Temps de lecture : 12 minutes

On commence donc ce test par un jeu de mots bien pourri mais que le Piwi ne pouvait laisser passer… Ne vous inquiétez pas il y en aura beaucoup (trop?) d’autres au cours de ce test ! All Star Fruit Racing est donc un jeu de course ou plutôt de karts développé par 3D Cloud et édité par PQube. Il y a de cela quelques mois, le Piwi vous annonçait la sortie de ce jeu aux visuels plus que prometteur et ne cachant pas son inspiration pour le modèle du genre (que dis le Piwi ? le chef d’oeuvre du genre !) à savoir Mario Kart ! On sait que beaucoup de jeux ont tenté de reproduire ou du moins de se rapprocher de l’excellence de la licence précitée mais on se souvient aussi que cela abouti à des échecs. Par exemple le Piwi doit vous rappeler l’initiative de SEGA à l’époque pour contrer Nintendo ? Voyons voir si All Star Fruit circuit évite les pépins dans ce genre (quand le Piwi vous dit qu’il y a aura beaucoup de jeu de mots…).

17-07-2018_11-24-54

 

Une inspiration mais de très loin…

Il semble que c’est la première chose qu’il faille préciser et qui sautera de toute façon aux yeux de n’importe quel joueur qui a pris, ne serait ce que quelques minutes, un pad pour diriger notre plombier international sur un kart. Dès les premières minutes secondes, on retrouver une ambiance Mario Kart. Ce qui est bizarre c’est que l’on sent l’inspiration mais en pratique on trouve des différences notables qui font d’All Star Fruit Racing un jeu à part.

17-07-2018_11-22-34
Un jeu qui vous donne des infos intelligentes pendant les temps de chargement est en soi un jeu à part…

En effet, les personnages proposés ont chacun une attaque spéciale qui leur est propre à la manière d’un Mario Kart Double Dash. On retrouve également les championnat classiques. Si dans Mario kart on parle de Coupe champignon, feuille ou étoile, ici on évoquera la coupe noix de coco, banane ou encore graine. Ces championnat ressemblent beaucoup à ceux de Mario dans leur présentation. Le classement à la fin de chaque course avec le  podium sur le circuit de la course et les poins octroyés en fonction de votre place ont la même répartition que pour la licence de NINTENDO. Enfin et bien évidemment on retrouve le fameux mode time trial pour les acharnés qui veulent tout débloquer et tout battre.

17-07-2018_11-23-49
Vous la sentez la légère inspiration ?

Toujours en terme de ressemblances on retrouve les différents niveaux de difficulté. Si dans Mario Kart on parle de 50cc 100 et 150 cc ici on retrouve le niveau 1 piston 2 pistons ou 3 pistons (franchement l’allusion est trop flagrante pour être manquée !). Alors le Piwi vous voit déjà râler du style « ouais je paye pas 30 balles pour une copie de Mario Kart« . Et là le Piwi dit « STOP, garde la pêche » ! Tout d’abord et on y reviendra par la suite dans ce test les ressemblances sont certes présentes mais on trouve également de grosses différences notamment en termes de gameplay qui permettent à All Star Fruit Circuit d’avoir son identité propre. Ensuite et surtout, le Piwi veut rappeler que le jeu sort sur Switch mais aussi sur Xbox one et sur PS4. Alors si certains ont la chance d’avoir une Switch et donc de pouvoir se faire des parties endiablées de Mario Kart (qui au passage est une ressucée de Mario Kart sur Wii U donc en termes de nouveauté on repassera), le Piwi veut rappeler que pour les autres sur PS4 et Xbox One, il n’y a aucun jeu digne de ce nom dans le même veine. Alors oui il y a des Forza ou autre Gran Turismo mais on va pas comparer ces licences avec un jeu de kart fun et déjanté si ?

Donc, oui le jeu reprend les codes ou les inspirations de Mario Kart et c’est tant mieux car la PS4 et la Xbox one n’ont pas de jeu de ce type par rapport à la Switch. Et puis de toute façon où est le mal à reprendre ce qui a fait la réussite d’une licence si les éléments repris sont bien faits et surtout procurent les même sensations de bonheur. Car le Piwi va y venir, le jeu est bon et procure les mêmes sensations qu’un Mario Kart (oui le Piwi est un très gros joueurs de Mario Kart et fait parti des acharnés qu’il a cité et qui ont battu tous les records du time trial…).

17-07-2018_11-22-58
Laissez passer je suis pressé !!!

Une identité propre affirmée offrant un contenu conséquent !

On a évoqué les ressemblances avec son prédécesseur mais ces ressemblances s’arrêtent là et on s’aperçoit vite qu’All Star Fruit Circuit se démarque par son gameplay aspect important d’un jeu vidéo mais également par une foultitude de petits détails.

Car oui il faut absolument parler du gameplay qui est complexe (ce qui peut paraître étrange pour un tel jeu) mais qui donne l’identité propre à All Star Fruit Circuit. A moins d’être une taupe, vous avez remarqué sur les captures d’écran à bas à droit un icone ressemblant au bouton A, B, X, Y de votre console (et qui en reprennent les couleurs d’ailleurs). Il représente en fait les attaques possibles que vous pouvez balancer sur vos adversaires. Pendant la course vous collectez des fruits rouges verts oranges ou bleus qui remplissent chacune des 4 jauges. Dès qu’elles sont remplies, vous pouvez balancer l’attaque correspondante. Et si le Piwi vous dit que vous pouvez combiner les attaques vous comprenez la complexité du gameplay? Allez le Piwi vous met un tableau récapitulatif :

14-07-2018_16-30-24
Y’en a des attaques !

Bien sûr votre spéciale correspond aux 4 couleurs chargées. Alors cela peut paraître complexe mais en fait en pratique on comprend vite les attaques à privilégier : rouge et vert donnent un turbo et orange et bleu attaque à tête chercheuse du coup le Piwi a fait tout le jeu solo avec ces deux bonus qui en plus se complètent. En revanche en multi, cela implique une certaine stratégie de course surtout qu’All Star Fruit Circuit propose plusieurs modes de jeu.

On trouve tout d’abord le « Juicer » qui est le mode de jeu dont le Piwi vous a parlé, vous remplissez vos jauges de fruits pour lancer l’attaque correspondante Ensuite le mode « Random Juicer » qui est en fait le mode de course Mario Kart : vous êtes sur un circuit à vous ramasser les boîtes « ? » qui vous donnent un bonus aléatoire, ça on connait.  Le mode « Dragster » que le Piwi déteste, vos jauges se chargent avec le temps donc tout le monde a la jauge chargée en même temps et hop au petit bonheur la chance… Enfin les modes « éliminations » et « éliminations mixte »  qui consistent à éliminer le dernier de la course à l’issue d’un compte à rebours régulier ou non (ce mode de jeu est bien stressant surtout lorsque l’on est plus que deux et que l’on attend que le chrono s’enclenche!). Ce sont donc 4 modes de jeu qui impliquent une stratégie de course et de jeu différentes et qui permet une rejouabilité quasi illimitée car un circuit qui peut paraître simple en Juicer devient impossible en dragster. 

17-07-2018_11-24-06
Le mode « Juicer »

Le jeu est d’autant plus intéressant que les tournois combinent les courses tout en mélangeant les modes permettant au joueur d’éviter un sentiment de répétitivité au fil des courses. Franchement le Piwi trouve que ce gameplay est une véritable réussite et permet de ne pas trop se sentir dans une resucée de Mario Kart.

En termes de contenu, le jeu ne se montre pas avare !  21 circuits qui sont répartis en 4 saisons (été, automne, hiver printemps, le Piwi ne parle pas d’une série…).

19-07-2018_07-53-23

Les circuits sont très originaux et se démarquent une nouvelle fois de son illustre prédécesseur en ce qu’il y a beaucoup de circuit dit de « parcours« . Vous n’êtes pas sur un circuit fermé à faire des tours, vous partez d’un point A pour arriver à un point B à la manière d’un run. Les circuits sont vraiment bien foutus et le préféré du Piwi restera « Banyan tree«  qui est tout simplement magnifique avec une bande son qui vous met à fond dans la course !

19-07-2018_07-53-1619-07-2018_07-53-1819-07-2018_07-53-24

Au niveau des personnages, à l’heure où le Piwi écrit ces lignes, il confesse ne pas avoir décelé de différence notable entre eux. En effet, on est habitué par Mario Kart à trois catégories de personnages : léger moyen ou lourd avec des caractéristiques propres et une façon de conduire différente. Ici le Piwi a eu l’impression que tous les personnages ont la même vitesse et la même accélération. La seule différence réside dans l’attaque spéciale de chaque personnage. Chaque personnage représente un fruit (banane, pomme, fraise ou encore cerise) et son attaque correspond audit fruit. Bien sur les développeurs y sont allés de leur petit jeu de mots. On retrouve donc Bananarocket, Applewall, Sharkmelon… Certains personnages sont avantagés en terme d’attaque spéciale et surtout le joueur choisira celui qui est plus utile à son style de jeu et à son niveau. Si vous êtes constamment premier, vous préférerez « Orangejuice » qui lâche des flaques ralentissant les ennemis derrière. Le jeu vous propose quand même 22 personnages qui ne sont pas tous féminin donc ne croyez pas ceux qui écrivent le contraire, il faut seulement se donner la peine de les débloquer au fur et à mesure…

17-07-2018_11-38-00
Non il n’y a pas que des femmes…
17-07-2018_12-13-32
La preuve !!!

Il faut également dire un mot sur le mode « garage » qui permet de customiser son véhicule. Les développeurs avaient promis monts et merveilles en indiquant plus de 32.000 combinaisons possibles et…ils ne nous ont pas menti !!! On peut tout personnaliser : la peinture de la carosserie, les roues et leur couleur, l’antenne, le klaxon, la face avant, les jantes. Et quand le Piwi vous dit personnalisation c’est pas trois objets avec deux couleurs non non ! Vous avez droit à l’intégralité de la palette de couleurs ! Pour ceux qui veulent se faire leur petit bijou, ils auront du boulot !

17-07-2018_11-30-41
Les éléments sont déblocables par vos victoires dans les différents modes
17-07-2018_11-30-34
23 klaxons différents…
14-07-2018_16-30-20
…Et le Piwi n’a pas compté tous les choix de couleurs possibles…

Une réalisation réussie au service de bonnes sensations

Graphiquement le jeu est beau, les décors sont variés et détaillés. Les circuits sont bien construits et de difficultés diverses. Le premier circuit est d’une difficulté affligeante tout comme le circuit Champignon sur Mario Kart mais ne vous inquiétez pas All Star Fruit Circuit a lui aussi SA « course arc en ciel » (et vous savez très bien ce que le Piwi veut dire y a toujours un con pour la choisir celle-la…). Mais la réalisation est également une réussite au niveau de la bande son ! Les circuits ont chacun leur musique qui se marie très bien avec le rythme et le paysage offert par la course. Et désolé d’y revenir mais le Piwi trouve que la musique de « Banyan tree » est épique ! 

17-07-2018_11-25-1517-07-2018_11-24-32

Pour ce qui est des sensations, le Piwi est partagé… Le kart répond très bien, on retrouve la même mécanique de dérapage que dans Mario Kart qui vous donne un boost d’accélération en sortie de virage. Le dérapage est quand même plus facile à maîtriser. On se retrouve vite à les enchaîner en ligne droite (dans ce cas c’est pas un trou que vous mettez à vos adversaires mais un tour…). En cas de sortie de route ou si vous frappez le bord, votre véhicule repart dans la seconde sans réelle perte de vitesse à la manière des (très?) anciens Mario Kart. les sensations de vitesse sont bien là mais pour ce qui est du combat, le Piwi trouve le jeu mou dans ses animations. Vous toucher un ennemi, vous n’avez pas l’impression que cela le ralentit beaucoup (alors que si le Piwi vous l’assure). De même les collisions entre véhicules sont molassonnes. Alors attention on s’y fait et à plusieurs le fun reste bien présent mais si on veut chipoter (et oui le Piwi chipote toujours) on aurait aimé un jeu plus pêchu.

17-07-2018_11-23-3617-07-2018_11-22-47

Un petit mot sur la durée de vie s’impose. Alors oui le Piwi a bien conscience que cela n’a rien à faire ici car d’une part cela ne correspond pas l’intitulé du sous titre mais le problème c’est que le Piwi ne sait pas où en parler pour que le test soit équilibré (mais ça ami lecteur tu t’en fous et tu as bien raison) et d’autre part (ou de deux parts en fonction du niveau d’expression…) ce type de jeu ne présente pas de durée de vie au sens propre car il est fait essentiellement à plusieurs. Sauf que ! Il faut bien se taper tous les tournois ainsi que tous les contre la montre si l’on veut débloquer l’intégralité du contenu (et ça ami lecteur tu as pu voir avec les captures d’écran que le Piwi n’a pas encore tout débloqué) ! Du coup comptez une bonne dizaine d’heures pour tout débloquer (déjà il y a des éléments qui vous demandent de jouer 5 heures…). Pour ce qui est du multi, si vous accrochez au gameplay particulier avec ses attaques combinées et ses différents modes de jeu (comme le Piwi a accroché) elle est quasi infinie comme tout bon Mario Kart.

17-07-2018_11-20-37
Revanche ?

Cerise sur la gâteau (ou le Mcdo…)

Pour conclure, All Star Fruit Circuit est très bon jeu au contenu non négligeable. Certes le jeu n’est pas donné, mais il vaut son prix. On retrouve de bonnes sensations et pour les possesseurs de Xbox one ou PS4, ils auront enfin un jeu sur lequel ils pourront enchaîner des parties avec beaucoup de fun. Assurément les gars de 3DClouds ont bien réussi leur coup en proposant un jeu bien léché et qui ne souffre d’aucun bug.

Positif 

  • une réussite graphique et sonore
  • un gameplay et une identité propre
  • un contenu énorme !
  • du fun du fun du fun !

Négatif 

  • les collisions qui paraissent molles
  • IA à revoir

Satisfaction du Piwi 92%

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni PQube ni 3DClouds.it ) ICI

Informations générales :

  • Date de sortie : 13 juillet 2018
  • Editeur : TinyBuild
  • Développeur : HakJak
  • Catégorie : Course / action
  • Prix : 14,99 €
  • Classification : PEGI 3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :