Temps de lecture : 9 minutes

Il y a des jeux pour lesquels je me demande, passé 20 minutes de jeu, pourquoi je me suis lancé dans un tel test ??? Cette question m’est venue à l’esprit lors de mes sessions sur Dolmen. Je spoile un peu : Dolmen n’est pas un mauvais jeu au contraire mais je pense que ce n’est pas le genre de jeu pour moi. Je veux dire je suis un gros bourrin qui aime bien foncer dans le tas et disons que pour un Dark Soul’s like ce n’est pas forcément la bonne stratégie. Oui j’évite comme la peste les jeux de ce type et je n’ai pas peur de le dire, je n’ai pas fait Elden Ring et je ne le ferai jamais ! Je suis le genre de joueur qui a vieilli et qui crie devant son écran : « je suis pas venu là pour souffrir OK?« . Mais Dolmen m’a motivé par son ambiance dans le futur un peu en mode Dead Space et puis ça n’allait pas être aussi difficile qu’un Dark Soul je me suis posé des questions en jouant…

dolmen

Des cristaux et beaucoup de souffrances !

Me voilà donc lancé dans Dolmen… Au début du jeu j’ai droit à une petite intro scénaristique histoire de favoriser l’immersion et d’expliquer le pourquoi du comment. L’histoire prend place dans le futur et l’humanité a réussi sa conquête de l’espace puisque beaucoup de planètes ont été conquises et on part même dans d’autre univers. Une planète, Revion Prime, attire l’attention des multinationales et notamment la Zoan Corporation car on y trouve le « Dolmen » sorte de cristaux qui permettent d’accéder à d’autres dimensions et donc révolutionner les voyages dans l’espace. Sauf qu’une faille inter dimensionnelle apparaît et on a plus de signe de vie. On envoie donc un super soldat (c’est toi le super soldat) pour récupérer les précieux cristaux (qui a dit sauver des vies ? le profit avant tout !). Bien sûr une fois arrivé sur la planète c’est le bordel, il y a des créatures de partout et la mission de récupération ne va pas être une sinécure…

dolmen
ouhhh la vilaine !
dolmen

Il faut donc choisir et personnaliser son personnage. Plusieurs classes me sont offertes : équilibré, chasseur, tank, tireur d’élite ou 2ème classe. Les premières classes te font commencer avec un bonus de niveau et des buffs en fonction de la classe choisie alors que le 2ème classe te fait démarrer sans rien histoire de rendre le jeu plus dur… Comme un connard, j’avais pas compris le concept et j’ai choisi 2ème classe histoire de rendre Dolmen plus dur… Ne t’inquiète pas, après deux bonnes heures de jeu, j’ai compris mon erreur et j’ai recommencé depuis le début et… je n’ai pas vu de différence ! J’ai continu à me faire rouler dessus par tous les monstres que je croisais… Une fois la classe choisie, on peut personnaliser l’apparence de son héro. C’est très sommaire et j’ai trouvé le résultat à chaque fois… très moche !

Je vais pas tout miser sur mon physique…

Je peux donc commencer l’aventure et à la première rencontre c’est la méga douche froide ! Dolmen est un véritable Dark Soul like. J’ai lu ici et là que le jeu n’était pas très difficile et faisable tranquillement. Je te le dis tout net, si tu es comme moi à ne pas faire de Dark Soul tu vas casser des manettes, chopper des ampoules au doigt et pleurer ta mère en jouant à Dolmen ! Dès la sortie du vaisseau j’ai eu l’impression de me faire déglinguer par la première araignée que je croise !

C’est ce que je n’aime pas dans ce genre des jeux c’est que tu joues littéralement ta vie à chaque combat même contre le pauvre mob de base, le premier que tu croises dans le jeu. Tu n’as pas le droit à l’erreur et il faut prendre son temps ce qui rend les combats longs et afin que mon bonheur soit complet, la mort est bien punitive puisqu’il y a des checkpoints tous les 2 kilomètres durant lesquels tu croises une palanquée d’ennemis. C’est tellement violent que j’ai réussi à mourir plus tôt que sur mon précédent essai : plus je joue plus je devenais nul !

Même en prenant mes distances ça passe pas…

On reste dans les classiques

Mais attends que je t’explique le concept, ne t’inquiète pas c’est le long. Il « suffit » de dézinguer tout ce que l’on croise et de ramasser les cristaux et les collectibles qui sont au milieu de notre chemin c’est une aubaine. Pour se faire, on a une attaque légère, une attaque lourde et une arme à distance. C’est léger comme équipement mais il est possible de l’améliorer via les plans et les pièces que l’on récupère sur les boss mais il y a un putain de gros MAIS ! Le boss lâche une pièce d’arme et un morceau de plan mais il en faut trois pour fabriquer le bousin. Donc tu dois te taper trois fois le base pour fabriquer la pièce ! Genre se fader et réussir à tuer un boss une fois après avoir pleurer des larmes de sang c’est pas suffisant !!! Je meurs… Dolmen ne se contente pas de m’achever d’un coup, il me torture et me laisse mourir à petit feu…

dolmen
Qui veut tâter de mon gourdin…

Les développeurs avaient promis du farming mais ça se limite à faire et refaire les boss en boucle ce qui est pas trop fun dans l’absolu sauf si vous êtes un grand fan de Dark Soulet de souffrances… Au niveau du combat on alterne les coups, les esquives et les parades il suffit de connaître les paterns des ennemis. J’ai trouvé quand même la maniabilité rigide. Notre personnage est mou et bloque sur le moindre obstacle. Les développeurs ont prévu un chemin et il est impossible d’exploiter le level design comme on le souhaite. L’esquive est une roulade de base et la parade consiste à lever son bouclier sauf que notre personnage est lent comme un vieux de 80 balais et qu’il faut donc anticiper les mouvements de l’ennemi trois plombes à l’avance !

dolmen
Le calvaire du bouclier !
dolmen

Histoire de rendre les combats bien longs et bien durs, il faut composer avec une barre de vie qui font comme la banquise avec le réchauffement climatique. La jauge d’endurance est bien présente comme ça les bœufs comme moi ne peuvent spammer la touche d’attaque. Petite nouveauté on a une barre d’énergie qui sert à se soigner mais aussi de munitions à notre arme. Pour recharger la jauge il faut utiliser un réservoir que l’on ne trouve pas partout… A chaque fois, on a droit à une animation bien lente qui du coup nous interdit de le faire en plein combat. Cet ajout était une bonne idée mais elle n’est pas, à mon sens, bien exploitée. Je parle vite fait de l’aspect RPG puisque notre personnage au fil des combats (ou des morts c’est au choix) gagne en niveau ce qui permet d’affecter des points de compétences. Comme pour les combats il ne faut pas se planter dans le build de son personnage et quand tu es un débutant comme moi beh… tu galères !

dolmen
comment veux tu que je me soigne ?!
dolmen

Une réalisation bizarre…

Genre je suis obligé de discutailler un peu de la réalisation de Dolmen que ce soit d’une point de vue graphique ou sonore. L’aspect sonore est correct. Le jeu se veut très sombre et l’ambiance sonore y joue pour beaucoup. Je guettais les premiers bruits histoire de me préparer autant que faire se peut au combat à venir. Je voudrais parler des musiques mais sur le coup je m’aperçois que je n’y ai pas prêter une grande attention vu que j’étais préoccupé par ne pas péter un plomb toutes les 5 minutes en raison de la difficulté du jeu !

Oui je suis prudent !

Par contre niveau graphique je suis loin d’avoir eu mon compte… Je sais que Dolmen n’est pas un AAA mais je m’attendais à un AA+. Franchement la réalisation souffle le chaud et le froid. Les animations sont basiques et parfois ça saccade un petit peu. Ce qui est le plus marquant ce sont les décors et environnements. J’ai été déçu par l’absence totale de vie ou de mouvement dans les décors. Je comprends que l’on soit sur une planète abandonnée mais quand même j’airai aimé avoir plus d’interactions possibles. Au delà les modélisations et les textures sont tout juste acceptables. Que dire des cut scenes qui sont souvent à la limite du ridicule avec des modélisations assez catastrophiques. Je m’attendais à bien mieux ! Pareil pour le bestiaire qui est très limité et qui peine à se renouveler malgré des boss impressionnants et bien réussis !

Je suis moche…
… moi aussi…

Conclusion

Tu l’auras compris le principal reproche que je fais à Dolmen est purement personnel et se rapporte à ma hantise des Dark Soul. Si Dolmen se passe dans le futur il reste un Dark Soul like dans la plus pure tradition : combat, gestion du build et surtout difficulté sont les maîtres mots ! Les aficionados du genre y trouveront leur compte même si Dolmen tente d’ajouter de nouvelles mécaniques, il ne va pas au bout du concept et me laisse sur ma faim. La réalisation pêche également par moment et ça ne m’a pas aidé pour apprécier pleinement le jeu. Mais je le répète le principal défaut pour moi est la difficulté ce qui est très singulier pour un gamer.

Pour
  • Un vrai Dark Soul’s like…
  • Une réalisation réussie sur Series X
  • Bonne durée de vie avec du challenge
  • Les boss assez impressionnants
Contre
  • … malheureusement pour moi
  • Le système de craft
  • La parade ultra lente !!!
  • Un manque de vie dans les environnements

Satisfaction du Piwi 65 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Prime Matter !) ICI PS5 / PS4 ou ICI XBOX SERIES X / XBOX ONE.

Le test a été réalisé avec un kit presse offert par Koch Media (Merci la Dreamteam).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :