Test Astérix & Obélix : Baffez-les Tous ! mieux que l’arcade ?

On a tous lu une BD d’Astérix étant petit et on a quasiment tous aimé l’œuvre de René Goscinny et Albert Uderzo et comme à chaque fois on a eu droit à des adaptations en jeux vidéo. Tous les opus n’ont pas été parfaits loin de là ! Je peux même dire que l’on est parti de loin en me souvenant de l’épisode éponyme sorti sur NES et Mega Drive et si vous n’êtes pas convaincu, allez faire un tour du côté des vidéos du JDG ! Puis on a eu droit à la série des XXL qui a su redonner un nouveau souffle à la licence jusqu’au numéro 3 qui a reçu un accueil plutôt mitigé. Voilà que Microids s’associe aux français de Mr. Nutz Studio pour proposer un jeu qui fait table rase du passé. Je me suis lancé dans l’aventure plutôt confiant car depuis l’échec nommé XIII, Microids a bien redressé la barre en proposant des adaptations issues des BD très réussies avec Les Schtroumpfs Mission Malfeuille et Marsupilami le Secret du Sarcophage. Bref trêve de bavardages il est temps de vérifier si baffer du romain et s’empiffrer de sangliers est jouissif !

Pour les rappels de tests cités :

Une magnifique hommage à Astérix et Obélix

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, oui Astérix et Obélix Baffez les tous est magnifique ! Tout au long de mon aventure, les décors, les personnages et les ennemis flattent la rétine ! C’est très propre et les à chaque fois rempli de détails. Astérix et Obélix mais également les ennemis que l’on croise sont parfaitement modélisés et détaillés et on se croirait vraiment devant une BD de René Goscinny et Albert Uderzo. Les gars de chez Mr Nutz Studio ont voulu respecter l’œuvre et le résultat est plus que convaincant ! On retrouve tout ce qui fait le charme de la série y compris dans les animations qui font voler les romains haut dans le ciel en laissant leurs sandales vides au sol. J’ai vraiment été bluffé par la qualité graphique du jeu même si je reconnais que les développeurs ont réutilisé des décors sur plusieurs niveaux tout comme les ennemis, l’exemple le plus parlant sont les combats entre chaque acte qui nous opposent aux pirates sur leur galère. Il n’empêche que les 6 aventures proposées vont nous faire voir du pays et pas seulement la Gaule !

Le jeu n’est pas seulement réussi au niveau graphique, tout l’emballage du jeu est de très bonne facture et je pense à l’aspect sonore et notamment aux doublages des personnages. Attention, les personnages ne sont pas doublés lors des cut scenes et c’est dommage mais ils ne sont pas pour autant muets. Astérix et Obélix ne se gène pas pour lâcher quelques répliques en pleine action et on a retrouvé les doubleurs des précédents opus ce qui donne des voix familières et proches de ce que l’on a pu entendre dans les adaptations des BD à la télé. Mention spéciale à la voix off qui m’a rappelé la voix originale que l’on retrouve dans les adaptations des dessins animés mais également des films.

Pour que l’hommage soit complet, les développeurs n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère au niveau du contenu. Le jeu ne propose pas une histoire d’un seul tenant mais plutôt 6 actes indépendants les uns des autres. Cette construction scénaristique permet aux développeurs de faire un vaste tour de l’univers d’Astérix sans pour autant être incohérent. On retrouve les personnages emblématiques et les histoires marquantes des BD avec en prime une petite histoire inédite. A chaque fois le concept est simple, venir en aide à un PNJ en allant chez lui pour baffer tous les romains et bandits qui se présentent à nous et rentrer à la maison histoire de bouffer quelques sangliers s’il ne faut pas les chasser avant. C’est simple tout comme un scénario d’une BD d’Astérix et comme pour les BD cela fonctionne même si les speechs de base sont assez basiques et qu’ils auraient mérité un peu plus de profondeur via des dialogues un peu plus recherchés. Après on reste dans l’esprit des BD.

On retrouve des têtes connues

Un beat’em all old school

Astérix et Obélix Baffez les Tous est un beat’em all en 2D scrolling horizontal. Le jeu est un retour aux grands classiques du genre et même à un jeu Astérix lui même qui est sorti uniquement sur borne d’arcade et qui était un beat’em all qui m’a fait claquer un nombre incalculable de pièces de cinq francs. Bref on va traverser les niveaux de la gauche vers la droite en tatanant tout ce qui passe pour continuer notre progression. Le jeu est très simple : un coup basique, un coup spécial qui consomme un éclair, une saisie, un dash et un saut. Il est possible de switcher entre Astérix et Obélix en fonction de leur barre de vie car si l’une des deux tombent à zéro c’est le game over. Le jeu est très accessible via les différents niveaux de difficulté mais il est également simple dans son déroulé…

Les développeurs ont bien soigné la forme mais j’ai eu l’impression qu’ils ont parfois eu tendance à oublier le fond. Les combos sont vraiment simple à réaliser et on peut très vite atteindre les 200 coups sans forcer, il suffit de marteler un bouton en superposant les ennemis. Le jeu devient vite répétitif malgré les différents types d’ennemis qui nous obligent parfois à changer brièvement de stratégie. Les niveaux sont relativement longs et on en a un peu plus de 50 on a alors vraiment l’impression que les développeurs ont rendu le jeu artificiellement long. On a quelques niveaux entre chaque acte qui vont casser la monotonie des combats mais ils sont trop rares et trop simplistes pour sortir du lot. Ces niveaux se limitent à une course pour laquelle il faut marteler le bouton à la Track’n Field ou à chasser du sanglier. Les boss sont intéressants mais, une nouvelle fois, trop simplistes. On comprend vite leurs paterns qui sont facilement gérables.

Toujours au rayon de la simplicité, l’absence d’évolution de nos personnages et donc du gameplay. Pourtant les gars de Mr Nutz Studio ont implanté des éléments mais qui n’ont finalement aucune utilité. Je pense notamment aux pièces et bourses que l’on ramasse tout au long des niveaux et qui ne servent qu’à monter notre score. Pourquoi ne pas avoir fait une sorte d’arbre de compétence dans lequel on aurait pu ces fameuses pièces ? Mystère… D’un autre côté cette simplicité rend le jeu accessible à tous même mon petit arrivait à progresser dans les niveaux sans pour autant mourir en boucle ce qui est une performance pour lui ! C’est sûr que les plus grands risquent de s’ennuyer rapidement malgré une aventure de plus de 5 heures.

Conclusion

Microids continue ses sorties réussies de fin d’année. Astérix et Obélix Baffez les Tous n’est pas parfait loin de là. Les développeurs est plus soigné sur la forme plutôt que dans le fond. Le jeu est un peu trop basique pour un beat’em all et se montre vite répétitif mais on n’est quand même pas dans a catastrophe. L’ensemble fonctionne quand même très bien et est surtout très beau ! La réalisation est vraiment exceptionnelle pour un AA qu’elle soit visuelle ou sonore. Le jeu est intéressant à faire néanmoins je dirai qu’il s’intéresse plus aux jeunes bambins qu’aux vieux joueurs qui auront de la nostalgie.

Positif

  • Graphiquement magnifique
  • Un gros contenu
  • Gameplay simple mais efficace
  • Pour les petits et les grands

Négatif 

  • Un manque de profondeur
  • Répétitif même très répétitif

Satisfaction du Piwi 75 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Nintendo ni Microids !) ICI PS4 ou ICI SWITCH ou ICI XBOX ONE.

  • Date de sortie : 2 décembre 2021
  • Editeur : Microids
  • Développeur : Mr. Nutz Studio
  • Catégorie : Action aventure
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 7

Le test a été réalisé avec une version presse Nintendo Switch offerte par Microids (Merci Maxime !).



Catégories :Tests

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :