PGW 2019 : Aperçu de Darksiders Genesis, un diablo like des plus excitants !

Je vous l’avais annoncé et il était en démo lors de l’E3 et bien j’ai eu droit à la même démo lors de cette PGW 2019 ! Un darksider avec une vue du dessus en voilà du changement et tant qu’à faire autant ne pas faire la suite du jeu mais un préquel. Cela fait donc beaucoup de changement pour un seul jeu dans une licence dorénavant bien installée. Parfois il suffit de changer une chose pour donner une direction totalement différente à une licence, vérifions si la nouvelle direction ne nous amène pas dans une impasse…

DSG_June2019_1

Bienvenue dans Diablo !

Toute la différence est dans cette vue du dessus. Dès les premières minutes on a l’impression d’être dans un pur hack’n slash ! Des hordes de monstres qui nous attaquent et on se retrouve à pourfendre dans tous les sens tout ce qui passe. Il faut dire que c’est sacrément jouissif ! Une attaque de base, une esquive, la gâchette de gauche qui permet d’utiliser les différents pouvoirs de notre gardien et une métamorphose lorsque notre jauge de puissance est pleine suffisent à dézinguer tout ce qui se met en travers de notre route. Mais à la différence d’un pur hack’n slash, Darksiders Genesis est un jeu coopératif. Il est donc possible de se réanimer alternativement puisque le game over n’arrive que si les deux joueurs mettent un genou à terre ensemble. Au delà, le jeu propose des phases d’explorations et des énigmes secondaires permettant de débloquer des coffres au loot très intéressant. Ces énigmes doivent être résolue à deux puisque un gardien à des pouvoirs qu’un autre n’a pas. J’ai pu faire la démo accompagné d’un membre du staff de THQ (la bonne affaire). Il m’a donc montré certaines quêtes cachées et m’a même avoué que malgré des heures sur la démo il lui manquait un coffre alors qu’il possédait la clé…

DSG_June2019_2

J’ai donc pu faire un niveau complet qui nécessitent l’usage de toutes les capacités avec des phases de plateformes qui peuvent se révéler piégeuses. Les phases de plateformes sont assez variées puisque vous avez à votre disposition, un double saut, la capacité de planer et un grappin vous permettant de vous accrocher à des orbes lumineux. Les phases de combat sont elles aussi prenantes bien que parfois trop fouillis en raison du grand nombre d’ennemis à l’écran et dont les attaques ne sont pas forcément lisibles et donc prévisibles. A l’instar d’un Diablo, les ennemis sont surtout de la chair à canon pour monter votre jauge de puissance pour le sous boss voir le boss qui va suivre. En parlant de boss, la démo se finit justement contre l’un deux dans une magnifique salle au trésor (j’y reviendrai). Le boss présente des paterns fixes assez facile à éviter mais il a également plusieurs phases en fonction de la santé qui lui reste, phase qui sont de plus en plus hardcores. En tout cas en coopération, il se fait très bien. D’ailleurs et bien qu’accompagné par une personne qui connaissait le jeu, celui-ci ne m’a pas semblé bien difficile (et nous étions en normal).

DSG_June2019_3

Un spin-off dans un environnement magnifique !

Darksider Genesis n’est pas la suite de la série mais une sorte de spin-off qui nous ramène à la genèse de la série (tu as compris le titre ?). Dans Darksiders Genesis, le quatrième cavalier de l’Apocalypse Strife est appelé à préserver l’humanité de certaines destructions causées par les mains de Lucifer. Strife est donc le nouveau et dernier guerrier de l’apocalypse et il est accompagné de War. Dans la démo je n’ai joué qu’avec Strife qui peut donc larguer des mines explosives, créer une ombre de lui même qui attaque les ennemis et augmenter temporairement les dégâts faits par son arme. Dans les scènes on remarque que Strife a une personnalité très proche de celle de Dead Pool, l’air j’men foutiste avec toujours un petit trait d’humour en complet décalage avec la situation. En clair, il se la joue ultra badasse !

DSG_June2019_4

Le niveau que j’ai eu à explorer était graphiquement très réussi. J’ai eu à explorer des sortes de catacombes avec la présence de lave du plus bel effet. Les ennemis que j’ai croisé n’étaient pas forcément variés (après ce n’était qu’un niveau…) mais bien modélisés. Mais je veux surtout décerner une mention spéciale au boss et à la salle dans laquelle il se trouve et que j’ai trouvé de toute beauté ! il s’agit d’une sorte de salle au trésor remplie de pièces d’or qui ont été minutieusement modélisées une par une ! Franchement j’ai été sur le cul et je n’ai pas manqué de le faire remarquer à mon partenaire ! Je n’ai en revanche pas pu voir ce que donner le son car nous n’avions pas de casque et avec le bruit ambiant, c’est compliqué d’entendre quoique ce soit.

DSG_June2019_5

DSG_June2019_6

Conclusion

Darksider Genesis arrive doucement sans faire trop parler de lui contrairement à son prédécesseur. D’ailleurs sur cette édition il n’y a pas le barnum autour du jeu que j’ai pu voir pour Darksider 3 lors de l’édition 2018. En tout cas cette vue du dessus amène beaucoup de fraîcheur et le gameplay se trouve totalement modifié. La réalisation graphique est vraiment très réussies au niveau des décors et des effets de lumière. Y’a plus qu’à attendre une date de sortie ! 

Excitation du Piwi : Très bonne !

Darksiders-Genesis-Xbox-One.jpg

 

  • Date de sortie : 2020
  • Editeur : THQ Nordic
  • Développeur : Airship Syndicate
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 69,99 €
  • Classification : PEGI 16

 

 

Un commentaire sur “PGW 2019 : Aperçu de Darksiders Genesis, un diablo like des plus excitants !

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :