Le Flop des Indé 2020 par Piwi !

C’est la fin de l’année et comme tous les ans maintenant (et comme ça se fait partout car on ne va pas se voiler la face, ça donne du contenu au support sans trop de boulot) c’est l’heure des top et flop de l’année ! Bon on a va dire qu’IRL, l’année 2020 est un pur flop à elle seule mais d’un point de vue vidéoludique l’année a été riche que ce soit pour les indés ou pour les AAA. Cette année on commence direct dans le dur avec les flops des indés. On s’aventure donc dans un monde dans lequel les développeurs ont décidé de nous proposer des bouillies de pixels, des sons qui nous font saigner les tympans ou tout simplement des jeux sans aucune saveur et dont on se serait passé. On se demande même comment ces jeux peuvent assurer une pérennité financière aux studios qui les ont produit… C’est l’heure des horreurs vidéoludiques 2020 partie 1 !

Numéro V : Othercide !

On commence soft avec un jeu développé par Lightbulb Crew et édité par… Focus Home ?! oui le studio qui a édité a Plague Tale ou encore Vampyr. Bon et bien il arrive même aux meilleurs de passer à côté de leur sujet. En fait de base, il faut se méfier d’un jeu qui se dit reprendre les codes d’un illustre aîné… Ici le jeu est un RPG tactique qui tire ses inspirations d’XCOM rien que ça… Le jeu est bien réalisé là n’est pas le problème, le problème est qu’il est d’un compliqué sans nom et que rien ne vous est expliqué ou alors très mal… Très vite la partie se transforme en séance SM et devinez qui est la victime ? J’ai rarement touché des jeux aussi difficiles et aussi décourageant car à chaque game over c’est retour à la case départ. Les développeurs ont tout mis sur la mise en scène avec une ambiance noire voir malsaine qui est assez prenante mais le confort du joueur a été totalement oublié…

Un arrachage de cheveux austère ? mon test est ICI !

apps.29158.14200584148543040.fe828897-b71e-4f57-92a1-ee2202dd045d

  • Date de sortie : 28 juillet 2020
  • Editeur : Focus Home Interactive
  • Développeur : Lightbulb Crew
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 18

Numéro IV : Super Toy Cars 2 !

On entre dans la catégorie des jeux faits par les développeurs qui n’en ont rien à secouer des critiques et des remarques des joueurs. Super Toy Cars avait été critiqué pour sa maniabilité très imprécise et des décors assez vides. Pour le numéro 2, on reprend les mêmes ingrédients et on recommence ! C’est vrai pourquoi s’embêter à prendre en considération les retours des joueurs pour faire un meilleur jeu ? Super Toy Cars 2 présente une réalisation graphique digne d’une console old gen, un framerate à la ramasse qui fait disparaître toute sensation de vitesse, une maniabilité qui donne l’impression d’être aux commandes d’un savon glissant au fond d’une baignoire, un gameplay totalement bancal avec un usage de bonus totalement dispensable. Le seul intérêt du jeu réside à conduire des micro machines et donc confronter l’infiniment petit aux objets du quotidien… C’est peu, surtout lorsque l’on parle d’un jeu de voiture…

Les micro Machines cheap, mon test est ICI !

apps.60588.13601263122293734.e8411e8b-d537-4088-a060-2e2872ed18e3

  • Date de sortie : 1 mai 2020
  • Editeur : Eclipse Games
  • Développeur : Eclipse Games
  • Catégorie : Course
  • Prix : 9,99 €
  • Classification : PEGI 3

Numéro III : Totally Reliable Service !

On commence à toucher le fond du seau et c’est Tinybuild qui s’en charge. L’éditeur assume de produire des jeux totalement décalé et… pas finis ! Dernièrement on a eu droit à deux jeux qui ont pour concept la livraison de colis : Death Stranding et Totally Reliable Service. Le premier relève de l’excellence et Totally Reliable Service en est aux antipodes ! D’une part, le jeu est moche, d’autre part il est ultra buggué mais ce n’est pas tout ! Les développeurs ont réussi à faire de la maniaiblité une horreur ! C’est simple la maniabilité vous empêchera tout simplement de progresser car il est impossible de surmonter le calvaire ! Je me souviens au moment d’avoir testé le jeu de m’être demandé si justement les développeurs avaient essayé leur jeu avant de le proposer à la vente. Je me suis même demandé si le fait d’avoir proposé un jeu aussi bugué à la vente ne relevait pas d’une infraction pénale un peu comme un Cyberpunk 2077 sur Xbox One ou PS4 (arf j’étais obligé de lancer une petite pique)

Envie de péter un plomb en faisant le livreur UPS mon test est ICI !

apps.430.14481391283536320.2e278a9d-b63d-454a-a60e-ac81b25b445c

  • Date de sortie : 1 avril 2020
  • Editeur : Tinybuild
  • Développeur : We’re Five Games
  • Catégorie : Action / Course
  • Prix : 14,99 €
  • Classification : PEGI 3

Numéro II : OutBreak Epidemic !

Et hop comme par hasard, encore un jeu qui veut rendre hommage à une grande licence, ici Resident Evil, en reprenant les codes de l’illustre aîné. Sauf que là, on commence à pleurer des larmes de sang ! Le jeu ne nous prend pas en traitre car dès les premières minutes, on a droit à la bouillie de pixels et surtout à un framerate qui passe régulièrement en dessous des 5FPS… Je n’exagère rien et le phénomène est présent quasiment tout le temps ! Les décors sont vraiment pas beaux et que dire de l’ambiance sonore digne d’une PS2… Bien évidemment et comme tout jeu raté qui se respecte, en sus de la réalisation horrible on a droit à un gameplay et une maniabilité digne d’un autre temps. Pourtant les développeurs ne se sont pas gênés pour pomper Resident Evil : même bestiaire, mêmes armes, même présentation de l’inventaire mais quand tu n’as pas pigé l’esprit du jeu que tu copies, tu peux faire ce que tu veux ça ne colle pas ! Quand je me suis dit que la maniabilité est plus rigide que celle de Resident Evil premier du nom sur PsOne… On ajoute un système de visée complètement pété avec des zombies qui se téléportent avec un framerate à la ramasse et on a un jeu injouable… Vraiment une expérience à éviter !

Bouillie de pixels à la sauce zombies ? Mon test est ICI !

apps.26861.14392945879811157.69c3c62e-c485-408f-be3b-21c4f89961ac

  • Date de sortie : 12 février 2020
  • Editeur : Dead Drop Studios LLC
  • Développeur : Dead Drop Studios LLC
  • Catégorie : Survival / horror
  • Prix : 8,99 €
  • Classification : PEGI 16

Horror Of The Year Indé 2020 : Waking !

Waking est comme un doigt d’honneur levé vers le monde des jeux vidéo et je pèse mes mots. Avec Waking, Tinybuild arrive à placer deux jeux dans ce classement à 5 en qualité d’éditeur ce qui est une sacrée performance ! Une nouvelle fois le jeu veut s’inspirer d’un grand classique : Dark Soul et quand je dis inspiration c’est un bien grand mot… Graphiquement horrible avec des textures qui bavent de partout, ultra buggué puisque vous traverserez régulièrement les murs et le sol pour vous retrouver bloqué dans le décor, des combats d’une mollesse sans pareille et une exploration totalement eratique et qui nous oblige à fonctionner de manière empirique puisque rien n’est expliqué au joueur… La liste des défauts est longue, trop longue pour être détaillée en intégralité. En fait la seule chose positive de Waking est son speech de base qui était original et qui immerger le joueur en lui demandant des détails précis sur sa vie IRL dommage que les informations soient ensuite mal utilisées pour aboutir à des situations totalement ridicules… On parle quand même d’un jeu à 20 balles et personnellement je claque 20 balles pour un jeu, je mets la galette dans la console et je tombe sur ça, je vais direct déposer plainte contre le vendeur !

Si tu veux voir à quoi ressemble le calvaire et relire mon test c’est ICI !

apps.24507.13541855097845374.d6e1f22d-a953-4cef-b2e8-f610894a5a8f

  • Date de sortie : 18 juin 2020
  • Editeur : TinyBuild
  • Développeur : Jason Oda
  • Catégorie : Action / Aventure
  • Prix : 19,99 €
  • Classification : PEGI 12

« Conclusion »

Finalement ce flop 5 a été facile à réaliser et les jeux me sont apparus comme une évidence. Je ne prends pas forcément plaisir à sécher des jeux de la sorte surtout que généralement, il n’y a qu’un seul homme ou une petite équipe derrière mais parfois il faut aussi se rendre compte que l’on va droit dans le mur et donc tenter de rectifier le tir au lieu de persister dans son erreur et pondre un bousin sans nom qui ne respecte pas les joueurs et leur porte-monnaie… Je préfère quand même les années où je choisis les jeux par défaut plutôt que comme une évidence….



Catégories :Tests

Tags:, , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :