Temps de lecture : 7 minutes

Tu vois moi et le skate, on n’est pas forcément ami… J’avais pas mal de potes qui pratiquaient le roller et le skate mais je n’ai jamais été attiré par le concept qui consiste à te ramasser méchamment sur le bitume et rentrer chez toi les genoux, coudes et mains en sang heureux des trois tricks que tu as posé sur le skate park du village… Ma seule expérience en matière de skate durant mon adolescence c’est la série Tony Hawk sur Play… Oui autant te dire que l’on part de loin ! Après la licence Tony Hawk a contribué à populariser le skate et je ne sais pas si sans elle, ce sport aurait eu autant de popularité chez nous. Il faut dire que les jeux étaient de très bonne qualité tout comme le dernier opus sorti récemment ! Du coup quand on me propose de m’essayer à Session Skate Sim, une simulation de skate faite par les skaters et pour les skaters j’ai dit oui…

Session Skate Sim
Oui j’ai souffert !

Un concept expérimental !

Session Skate Sim ne date pas d’hier puisqu’il est en accès anticipé sur Steam depuis près de 3 ans et il est même passé en Game Preview sur Xbox. Le jeu a donc de la bouteille et il a surtout reçu un bon accueil des joueurs et n’a eu de cesse de recevoir des améliorations. Il n’empêche que ce côté expérimental reste présent dans la mouture que j’ai pu tester. Il suffit d’aller dans le menu des options pour s’en convaincre. Beaucoup de fonctionnalités sont désactivées avec un message selon lequel elles sont encore au stade d’expérimentation. A ce sujet je tiens à faire une prévision : Session Skate Sim n’est pas vide de vie il suffit d’aller dans les options et d’activer l’option passants pour avoir des PNJ arpenter les rues…

Session Skate Sim
voilà des passants !

Bon alors Ok les passants ne sont pas très bien animés et même notre personnage a tendance à se désarticuler à chacune des chutes, j’ai eu l’occasion de le constater après plus d’un bon millier de chutes… Le jeu reste assez bien réalisé. Les graphismes sont de bonnes factures et certains spots donnent des paysages à couper le souffle. On a, en plus, l’occasion de personnaliser notre avatar ainsi que la planche avec plus de 250 items pour cette dernière, et cela rend plutôt bien à l’écran. Je reste quand même dubitatif sur la qualité variable des décors. Un coup on a droit aux feuilles modélisées sur le bitume et quelques mètres plus loin le néant absolu : pas un seul élément de décor et des textures artificiellement trop lisses pour un effet réaliste ce qui est dommage vu que le jeu se veut très simulation. Dans l’ensemble c’est dans la moyenne de ce que l’on peut trouver dans les jeux indé AA mais je sens qu’avec plus de temps les développeurs pourraient grandement peaufiner leur bébé.

Session Skate Sim
C’est pas la classe ?
Session Skate Sim
j’ai tué cette dame d’un coup d’épaule…

Un concept original et trèèèèès exigeant !

Niveau du gameplay, tu vois Tony Hawk ? Bon beh tu oublies tout ce que tu as pu connaître en terme de sensations. J’insiste sur le absolument tout ! Tu as pu être un tueur sur Tony Hawk ça reste de l’arcade et il ne propose aucun challenge comparé à Session Skate Sim ! Pour que tu comprennes je dirai que Session Skate Sim c’est le Dark Soul des simulations de skate. Oui tu vas pleurer du sang ! Oui tu vas finir sous Xanax ! C’est le prix à payer pour être un pro de la planche. Plus sérieusement, Session Skate Sim ne laisse aucune place à l’arcade. La physique est réaliste et la maniabilité a été choisie pour être au plus proche de la réalité…

ça c’est 5 heures d’entraînement mec !

Qui dit réalisme dit différent de ce que l’on a pu connaître jusqu’à présent dans les jeux vidéo. Session Skate Sim propose une maniabilité « dual sticks controls ». En fait chaque stick gère un pied. En orientant les sticks, on transfère le point du corps sur la planche ce qui permet de réaliser les tricks une fois que l’on saute. Les gâchettes servent à incliner le corps pour tourner. Déjà rien que c’est deux paramètres sont ultra chauds à gérer. Même le tuto n’aide pas vu que le jeu ne nous prend pas du tout par la main ! J’ai vraiment eu l’impression de devoir me démerder tout seul jusqu’à aller voir le lexique pour comprendre ce que l’on me demandait de faire ! Je veux bien que le jeu soit fait par des skaters pour des skaters mais il faudrait un peu penser aux autres qui voudraient découvrir la discipline !

Oh putain je comprends rien !

C’est assez frustrant pour rester poli et c’est ça tout au long du jeu ! Sorti du tuto, j’attaque la première mission, il m’aura fallu plus d’une heure pour comprendre le figure qui m’était demandée et où je devais la réaliser ! Oui le jeu nous laisse une réelle liberté mais il propose également des missions qui permettent de débloquer du contenu esthétique et ce serait bien que ces missions soient davantage expliquées ! Vraiment je me suis accroché pour persévérer car le jeu est vraiment exigeant au niveau du gameplay et de la maniabilité. Un simple saut doit être fait au bon endroit et dans le bon timing sinon c’est la gamelle assurée. Il faut également penser à marquer son spot de départ pour éviter de recommencer une mise en place longue.

Sur cette photo 1.000.000.000 de façons de mourir…

Car même pousser du pied ou s’arrêter ne se fait pas automatiquement ou de manière arcade. Tout est difficile à réaliser, tu roules sur une feuille tu tombes, tu prends un petit caillou, tu tombes, tu prends le trottoir tu tombes. Alors oui IRL tu tombes aussi mais là c’est extrêmement poussé et pas moyen de le modifier dans les options. Se déplacer en ville devient un calvaire alors même que l’on devrait profiler de la liberté qui nous est donnée. Après 10 heures de jeu, je prenais ma planche sous le bras et je marchais pour trouver des spots car si en plus tu rajoutes des passants, parcourir la ville devient mission impossible ! Oui Session Skate Sim propose un gros contenu mais il faut les avoir bien accrochées pour persévérer ! En fait le jeu est vraiment réservé aux skaters…

voilà c’est moins risqué pour se déplacer

Conclusion

Session Skate Sim est un jeu qui se destine principalement aux skaters. Je dis ça car si le jeu est bien fichu il manque clairement d’accessibilité. Je sais que je suis lent d’esprit mais même après 12 heures de jeu je galérais à sortir une petite figure de rien du tout… Tout devient compliqué même se rendre simplement d’un point A à un point B. La réalisation est bonne tout comme les sensations une fois que l’on est passé par la case « longues souffrances ». Oui je râle car le jeu est bon, le concept est intéressant, la liberté laissée au joueur est totale mais il faut persévérer pour se donner une chance de faire de trois enchaînements intéressants et tout ça pour une satisfaction personnelle vu que le jeu propose seulement des cosmétiques…

Pour
  • Une pure simulation…
  • Un bon contenu
  • La liberté totale qui est offerte
  • Un bel hommage au skate de rue
Contre
  • … trop pure à mon goût !
  • Pas assez d’explications
  • Peu accessible

Satisfaction du Piwi 60 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni Sony ni Nacon !) ICI PS5 / PS4 ou ICI XBOX SERIES X / XBOX ONE.

  • Date de sortie : 22 septembre 2022
  • Editeur : Nacon
  • Développeur : Crea-ture Studios
  • Catégorie : Simulation skate
  • Prix : 49,99 €
  • Classification : PEGI 12

Le test a été réalisé avec une version presse digitale Xbox offerte par Mercure Digital (Merci Amélie !).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :