Test XIII, de la nostalgie et après ?

Après avoir été annoncé de longue date, puis reporté en raison de la COVID19, Numéro XIII est de retour dans un remake de l’opus sorti initialement en 2003 ce qui ne nous rajeunit pas ! XIII premier du nom avait, à l’époque, fait un carton malgré quelques problèmes de maniabilité, le cell shading avait conquis tout le monde en apportant une grosse touche d’originalité dans un monde des FPS bien sombre. Une fois n’est pas coutume, je tiens à préciser que le test a été fait après l’ajout du patch day one. Ce qui ont eu l’occasion d’aller voir ici et là les avis sur le jeu ont pu lire les retours catastrophiques des joueurs notamment sur les réseaux sociaux. Pour donner suite à ces retours, l’éditeur, Microids ainsi que les développeurs se sont fendus d’un communiqué officiel. En résumé, le développement du jeu a été impacté par la COVID19 et notamment le département test ce qui explique tous les bugs présents dans le jeu. On est cependant rassuré de voir que les développeurs se sont remis au boulot pour apporter des mises à jour qui doivent améliorer la qualité du jeu et notamment le premier patch. Le test a donc été réalisé en l’état et est susceptible d’être revu au fil des mises à jour qui seront faites. Vous voilà prévenu !

Correct !

Numéro 13 prend un coup de vieux

Pour ceux qui ne connaissent pas, XIII est une BD « adulte » dessinée par William Vance avec un scénario de Jean Van Hamme. La BD est une tuerie avec un scénario au top qui comprend de multiples rebondissements qui nous tiennent en haleine au fil des numéros. On incarne un homme, certainement des forces spéciales, qui se réveillent un matin amnésique et qui est poursuivit pour avoir assassiné le Président des USA. La seule chose qui peut le guider est un tatouage, le chiffre XIII, sur la clavicule. On apprend par la suite qu’il y a une conspiration qui va de 1 à 20 et XIII va décider d’y mettre fin. Dans sa quête, il pourra compter sur le Général Carrrington et le major Jones. Le jeu reprend le scénario de la BD en s’autorisant cependant de grosses libertés afin de donner plus d’action au jeu. Les endroits emblématiques de la BD sont quand même présents et je pense notamment à l’asile psychiatrique et au camp des SPADS. Les libertés prisent ne nuisent pas au déroulement de l’histoire et permettent de nous faire voir du pays au cours de nos pérégrinations. Le jeu utilise donc le cell shading et reprend la mécanique des vignettes d’une BD pour narrer l’histoire et nous faire voir ce qui se déroule en dehors de notre champ de vision. XIII est en ce sens très bien fait mais c’était déjà le cas de l’opus original de 2003.

Si tu veux mais tu vas le regretter !
Le scénario est sombre…
… et bien mis en scène !

XIII reprend aussi pas mal d’autre codes de la BD avec l’usage d’onomatopées qui permettent de repérer les ennemis dans l’espace mais aussi de voir quand ils passent l’arme à gauche. C’était bluffant à l’époque mais en 2020 ça a indéniablement pris un sacré coup de vieux. Les graphismes ont certes été retravaillés mais l’ensemble reste moyen et c’est surtout desservi par la réalisation technique du jeu qui souffrent de trop de ralentissements et de bug d’affichage au-delà d’une qualité qui atteint tout juste la moyenne. Les explosions auraient pu être par exemple être retravaillées au lieu de se contenter d’une dizaine d’image pour créer une animation. Les développeurs auraient pu faire bouger les lèvres lors des phases de dialogues surtout au cours des cinématiques. J’ai eu l’impression que la réalisation du jeu accusait 10 ans d’âge avec des personnages pas synchronisés ou pas tournés vers leur interlocuteur. En général le jeu n’est pas fluide pour un sous particulièrement lors des gunfights ce qui est ballot pour un FPS… D’ailleurs la difficulté du jeu (si on peut appeler ça difficulté) relève essentiellement de ces problèmes de framerate qui empêchent de viser correctement et rapidement… On a ensuite des bugs d’affichage qui ont au moins le mérite de nous faire sourire avec le ridicule de la situation… Je ne comprends pas comment les développeurs ont pu laisser autant de choses passer même les décors laissent à désirer avec des éléments dupliqués plus que de raison et des environnements désespérément vides et aux textures douteuses…

Bien fait mais vide
Les explosions sont peu développées
où trop grossières
ce flou omniprésent…
La réalisation laisse à désirer
une cigarette volante…
et une arme volante (à gauche)

Niveau sonore là aussi on est sur un remake très minimaliste avec beaucoup de reprises de l’orignal sans aucune amélioration. Si les voix des personnages tient la route, une nouvelle fois, j’aurai aimé des visages plus animés ce qui aurait ajouté plus d’émotions lors de certaines phases pourtant cruciales du scénario. Etant amnésique, le jeu use de flashbacks en noir et blanc dans lesquels on en apprend plus sur notre passé. Ces flashbacks sont insipides et sans saveur en raison justement de la réalisation minimaliste des personnages. Que dire des bruitages des armes et des explosions… Toujours les mêmes quelque soit la situation et ô combien minimaliste. Si en 2003, la qualité était top, du chemin a été parcouru depuis et j’aurai aimé un peu plus de réalisme… Au fil du jeu, j’ai vraiment eu l’impression que les développeurs ont tout misé sur la nostalgie d’un jeu sans penser à l’adapter à ce qui s’est fait depuis et ce qui se fait aujourd’hui créant ainsi un sacré décalage avec les attentes du joueur.

On ne pas faire moins !
Pourtant il y a du potentiel !
Mais ça retombe vite…

Un jeu à l’ancienne : rigide et court !

Manette en main, pas de doute on est bien face à un jeu des années 2000 avec des contrôles simples mais très rigides et surtout présentant quelques soucis de maniabilité. Car là aussi le tableau n’est pas rose ou en tout cas il est daté ! XIII est un FPS à l’ancienne ce qui signifie que l’on est dans un couloir, on avance on dézingue tout ce qui bouge et on continue d’avancer jusqu’à la fin du niveau (un peu comme la campagne d’un Call of Duty quoi). Le système de visée et de tir est classique à tout FPS, pour changer d’armes en revanche, oubliez la simple pression sur Y, il faut ouvrir la roue des armes et prendre celle que l’on veut. C’est un peu lourdingue et ça casse un peu le rythme des gunfights alors qu’il est déjà bien handicapé par les ralentissements… Le problème c’est qu’il y a une latence entre notre input et l’action à l’écran. En clair vous ne pouvez pas viser et tirer en même temps, il faut viser, patienter une demie seconde et ensuite tirer… Si vous faites tout en même temps, le jeu ne prend pas en compte votre dernier input… Régulièrement, je me suis retrouvé comme un con à viser et ne pas tirer alors que j’ai le doigt enfoncé sur la gâchette ! Très frustrant surtout pour un FPS…

Je peste encore sur le flou !
Et on vise sans tirer

Après le jeu est relativement bien fourni pour un jeu de l’époque. On a toutes les catégories d’armes de représenter avec parfois des variantes (genre M16 ou AK47) qui ont des stats légèrement différentes. Le problème c’est que le gameplay de XIII est extrêmement répétitif et vous pouvez faire quasiment tout le jeu avec uniquement votre cher et tendre AK47 qui fait tout sauf le café. Pourtant tirer une bonne roquette est assez jouissif mais l’occasion se présentera rarement. Le jeu propose des phases d’infiltrations mais on peut toujours les contourner avec la force brute à cause d’une IA qui est totalement aux fraises. Les ennemis vous perdent de vue rapidement et leur comportement va à l’encontre de la logique, puisque si vous vous faites repérer le sbire va foncer sur l’alarme la plus proche vous permettant de vider votre chargeur et de mettre fin à l’alerte… C’est très sommaire et, une nouvelle fois, si ça passait en 2000, il en est différemment 20 ans après… On a également la possibilité de prendre en otage une personne mais l’utilité est toute relative : certains ennemis ne se gênent pas pour vous tirer dessus et de votre côté, vous êtes bloqué avec votre arme de poing sans pouvoir recharger… Du coup on assomme vite notre victime pour pouvoir en découdre les mains libres, là encore l’idée de varier le gameplay tombe à l’eau. XIII est un long couloir qui n’offre que très peu d’exploration et on ne galère pas vraiment à trouver tous les collectibles présents dans le jeu. Passé 8 heures vous aurez fait le tour du jeu sans avoir l’envie d’y retourner, triste pour un jeu qui a cartonné à l’époque. Car, et j’en terminerai pas là, le jeu présente des bugs qui vous obligent à relancer le niveau. J’ai été fréquemment bloqué car le jeu considérait qu’il restait une action à faire pour que le porte s’ouvre alors que pas du tout me laissant ainsi divaguer dans un niveau totalement vide sans pouvoir faire quoi que ce soit…

Deux bulots me cherchent
Headshot bitch !
Les boss nous sortent de la torpeur
Personne ne bouge !

Conclusion

Je l’ai attendu et j’ai été déçu ! En l’état, le jeu n’aurait pas du sortir : trop de bugs d’affichage ou pire de ceux qui vous obligent à relancer le jeu, une réalisation aux fraises qui proposent des ralentissements en continu, une faiblesse graphique malgré un remake qui reste sommaire et minimaliste ! Je peux comprendre que les évènements ont impacté grandement le développement du jeu mais dans ces cas là, j’aurai préféré attendre la sortie quitte à pester dans mon coin. Aujourd’hui on a un produit pas fini qui s’attire toutes les foudres du public et c’est vraiment dommage car le support d’origine a donné de très bons souvenirs à une génération de joueurs. A force de trop miser sur la nostalgie, les développeurs ont oublié qu’il n’y avait pas que ça…

Positif

  • Un scénario prenant
  • Gameplay à l’ancienne

Négatif 

  • Des ralentissements omniprésents
  • Encore des bugs
  • Maniabilité rigide
  • Court !

Satisfaction du Piwi 35 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez  Sony ni Microsoft ni Microids !) ICI PS4 ou ICI XBOX ONE.

  • Date de sortie : 9 novembre 2020
  • Editeur : Microids
  • Développeur : Play Magic
  • Catégorie : FPS
  • Prix : 49,99 €
  • Classification : PEGI 16

Le test a été réalisé avec une version presse Xbox One offerte par Microids.



Catégories :Tests

Tags:, , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :