Test FIFA 20, vous avez dit simulation ?

Après avoir testé le dernier né de la licence PES, eFootball PES 2020 (mon test ICI), il est temps de se pencher sur le rival direct : FIFA ! Bon je sais j’ai un peu de retard mais j’ai pas dix mains et puis vu le contenu proposé par ce nouvel opus, il me fallait du temps ! Contrairement au test de PES, je vais clairement comparer les deux opus pour vous dire, selon moi, lequel est la meilleure simulation pour la saison 2019-2020 ! Vérifions si le Roi tient toujours son rang face à un prince de plus en plus tumultueux. 

vlcsnap-2019-10-23-22h18m28s477
La mode des réseaux dans FIFA…

Un titre résolument orienté arcade !

Souvenez-vous, dans mon test sur PES version 2020, j’indiquais pourquoi je m’étais éloigné des simulations de football alors que je suis un fan inconditionnel de ce sport : un rythme de jeu très lent qui vous oblige à jouer comme un vrai pro et une simulation si proche de la réalité que l’on en vient à se demander s’il ne vaut mieux pas aller faire un vrai foot dehors avec des potes… PES 2020 fait clairement parti de ces jeux-là. Et, à l’époque, j’avais mis de l’eau dans mon vin et (parce que quand on teste un jeu il faut le faire correctement) j’avais mis mon nez dans tous les menus que proposent le jeu pour construire votre tactique de la formation en passant par le rôle précis de chaque joueur ainsi que les changements de dispositifs en cours de match. On retrouve les mêmes menus pour FIFA en plus détaillés et en plus ergonomiques en cours de match.

FIFA 20 2019-10-22 20-11-05FIFA 20 2019-10-20 13-13-57

Le jeu propose donc 4 schémas différents que vous pouvez traficoter dans tous les sens et en cours de match une pression sur la croix pour changer : vraiment bien fait ! Bon après je râlerai sur le fait qu’il faille pour chaque joueur choisir une fonction précise, la paramétrer, revenir en arrière faire l’autre et ainsi de suite jusqu’au joueur suivant. J’aurai préféré une fiche générale pour chaque joueur dans laquelle naviguer. Tout comme PES on retrouve des stratégies pré-définies et « à la mode » même si, j’y reviendrai, une défensive et une offensive suffit à tuer le jeu à tous les matchs… Par contre, le jeu est moins poussé niveau stratégies que PES puisqu’il ne prend pas en compte l’équilibre d’équipe et le fait que chaque joueur a des affinités techniques différentes avec un autre joueur. Au delà, mettre un joueur dans une position pour laquelle il n’est pas fait, n’affecte pas autant ses stats que dans PES. En fait c’est en match que l’on s’aperçoit que FIFA est beaucoup moins stratégique qu’un PES et voir même il est à la limite de l’arcade…

FIFA 20 2019-10-20 15-52-17

Si j’ai poussé mes recherches dans les menus c’est vraiment pour les besoins du test car en fait, cette gestion stratégique se révèle quasiment inutile que ce soit face à l’IA ou en ligne ! Il suffit d’appliquer à la lettre ce que font les équipes qui gagnent en ce moment. Ne cherchez pas loin, Liverpool de Jurgen Klopp en est le parfait exemple ! Première chose la formation : en quoi joue les équipes qui gagnent de nos jours ? En 4-3-3 avec un milieu en triangle et des latéraux qui apportent beaucoup offensivement. Si vous voulez vous la jouer, en défensive on passe en 5-2-3 avec la pointe basse du milieu qui s’intercale dans les deux défenseurs centraux. Ensuite, niveau stratégie défensive, connaissez-vous le gegen pressing ? C’est ce que fait Klopp à Liverpool. Dès que l’équipe perd le ballon, elle ne recule pas mais elle avance pour récupérer le ballon au plus vite. Certes cela vaut des risques de contre attaques mais avec des centraux qui n’ont pas une charrette au cul on s’en sort facile ! Pour l’offensive, on va s’inspirer du Real triple vainqueur de la Ligue des Champions : on oublie la possession qui ne marche plus (sauf si c’est le maître Guardiola qui la met en place) et on joue la transition rapide ! En deux passes, il faut être face au but adverse. Pourquoi cela suffit ? Car le gameplay de FIFA est résolument tourné arcade et privilégie la vitesse à la construction…

FIFA 20 2019-10-20 19-05-09

Quand j’étais gosse, on s’amusait de FIFA car le jeu avait toujours des « bugs » (même si ce n’est pas le mot approprié) de gestion des joueurs dirigés par l’IA ou le gardien surtout en phase défensive. Une année, on avait droit à des gardiens qui avait des moignons beurrés à la place des mains, une autre des défense trop resserrées et incapable de défendre sur les centres ce qui nous offrait des retournés à la pelle… Dernièrement, la mode était aux joueurs qui court vite très vite et aux tricoteurs qui manipulaient le stick droit avec aisance pour enchaîner passements de jambe, roulette et autre double contact. Cet opus continue dans cette lignée en y ajoutant la capacité de faire des passes de 50 mètres qui transpercent toute l’équipe adverse ! C’est totalement abusé ! Alors que PES vous impose une construction, des passes millimétrées avec des contrôles qui respectent la physique, FIFA propose tout l’inverse ! La passe en profondeur est une arme nucléaire pour peu que vous aillez des joueurs sachant multiplier les appels ! Franchement pour passer sur les côtés et repiquer au centre c’est en mode open bar ! Et je n’ai pas parlé de la capacité qu’ont les joueurs à dribbler. C’est simple, en ligne, si vous ne maîtrisez pas le dribble, vous êtes quasiment mort ! L’avantage est que le rythme des matches est beaucoup plus enlevé et généralement on a droit à une pluie de buts ! Je vous avoue que j’ai pris souvent plus de plaisir que dans PES car moins prise de tête mais au final, je me demande si on ne peut pas trouver un juste milieu entre les deux licences…

vlcsnap-2019-10-23-22h32m39s285

Je fais une parenthèse pour mettre un carton rouge sur la gestion des coups de pieds arrêtés ! Que ce soit sur corner, sur coup franc, penalty, c’est tout simplement impinable !! Les gars ont voulu ajouter un gameplay différent qui rajoute des substilités qui au final sont incompréhensible ! Le tir de coup franc reste encore pour moi un mystère ! Même après un passage à l’entrainement, le reproduire en match est une toute autre paire de manches ! C’était trop compliqué de demander de la simplicité ?

vlcsnap-2019-10-23-22h16m54s704vlcsnap-2019-10-23-22h17m05s659FIFA 20 2019-10-22 20-13-41

Un contenu à faire pâlir 10 PES…

Si il y a bien un point sur lequel il n’y a pas photo c’est bien le contenu proposé par les deux licences. De base il y en a un qui propose quasiment tous les championnats avec les équipes, les maillots officiels et de l’autre côté, on a droit à quelques contrats signés par ci par là. Je ne vais pas développer le mode en ligne qui propose la même chose à savoir des matchs, des tournois et des championnats. Mais pour le reste c’est une véritable claque que met FIFA à PES ! On retrouve le ô grand classique mode FUT qui n’innove rien cette année et qui conviendra à tous les utilisateurs que ce soit habitués ou nouveaux venus. Après on peut toujours faire le même reproche tous les ans : ce mode est une véritable pompe à fric ! Sauf à poser des sous dans le jeu, le seul moyen de se faire une équipe est de multiplier les trades de joueurs ce qui, je dois l’avouer, est très rébarbatif et, est très éloigné de ce que l’on attend d’une simulation de foot !

FIFA 20 2019-10-20 16-18-01

Ensuite et continuons dans les classiques, on retrouve le mode carrière qui est le pendant du mode Ligue des Masters de PES. On peut faire le mode en incarnant un joueur ou un entraîneur. J’ai trouvé le mode plaisant à jouer même si il propose moins que ce que fait PES. Déjà il n’est pas possible de dissocier difficulté de gestion et difficulté en match dommage. Ensuite, si FIFA vous propose de gérer beaucoup de choses comme les recruteurs, les jeunes, les signatures et les prolongations de contrat, à chaque fois c’est dans une moindre mesure que dans PES. Les transferts en sont le parfait exemple. J’ai adoré (la première fois car ensuite c’est lourd) le fait de scénariser les négociations avec le club puis avec le joueur mais soigner l’emballage c’est bien, proposer un contenu complet c’est mieux. Beaucoup d’options sont oubliées et puis au final on a l’impression que notre interlocuteur nous impose ses conditions sans que nous puissions négocier, ce qui peut être frustrant lorsque que vous payez un joueur 50 millions que vous lui proposez un salaire de malade mais Monsieur ne veut pas de clause libératoire où alors à 10 millions (vous sentez l’arnaque à la fin du contrat que le joueur ne voudra étrangement pas renouveler !). Le mode carrière souffre quand même de lenteurs dans l’affichage des menus qui de surcroît ne sont pas forcément ergonomiques notamment en matière de recherche de joueur dans les transferts. En fait à aucun moment on ne peut avoir une image d’ensemble de la gestion du club… Au final le mode reste plaisant à jouer et on se plait à construire saison après saison une équipe compétitive capable de gagner la fameuse LDC.

FIFA 20 2019-10-20 19-13-58FIFA 20 2019-10-20 13-16-23FIFA 20 2019-10-20 13-32-15

Mais attaquons nous à THE nouveauté de FIFA 20 : le mode Volta Football ! Ce mode inclut la pratique de plus en plus populaire qu’est le street football. Certains avaient évoqués la renaissance du fameux FIFA Street mais je vais être franc et direct : on est très loin du précité ! Volta emprunte son gameplay directement à FIFA avec quelques modifications particulièrement en ce qui concerne les tricks qui sont beaucoup plus faciles à réaliser qu’en 11 v 11. On reste très loin de l’esprit déjanté d’un FIFA Street qui proposait des gestes limite irréalisables le jeu était résolument tourné vers l’arcade. Le mode est entièrement scénarisé : vous incarnez un quidam quelconque et Jayzinho cherche des gars pour composer une équipe capable de remporter le titre mondial et ça tombe bien ce jour là vous êtes sur le bord du terrain ! On va donc ensuite enchaîner les matchs en recrutant de nouveaux venus, homme ou femme (car le street est mixte) afin de parfaire son squad. Le recrutement reprend les bases de FUT avec notamment l’harmonie d’équipe. Je suis mi figue mi raisin sur ce mode qui ne propose pas un gameplay propre mais juste une adaptation du gameplay original sans grande révolution. Si les dribbles s’enchaînent plutôt bien ils se révèlent beaucoup moins utiles qu’en 11 v11 ce qui est un comble ! Personnellement, je me suis aperçu qu’il valait  mieux privilégier un pivot type gros balèze déménageur qui va envoyer valdinguer tous les attaquants que l’on associe à deux mecs rapides et précis au niveau des passes, on ajoute un peu de mouvement et c’est une pluie de buts que l’on annonce sur tous les terrains ! Le fait de jouer en 3v3, 4v4 ou 5v5 avec ou sans gardien rend les matchs plus nerveux et plus fluides et en ligne ça marche plutôt bien mais le mode solo reste très classique et le fait de vous « imposer » certaines actions en match pour gagner plus de point Volta risque de vous brider et au final de vous saouler…

vlcsnap-2019-10-23-22h18m12s941vlcsnap-2019-10-23-22h19m27s709

Personnellement si j’ai apprécié les premières heures la suite aura été pour moi une purge la faute à un gameplay justement pas adapté qui fait qu’au final on marque plus souvent sur un contre moisi qui fait que l’on se retrouve seul face au but plutôt qu’en dribblant toute l’équipe adverse. Ce qui est également pénible c’est l’IA de vos partenaires ! Le joueur placé devant le but est vraiment à la ramasse si vous le laissez à l’IA ! On a limite l’impression qu’il joue pour l’équipe adverse…

vlcsnap-2019-10-23-22h19m10s603

C’est pas très beau…

Parlons réalisation du jeu. Les graphismes sont vraiment pas jojo… Si j’ai été bluffé par la modélisation des joueurs dans PES lors des cinématiques et des célébrations de but, mon sentiment était radicalement opposé s’agissant de FIFA… Les joueurs sont moins bien réalisés y compris pour les têtes d’affiche alors je ne vous parle pas du joueur moyen de ligue 1… En match, les pelouses ne sont pas forcément bien modélisées et se ressemblent toutes. Elles ne présentent aucun relief, très peu de variation, on a l’impression de jouer sur un billard géant ce qui est bien loin de la réalité particulièrement en ligue 1 (je suis désolé mais en France, on a des équipes moyennes sur des pelouses minables pour le spectacle on repassera). Au delà, j’ai trouvé les couleurs fades même après réglages. La scène d’introduction des matchs donnent l’impression d’être sur une rediffusion des années 80’s… Les stades présentent moins de vie que dans PES. Si j’avais osé écrire que le moteur de PES fatiguait un peu, dans ce cas, je dirai que celui de FIFA est en soin paliatif !

FIFA 20 2019-10-20 16-10-08

Niveau ambiance sonore, j’ai retrouvé la même variété au niveau des musiques qui sont vraiment sympas et vous accompagne parfaitement dans vos pérégrinations dans les très, trop nombreux menus que propose FIFA. Par contre au niveau des commentaires, par rapport à PES c’est le jour et la nuit ! Sur PES avec la paire Grégoire Margotton et Darren Tulett, on avait touché le fond ! Là avec Matoux, maiou (j’ai le droit de la faire une fois) et Pierre Menes, c’est beaucoup mieux. Déjà on sent que les deux ont l’habitude de se côtoyer ce qui permet, dans une mesure ridicule, de capter un peu de complicité. Et quoi que l’on dise de Pierre Menes, c’est 10 fois mieux que Darren Tulett. Après on peut toujours reproché aux développeurs un manque d’originalité et le fait qu’il ne choisissent pas les commentateurs qui ont le vent en poupe et qui sont plus punchis que les historiques je pense par exemple à un Eric Di Meco. Pour ma part, j’aime bien les petites piques de Pierre Menes particulièrement lorsqu’il s’agit d’un match de ligue 1 !

 

Conclusion (comparative avec PES 2020)

Alors la note ne semble pas refléter du tout le contenu du test. Tout d’abord, je tiens à préciser que c’est mon blog et mon test donc je fais ce que je veux. Ensuite je vais conclure et donc expliquer cette note. FIFA est beaucoup plus arcade que PES, il est également plus facile d’accès. J’ai envie de dire et alors ? Il en faut pour tout le monde ! Ceux qui n’ont pas forcément envie de passer leur vie dans la gestion d’une équipe avant chaque match seront ravis de s’essayer à FIFA qui propose un « entertainment » certain ! Si FIFA a une qualité graphique moindre, il propose un contenu beaucoup plus conséquent que PES ! C’est la raison pour laquelle je mets la même note pour les deux jeux : ceux qui verront un défaut dans un aspect, d’autres trouveront qu’il s’agit d’une qualité. Il faut de tout pour faire un monde et dans son style on peut dire que FIFA fait largement le taf ! 

Positif

  • Facile à prendre en main
  • Enorme contenu
  • Rythme en match soutenu !
  • Beaucoup de variétés de proposées

Négatif 

  • La gestion des coups de pied arrêtés
  • Très arcade
  • Gestion d’équipe inutile
  • Qualité graphique limite

Satisfaction du Piwi 85 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Sony ni Microsoft ni EA !) ICI ou ICI.

apps.24003.71269400152242860.671bb6ff-edc7-4e49-8740-a7e200cb15f0.jpg

 

  • Date de sortie : 27 septembre 2019
  • Editeur : Electronic Arts
  • Développeur : EA Canada
  • Catégorie : Simulation / Football
  • Prix : 69,99 €
  • Classification : PEGI 3

 

 

Le test a été réalisé sur une version presse offerte par Warning Up (Merci Yann !).

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :