Temps de lecture : 11 minutes

Je vous avais parlé et il est temps de le tester : Nickelodeon Kart Racer est développé par Bamtang Games et édité par GameMill. Le jeu est sorti le 23 octobre 2018 mais pour cause de PGW, le Piwi a pris beaucoup de retard (entre les préview, les comptes rendus, les nouvelles et aussi jouer de temps en temps… mais j’ai une vrai vie à côté de ce blog vous savez). Le fan de Bob l’éponge (et surtout de Patriiiiiiick !) que je suis ne pouvais passer à côté de ce petit opus surtout que les licences de Nickelodeon ne sont pas forcément souvent utilisées à l’exception de la série de jeux razmoket de l’époque et qui n’étaient pas forcément une référence vidéoludique… Voyons si ce Nickelodeon Kart Racer à la sauce Mario Kart redonne leurs lettre de noblesses à nos personnages d’enfance ! 

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 21-16-08

Le plombier moustachu a de beaux jours devant lui…

On ne va pas se mentir, car ce n’est pas l’habitude du Piwi, le jeu est clairement imprégné de Mario Kart ou plus récemment (et surtout très réussi !) All Star Fruit Circuit. Après il faut aussi dire que les jeux qui se sont imprégnés du maître n’ont pas forcément tous été réussis (sinon ce serait trop facile hein, Nintendo garde ses recettes secrètes à l’instar de Coca). En fait c’est ça la magie de certains jeux, ils paraissent simples voir évident à réaliser et pourtant… lorsque certains s’y attaquent, ils ne parviennent pas à retranscrire ce qui fait de leur jeu, un jeu à part à savoir une âme. Malheureusement, je classe ce Nickelodeon Kart racer dans cette catégorie… Pourquoi ? Attendez que je développe…

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 22-19-52

En terme de gameplay, c’est une pure copie de Mario Kart avec la gestion des dérapages qui vous donnent alors un boost. On retrouve également les fameux items d’attaque ou de défense qui permettent de pourrir la course de vos adversaires. Sauf que… La maniabilité souffre de latence ou de bugs. Ainsi il arrive fréquemment qu’au départ du dérapage, votre personnage parte en sens inverse et finisse donc dans le mur… S’agissant des bonus, au delà du fait qu’ils manquent de « charisme » ou de « relief » ils sont surtout complexes à apprendre car ils ont tous une particularité. Par exemple, le bonus de défense main vous protège des attaques venant de derrière mais pas de toutes… Où est l’intérêt ? Ce type de jeu de course doit être simple et accessible à tous et rapidement. Ici on se casse la tête à connaitre les effets de chacun des bonus c’est pénible. Autre problème concernant les bonus, vous n’êtes pas averti de l’arrivée de projectiles, c’est balo quand il s’agit de se défendre tout de même… C’est surtout dans ces moments là qu’on se dit que ce qui est évident ne l’est pas forcément pour tout le monde… En effet dans Mario Kart, lorsqu’une carapace s’approche, une petite bulle vous signale son arrivée et du coup vous pouvez sortir votre défense là rien… Du coup les items de défense ne nous servent à rien et cela impute une grande partie du gameplay. Et une nouvelle fois, c’est dommage car l’intérêt principal dans ce type de jeu (au delà de finir premier…) c’est d’en mettre plein la gueule à ses concurrents !

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 22-01-06
Un des bonus de défense

Le jeu apporte cependant une originalité en terme de gameplay avec l’ajout d’un élément nouveau : le slime (qui à l’instar de Ghostbusters est vert). Vous comprendrez très vite qu’il faut rouler dessus car il charge une jauge divisée en trois parties. Dès que vous remplissez la première vous avez droit à un turbo que vous pouvez utiliser quand vous voulez étant précisé que la jauge remplie au max vous donne un turbo de malade en plus de vous rendre invincible ! C’est une excellente idée mais ce que je ne comprends pas c’est que certains circuits sont recouverts de slime du coup on se retrouver à bourriner comme un bœuf le bouton turbo puisque la jauge ne cesse de se remplir : la seule difficulté de ces circuits est alors d’assurer le contrôle du véhicule car sur le slime il est impossible de déraper or si vous ne dérapez pas, vous ne tournez quasiment pas…

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 22-24-43
Un virage qui s’annonce difficile voir impossible !

Attention le jeu n’est pas mauvais en soi, mais on sent que les développeurs sont allés chercher leur inspiration dans ce qui se faisait de mieux. Le problème et j’y reviens, c’est que le jeu du coup ne présente pas son petit truc qui fait que l’on en demande encore, qui fait que l’on ne voit pas le temps passer.

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 21-06-28
Effectivement on y voit plus rien !

Un contenu conséquent mais une réalisation qui fait tâche…

Le jeu propose énormément de contenu à l’image de ses prédécesseurs. On retrouve tout d’abord trois modes de jeu : grand prix, time trial et course libre. Le mode grand prix est divisé en plusieurs coupes comprenant au minimum 4 circuits. Tout cela on connait on n’est donc pas dévarié. A ce titre on voit que le jeu s’est clairement inspiré des modes de jeu proposés par All Star fruits circuits. En effet, on retrouve la course classique où il faut finir premier mais aussi les courses éliminatoires qui consistent à éliminer le dernier de la course toutes les 15 secondes. Le jeu propose également un type de course inédit : le slalom. Vous devez suivre la direction imposée par les flèches à l’image d’un slalom et si vous commettez 4 erreurs vous êtes éliminés. Ce mode de jeu trouve son intérêt uniquement en mode difficile où le poids et les capacités des véhicules font les différences puisqu’on prend plaisir à foncer sur ses adversaires pour leur faire manquer la porte et ainsi causer leur élimination. Il y a également la présence d’une boutique qui vous permet d’acheter des améliorations pour vos véhicules via les pièces que vous récoltez en course. Ce point ajoute beaucoup d’éléments de personnalisation du véhicule (pas seulement esthétiques…) et du coup ajoute beaucoup en terme de contenus et de rejouabilité. Franchement heureusement qu’il y a la présence de cette boutique et de ces différents modes de courses qui procurent une bouffée d’oxygène.

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 21-28-57
le mode slalom

En terme de circuits, ils sont au nombre de 24 et reprennent tous l’univers des personnages de NIckelodeon MAIS… Graphiquement c’est vraiment pas joli… Je dirai même que c’est limite pour une version Xbox One… Sans comparer l’incomparable à savoir Mario Kart, mais si on prend un jeu sorti il y a peu, à un prix équivalent et par des studios aux moyens équivalents j’ai nommé All Star Fruits circuits, on est loin du compte. Je trouve les graphismes mal modélisés, manquant de relief et dont les couleurs sont soit trop ternes soit trop flashy… Le problème est que l’on ne distingue plus les différences dans les circuits hormis leur tracé et on a donc l’impression de refaire encore et toujours la même course dans le même environnement… Heureusement que les personnages sont bien modélisés et on sent bien que cette modélisation permet de respecter la licence utilisée. En revanche le slime est vraiment moche et je ne parle pas des circuits qui en sont entièrement composés, ce vert criard je n’en peux plus…

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 22-10-50
Personnage OK Slime pas OK du tout…

En fait il existe toujours un MAIS lorsque l’on décrit un aspect de Nickelodeon Kart Racers. Au niveau des personnages, ils sont nombreux et c’est tant mieux. Ils ont chacun leurs capacités et leurs différences ce qui offrent des perspectives de gameplay différentes MAIS… Lors du choix du personnage, il est impossible de voir ses caractéristiques sur l’instant. Ce n’est qu’après l’avoir choisi et au moment de la personnalisation du véhicule que les statistiques apparaissent. On se retrouve donc à choisir un personnage, à mémoriser ses stats, à faire un retour en arrière en choisir un autre et ce jusqu’à ce que l’on soit satisfait… Un mot me vient alors à l’esprit : Lourdeur !

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 21-01-27
voilà il faut choisir le personnage pour voir ses stats…

Chaque idée présente des petits défauts qui font qu’au final elle ne parait plus si bonne que ça. C’est dommage car on sent l’intention mais la réalisation pêche…

Saupoudrons le tout avec des bugs…

Le jeu comporte énormément de bugs ou de latence. Tout d’abord au niveau de la maniabilité, j’ai déjà précisé que les dérapages présentaient par moment des bugs qui faisaient partir notre personnage à l’opposé de la direction voulue. Ajoutez à cela quelques latences ou erreurs comme l’annulation de votre pouvoir parce que vous dérapez en même temps et vous serez servi !

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 22-24-36
Trop de chose en même temps : bug en vue !

Le meilleur bug (ça dépend si on en bénéficie ou pas…) est le temps de latence pour que le jeu enregistre le changement de position. Lorsque vous dépassez un adversaire si beaucoup d’éléments sont affichés à l’écran, il arrive que le jeu mette deux secondes pour vous notifier le changement de position (le petit icone en bas à droite). Et attention lorsque je dis deux secondes je n’exagère pas du tout, c’est réellement deux secondes ! Or dans un jeux de kart avec des circuits de moins d’une minute, deux secondes s’est énorme ! Imaginez vous dépassez l’adversaire à 10 mètres de l’arrivée, vous passez la ligne 1er sauf que le jeu n’a pas eu le temps de l’intégrer et au classement vous apparaissez second ! C’est véridique cela m’est arrivé mais dans l’autre sens, je me suis fait dépassé et je suis resté premier…

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 22-04-18
Si je vous dis que normalement je suis second…

Au niveau des bugs je rajouterai l’aspect sonore du soft. Mis à part les bruits de synthé répétitifs et se ressemblant tous, il n’y a rien d’autres… Une nouvelle fois, il ne faut pas négliger l’aspect sonore pour un tel jeu car il va contribuer à l’ambiance générale du jeu…

Je terminerai cette liste de bugs avec l’IA. Oui je la range dans la catégorie des bugs et je m’en explique car il y a un problème dans sa gestion. On est tous d’accord pour dire que dans un jeu de Karting, si l’on est bon c’est à dire dérapage à chaque virage, aucune erreur de conduite et aucun malus pris dans la gueule, on arrive à prendre un tour sur une bonne partie de ses adversaires. Ceci étant précisé, dans Nickelodeon Kart Racers, les concurrents sont nuls c’est à dire que rarement vous finirez second MAIS (décidément il est de retour celui-là) il vous sera impossible de les distancer ne serait-ce que 50 mètres… Bizarre et chiant en même temps car on stresse toujours d’un accident qui est vite arrivé surtout dans ce genre de jeu ! On passe donc sa vie en tête à prendre de temps en temps un bonus dans la figure mais sans pour autant voir un adversaire vous passer devant (de toute façon il est fréquent qu’en cas de déplacement, ils freinent derrière…) Cette absence d’IA explique aussi pourquoi le jeu est classé dans la catégorie « enfant/famille » plutôt que jeu de course…

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 21-20-23
6ème c’est normal la course vient de commencer…

Le problème de ces bugs (au delà de leur simple existence) est qu’ils brisent l’ambiance et le rythme du jeu : tout est mou ce qui est paradoxal pour un jeu de kart nerveux et fun. Le jeu est mou dans sa présentation, dans ses courses même la cérémonie de victoire est anecdotique. Pour revenir à mon introduction, à trop vouloir s’imprégner des classiques du genre, les développeurs ont oublié d’y insuffler une âme qui procure du fun et un gout de « reviens y » et ce au delà de l’aspect graphique (dois-je rappeler un exemple comme Minit ?)

Nickelodeon Kart Racers 2018-10-30 21-43-52
Vous le sentez le manque d’ambiance ?

Conclusion

Si la licence est bien reprise et cela fait plaisir de la revoir, le jeu est plat et ne bénéficie pas d’une bonne réalisation. Il y a du contenu et donc une bonne durée de vie encore faut-il trouver le courage de tout faire. Le jeu manque cruellement d’un supplément d’âme qui crée le fun et l’entertainment. Cela fait bizarre de voir une licence prônant le fun et l’absurde bénéficier d’une adaptation qui en est dénuée. On va pas blâmer les développeurs car les intentions sont belles et bien présentes mais la réalisation n’a pas suivie…

Positif 

  • la licence Nickelodeon
  • pas mal de contenus

Négatif 

  • Trop de bugs tue le bug
  • jouabilité à revoir
  • manque de fun

Satisfaction du Piwi 51 %

Si tu veux acheter le jeu (le Piwi ne prend aucune commission car non actionnaire chez Microsoft ni GameMill Entertainment) ICI 

Informations générales :

  • Date de sortie : 23 Octobre 2018
  • Editeur : GameMill Entertainment
  • Développeur : Bamtang games
  • Catégorie : Course
  • Prix : 39,99 €
  • Classification : PEGI 3

2 thoughts on “Test : Nickelodeon Kart Racers, vers la sortie de route ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :