vous tuez les yeux soit vous zoomer mais le zoom est focalisé sur le centre sans possibilité de l’orienter ! C’est balo surtout quand ce sont les côtés de la carte qui vous intéressent…

Vasilis 2020-02-16 14-20-53
La carte de la discorde !

Vasilis 2020-02-16 13-51-13

Le jeu est également un peu trop minimaliste dans sa réalisation. L’utilisation du noir et blanc et du coup de crayon fait main est un parti pris intéressant mais cela n’empêche pas de faire des animations un peu plus fluides. Ne vous focalisez pas sur la démarche de Vasilis et notamment les mouvements de ses mains qui sont hachés et ne rendent pas forcément bien. Idem pour l’animation du visage des personnages qui est vraiment trop grossière à mon goût. Je comprends que cela demande beaucoup plus de travail avec la nécessité de faire plus de dessins pour mieux décomposer le mouvement mais selon moi les développeurs ont eu un petit coup de flemme… Autre petit coup de flemme des développeurs au niveau de l’aspect sonore qui souffle le chaud et le très froid ! Je ne comprends pas, on va passer d’un tableau animé et avec des effets sonores cohérents à un autre qui nous offre une bouillie auditive. Je me suis parfois dit que c’était voulu et que cela servait la mise en scène mais je vous avoue chercher encore l’intérêt…

Vasilis 2020-02-16 13-51-20Vasilis 2020-02-16 13-48-06Vasilis 2020-02-16 13-50-25

Conclusion

Vasilis offre une expérience originale, courte mais déroutante. Le jeu propose une ambiance pesante appuyée par une bonne réalisation graphique. Dommage que l’aspect sonore n’est pas une droit à un traitement aussi recherché. Le gameplay est simple mais passe surtout au second plan par rapport à l’aspect narration que propose le jeu. Vu le prix, ce serait quand même dommage de passer à côté de cet OVNI vidéo ludique.

Positif

  • Graphiquement original
  • Bon scénario prenant
  • Le prix !

Négatif 

  • Aspect sonore à revoir
  • L’utilisation de la carte
  • Court

Satisfaction du Piwi 60 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Microsoft ni Sometimes You !) ICI.

apps.21723.13921963031510475.3bd64fdd-5a2b-4f1f-b784-4aa7a7d87773

 

  • Date de sortie : 26 février 2020
  • Editeur : Marginal act
  • Développeur : Sometimes You
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 4,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

 

Le test a été réalisé avec une version presse offerte par Sometimes You.

 

 

 

Un commentaire sur “Test Vasilis, minimaliste mais suffisant ?

Ajouter un commentaire

  1. Une fois encore, merci pour cette belle découverte ! Le contexte du jeu et les graphismes m’inspirent. D’autre part, je me dis que c’est le principe même de bien des jeux indés, de nous glisser dans une intrigue implicite et dans un gameplay doit on doit deviner les mécanismes et les ficelles, seul. Ceci étant dit, tu as l’air rompu à cet art et le jeu semble malgré tout parfois très confus et brouillon. 😦

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :